Crash mortel d’un hydravion Turbo-Otter en Alaska

Crash mortel d’un hydravion Turbo-Otter en Alaska

C’est un tragique accident qui s’est déroulé ce jeudi 25 juin 2015 aux États-Unis. Un hydravion de transport léger Turbo-Otter s’est écrasé lors d’un vol touristique, tuant ses huit passagers ainsi que le pilote. L’aéronef qui appartenait à la petite compagnie locale Promech Air réalisait un survol du fjord Misty et du lac Ella en Alaska lorsqu’il a percuté une montagne. Bien que les secours aient été particulièrement prompts à réagir, aucun survivant n’a pu être retrouvé.

En effet presque immédiatement un hélicoptère de surveillance et de recherche Bell 206L appartenant au bureau du shérif local s’est rendu au-dessus de la zone du crash alors même qu’un appareil spécialisé dans le sauvetage, un Sikorsky HH-60G de l’US Air Force, était dépêché depuis une zone d’entraînement distante d’une grosse centaine de kilomètres. Au sol d’important moyens de secours étaient mobilisés.
Selon les autorités fédérales américaines le mauvais temps pourrait être à l’origine de l’accident, un épais brouillard enveloppait une partie des montagnes de la région au moment du crash.

La zone de recherche est assez faiblement étendue, mais dotée d’une végétation dense. La région autour de la ville de Ketchikan où s’est passé l’accident est en effet recouverte d’une luxuriante forêt primaire.
Si le pilote était un habitué du secteur les passagers étaient quand à eux des touristes fraîchement débarqués d’un paquebot parti quelques jours plus tôt de Seattle.

Le Turbo-Otter est une version remotorisée du célèbre avion de brousse canadien De Havilland Canada DHC-3 Otter. Il a troqué son moteur en étoile d’origine pour un turbopropulseur PT6A jugé plus fiable à long terme. Dans sa version hydravion à flotteurs il est particulièrement prisé des petites compagnies canadiennes et américaines. En Alaska c’est un appareil particulièrement répandu.
Nombre d’entre eux sont d’ailleurs d’anciens U-1A de l’US Army, des avions militaires qui volèrent en leur temps au Vietnam.

Ce type d’accident est fort heureusement assez rare. En Amérique du Nord le Turbo-Otter, avion quasi inconnu sous nos latitudes, jouit d’une excellent réputation de fiabilité et d’endurance. Un digne avion de brousse adapté à l’Alaska et au Canada en somme.

Photo © National Transport Safety Board.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est vraiment malheureux ce genre d’accident.
    Justement hier soir je suis « tombé » sur un reportage où il parlait de personnes qui vivent en Alaska dont une pilote, elle avait extra comme fille et surtout très émérite dans son pilotage !
    Le reportage était « vu sur terre » !

Laisser un commentaire