Des F-22 Raptor bientôt déployés en Europe pour contrer la pression russe...

Des F-22 Raptor bientôt déployés en Europe pour contrer la pression russe ?

C’est à l’occasion d’un déplacement officiel au Salon du Bourget que l’US Secretary of Air Force, madame Deborah Lee James a fait une annonce assez fracassante. Elle a déclaré qu’elle envisageait désormais le déploiement en Europe de chasseurs furtifs destinés à soutenir ses alliés dans la région face à la menace de l’aviation russe. Les avions en question sont bien entendu des Lockheed-Martin F-22 Raptor, des aéronefs actuellement sans aucun équivalent dans l’arsenal russe et qui redonnerait à coup sûr l’avantage aux forces de l’OTAN.

Dans le même temps madame Lee James a confirmé le renforcement des moyens de renseignement aéroporté sous la forme du déploiement permanent d’un avion-espion Lockheed U-2S Dragonlady en Turquie. Ce dernier avion, bien que d’une ancienne génération, permet encore largement de collecter des informations et notamment au moyen de ses appareils photographiques et de ses caméras ultramodernes.
Le Lockheed U-2 est également une arme diplomatique face à une Russie toujours aussi prompte à cacher ses mouvements de troupes et ses aspirations stratégiques.

À n’en pas douter les Lockheed-Martin F-22 Raptor représenteraient un danger réel pour les chasseurs d’escorte, généralement des sous-versions du Su-27 Flanker, qui accompagnent désormais assez fréquemment les avions de reconnaissance essayant de violer l’espace aérien des pays membres de l’OTAN ou de l’Union Européenne.

La présence en Europe des super chasseurs furtifs américains ne serait pas non plus une très bonne nouvelle pour les équipages des bombardiers russes qui titillent d’un peu trop près les frontières occidentales. Leurs avions sont incapable d’échapper au nec plus ultra de la chasse américaine.

Moyennant ravitaillement en vol, les F-22 Raptor deviennent de redoutables gardiens des cieux alliés.
Moyennant ravitaillement en vol, les F-22 Raptor deviennent de redoutables gardiens des cieux alliés.

En fait l’annonce de madame Lee James est avant tout diplomatique. En faisant cela elle met en garde les dirigeants russes sur leurs velléités expansionnistes européennes. Il faut se souvenir qu’elle fut un des artisans d’une réponse ferme des États-Unis après l’annexion de la Crimée par les forces de Moscou. Elle avait notamment mis en garde le gouvernement fédéral américain face à un risque de déploiement de bombardiers russes sur l’ex-territoire ukrainien. Deborah Lee James est également réputée pour très bien connaître l’arsenal dont elle a le commandement politique, c’est en outre une très proche collaboratrice du Président Obama.

Photos © US Air Force.

 

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

24 COMMENTAIRES

  1. C’est un message diplomatique dans le cadre d’une gesticulation politico-militaire…
    Cela peut se comprendre dans le cadre de négociations, mais soyons un peu sérieux : des U-2 qui se faisait déjà descendre par les Russes il y a 55 ans, ne vont pas leur faire grand peur aujourd’hui…
    Quant aux F-22, des avions qui se crashent tous seuls (combien de fois interdits de vol !?) et ne se pas équipés de la Liaison 16…
    Enfin « Leurs avions sont incapable(S) d’échapper au nec plus ultra de la chasse américaine. » : je n’en connais pas beaucoup des bombardiers capables d’échapper à des chasseurs supersoniques… 😉 !

    • Vrai le F-22 a eu pas mal de problème, mais toute nouvelle technologie passe par ce genre de moments.

      Pour le reste, retour a la guerre froide version XXIe siècle. Je ne suis pro USA, ni ANTI USA, mais il me semble que ce placer des F-22 aurait due être une des premiere chose a faire…

      À l’inverse, ont se plaint des russes qui joues avec nos ADIZ, mais l’OTAN fait la même chose…

      Hate de voir des image de F-22 en QRA, cela risque d’être interessant. De plus la fédération de Russie développe en ce moment le PAK FA, qui serait selon certains, presque équivalent aux chasseur furtif US (F-35/F22)

      Et petite question pour nos amis de l’USAF: Il y a un escadron de 25 F-35A qui sera pleinement pleinement opérationnel pour la chasse d »ici quelques semaines, ne serait-ce pas un coup de pub que de le déployé? Ils veulent en vendre plus, qu’il prennes exemple sur le rafale: un déploiement opérationnel est la meilleur pub (Ca rapporte gros dans le cas du Rafale et j’en suis bien content… si le Canada pour en acheter une petite centaines)

      • Ce serait bien qu’on le voie aux actualités sécurisant le ciel Otanien, pour les politiciens Belges qui en toute opacité s’apprêtent à acheter le F-35A qui lui ressemble (et pas le Rafale donc ). Pour recopier les Hollandais avec lesquels ils veulent créer une chasse unifiée. Le F-35A « presque opérationnel » , il vole, au Bourget ? Pas vu..

        • OK pour l’opacité des politiciens belges dans ce dossier F-35. Cela dit, sur son enveloppe budgétaire, la Belgique n’a pas les moyens d’un biréacteur; c’est aussi simple que ça. Choisir le Saab n’a aucun sens pour un pays OTAN et la Composante Air est entièrement organisée sur le modèle US. Il ne reste donc plus grand choix, je présume. Enfin, vu le coût de la Défense à notre époque, il est bien normal et efficace que les petits ou moyens pays s’unissent pour rester opérationnels. Je comprends que votre (magnifique) Rafale vous éblouisse quelque peu ces derniers temps mais faut redescendre sur terre à l’occasion…

  2. un ton de menace, mais pas un propos très sérieux: les deux programmes de chasseurs furtifs sont perclus de problèmes et l’unique sortie du F 22 dans le ciel Syrien n’était qu’une grossière opération de communication. Des avions plus anciens comme le F 15 seraient plus disponibles, mêmes si leur domaine de vol est dépassé par les super chasseurs russes actuels. Car il ne faut pas s’y tromper, les Sukkoï 35 sont des machines de guerres presque inégalables, sauf par le raptor mais au pris d’un entretien constant…

    • Je suis désolé, mais le sois-disant « super chasseur russe SU35 » comme certains le nome, mis a part les habituelles « cabrioles et autre cobra » dans les meetings, n’a strictement rien prouvé du tout opérationnellement, et franchement qui peut dire aujourd’hui de quoi cet appareil est réellement capable? me fier a la propagande commerciale de Sukhoi? très peu pour moi….
      Quand au F22, je sais pas trop quoi en penser… il me semble qu’en europe,il y a au moins un appareil dont le monde entier sait ce dont il est capable, qui aurait pu assumer cette tache, largement a sa portée , dommage surtout que c’est l’europe qui est concerné, c’est a dire a nos portes, quasiment chez nous……..

      • Beaucoup n’ont rien prouvé du tout opérationnellement (dont le F-22).
        Je n’ai pas compris votre seconde phrase, de quel appareil voulez-vous parler ?

    • Il n’y a pas eu une, mais plusieurs sorties de F-22, en Syrie comme en Iraq. Ce n’était pas une opération de comm, mais des missions CAS bien effectuées, mais pas plus que des F-15 (voire moins, et pour beaucoup plus cher…)
      Seul avantage sur le F-15 : plus de furtivité.
      Mais comme Damas était prévenu de chaque mission, et était ravi que l’Usaf tape sur les ennemis de Damas (voire renseigne l’Usaf)… les F-15 ont pris la relève des F-22… 😉 !

  3. Reste un point essentiel, l’entrainement et la aucune comparaison n’est possible entre équipage russe et américain.

    Les Su-35 sont certainement d’excellent appareils, mais produit à seulement 22 exemplaires.

  4. ne jamais sous estimé la russie concernant leur potentiel militaire aussi bien armée de l’air que l’armée de terre!!!! si il y avait un conflit nous aurions de sérieuses surprises!!!!!!

    • Mais alors à contrario il ne faut pas non plus surestimer cette défense russe.
      Récemment Poutine a déclaré vouloir redéployé quarante missiles sol-sol nucléaires face à l’Europe. C’est bien beau cette déclaration. Il oublie juste de préciser que ces missiles sont suivis en permanence par les satellites des pays de l’OTAN, et qu’ils ne peuvent pas faire un kilomètre sans déclencher une réaction à Bruxelles.

  5. Dommage qu’il n’y a pas de rafale pour aider nos alliés à l’est. Tout le monde sait qu’il est 100÷ opérationnel (contrairement aux f35 qui n’a pas encore débuté des test de son armement), supérieur à l’eurofighter et presque équivalent au f22.
    De plus les opérations du f22 consistait à larger 2 GUB la où le f18 est plus adapté et le rafale peut transporter le triple. Alors oui c’était de la com pur et dur.

  6. Tout ce que je vois et que l’on a des politiciens et surtout un qui fait des esclandres en re servant le bon vieux filon de la guerre froide afin de flatter un électorat qui se fait bien plumer !
    Alors des voix s’élèveront probablement en lisant ce commentaire car Peut-être que nous également, on se fait plumer mais je préfère être à ma place que la leur !
    Sinon pour finir, j’adore ce site je le suis depuis 2000 mais ce qui me bouffe à chaque fois, ce sont ces dérives politiques de certains. ICI CE SONT LES AVIONS QUE L’ON AIME ET PAS UNE IDÉOLOGIE !
    Merci ! 😉

  7. Pour en revenir sur un point de vue plus aéronautique, qui du Raptor ou du PAF KA serait le meilleur ?
    Cela me semble impossible à déterminer étant donné qu’ils ne se sont jamais affronté à ma connaissance.
    Prendre la référence du terrain, un seul des deux a été au front.
    Les performances ? Elles sont données par les fabricants donc il faut en prendre et en jeter !
    Alors peut-être que dans le futur, on pourra avoir une idée mais pour le moment, cela relève des la subjectivité et non de l’objectivité, messieurs !!!
    Cordialement 😉

    • Le seul fait d’arme du rapport est d’avoir largué 2 bombes sur des terroristes. Wouah !!! Alors que c’est un avion de suprématie aérienne, furtif et de cinquième génération ils l’ont utilisé comme vulgaire bombardier qui n’arrive pas à la botte d’un f16 !!!
      C’est même pas de la com, c’est stupide…

      • Et les S-300 syriens, vous en avez entendu parler… ?
        Les F-16 & F-15 n’avaient aucune chance face à eux s’ils étaient déployés… !

        • Il n’y a pas de S-300 en Syrie. Le seul AA récent en Syrie, ce sont les « Strelets ». Les S-300 devraient arriver en Iran, mais ce n’est pas encore fait.

        • Non S-300, pas S-400, selon certaines sources cela fait trois ans que les Syriens sont équipés de S-300, d’où les F-22…
          Et puis c’est plus un système de défense aérienne en réseau, plus que le type du missile (compatibilité large).

        • Pourquoi les syrien auraient voulu tirer sur un avion qui combat son ennemi ? J’avoue que je ne connaissais pas le problème des s-300, mais si les états-unis auraient voulu éviter ce problème ils ne laisseraient pas toute leur flotte faire des bombardement

    • En effet, ne pas la sous-estimer, mais à contrario ne pas non plus surestimer ses forces. Il faut savoir faire la part des choses, surtout vis à vis des « infos » données par certains propagandistes.

Laisser un commentaire