La Suède tente de placer des Gripen en Inde

La Suède tente de placer des Gripen en Inde

La Suède aurait l’intention de vendre ses avions de combat Gripen de nouvelle génération à l’Inde. Cet éventuel contrat serait conclu dans le cadre d’un accord de bilatéral entre les deux gouvernements. Cette information provenant de la presse indienne fait suite à la visite en Inde du ministre de la Défense suédois Peter Hultqrist.

Le JAS-39 Gripen, fabriqué par la société aéronautique suédoise Saab, était l’un des prétendants pour le contrat MMRCA (Medium Multi-Role Combat Aircraft) qui devait fournir 126 appareils de combat à l’Indian Air Force. Le Gripen est arrivé deuxième derrière à l’avion omnirôle français Rafale à l’issue de l’évaluation technique et financière. Normalement, la fourniture de ces appareils par Dassault devaient concerner 18 appareils et les 108 restants auraient été assemblés en Inde sous licence par le constructeur autochtone HAL. On sait que la réalisation de cette production locale posait de nombreux problèmes de garantie, de délai et de coût pour le gouvernement indien.

L’Inde a annoncé, en avril, un accord entre les gouvernements français et indiens pour la vente de 36 avions de combat pour Rafale avec la France lors de la visite du Premier ministre Narendra Modi à Paris. Depuis le Ministre de la Défense Manohar Parrikar est resté évasif au sujet de la transaction de 36 Rafale signé à Paris, car ce dernier sait qu’il a besoin d’appareils modernes pour renouveler rapidement sa flotte d’avions de combat. Il a été mis en avant que ce contrat (en lieu et place du contrat MMRCA) permettait de dégager des sommes conséquentes pour permettre le développement du jet indigène Tejas actuellement cours de développement

Bien que le ministre suédois de la Défense a refusé de préciser explicitement, on suppose que l’avion proposé à l’Inde devrait être le Gripen-E. L’offre est susceptible d’être faite sans aucune référence à l’évaluation MMRCA, ni à la vente des 36 Rafale.

« Nous travaillons à un large accord de coopération de défense avec l’Inde. Le Gripen est l’une des pièces du dossier. Nous allons offrir un avion très efficace et de haute qualité à un coût acceptable, et dans un délai court. L’intention de ma visite est de commencer le processus et de faire en sorte qu’un accord soit finalement signé « , a déclaré Hultqrist.

Des sources ont déclaré à la presse indienne que la délégation suédoise est également intéressé par la vente de sous-marins de la classe Gotland à l’Inde en vertu du programme « Make in India« .

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

11 COMMENTAIRES

  1. ATTENTION!!!!! gripen, rafale, la concurence et rude en inde, et en plus ils sont dure en affaire les indiens il ne faut pas être pressé!!!! c’est dans leurs génes.

  2. Des chances pour les sous-marins, mais les Gripen… les Indiens ont déjà l’équivalent (voire mieux) avec le Tejas qu’ils devraient fabriquer en plus grand nombre d’exemplaire, donc essayer de les exporter aussi (des ventes au Nigeria ou en Egypte ?) !
    Cette initiative suédoise prouve que, comme Dassault, Saab est à l’affût, et refera des propositions dès que les Suisses feront un nouvel appel d’offres (en ce temps là on aura des Mirage 2000 d’occasion à leur proposer pour pas cher…)

    • Le Tejas équivalent au Gripen (voire mieux) vous dites? Mais pas du tout. Le Tejas (au moins le Mk1) est un avion technologiquement plus proche du Mirage 2000 et bien inférieur aux 2000-5Mk2/9. Cependant le Gripen, surtout le E, bien que d’une catégorie différente à celle du Rafale et moins complexe, voire moins sophistiqué et bien sur moins polyvalent que celui-ci, est un avion de dernière génération avec une avionique parmi les plus évolués. La seule similitude avec le Tejas est à près près la taille, ce qui a joué en contre du Gripen au MMRCA car jugée trop proche du Tejas qui lui est encore plus petit. Le Gripen pourrai bel et bien remplacer le Tejas (si ce programme est finalement annulé vu ces problèmes c’est qui ne semble pas pourtant envisageable vu la fierté de l’industrie indienne), mais il ne pourrai jamais remplacer ou égaler les performances du Rafale, même si par son bas prix il peu malheureusement inquiéter quelqu’uns chez Dassault 🙁

  3. Une Indian Air Force dotée de Rafale et de Gripen, voilà qui risque bien de ne pas ravir la Chine, le Pakistan, et la Russie. Pourtant ça aurait de la gueule.

  4. Le Rafale offre les capacités inégalées de vol au-dessus des hauts sommets et une autonomie
    bien supérieur au Grippen ce qui les rendent complémentaires , mais bon !
    ils sont flippants ses Indiens …pour ce décider faudra combien de génération ??
    C’est pas correct de se désengager comme ça du MMRCA et puis de recevoir d’autre constructeur
    ça fait vraiment  » je vous prend pas pour des cons mais un peu quand même » je ne les sens pas les 36 indiens du coup! Au moins le Qatar et l Egypte c’est nickel ils savent se décider.
    Remarquez idem pour les Suédois avec le revers en Suisse , le ministre dit ok puis on fait choisir le peuple après !? et fini le contrat …
    Ils n’ont vraiment aucune honte , pour moi ils ne sont pas fiable ces hommes politique !
    et je vous parle pas de Lula au Brésil ….c’est la mode ils se sont passé le mot ,sauf que pour le Brésil c’est un mal pour un bien car le Pr Sarkosy c’était engagé d’acheter leur nlle avion de transport de M…… en contre partie ,sans parler de leur filer les plans du Rafale !
    j’imagine que toutes ces tractations on un coût énormes en plus.!! je ne sais pas si y a des compensassions prévu dans ce domaine en cas de rétractation ?
    je crois que pour le VBCi au Canada ça leur a couté au moins 3 millions d’euros de dire non !après que Nexter se soit bien défoncé pour leur vendre.

  5. Le Saab JAS 39 E (ou NG pour « new generation ») est un bel oiseau: il a la super croisière, peut tirer des Meteor, etc.
    Mais les Suédois ne veulent pas pas vendre cet avion pour servir de plateforme de tir nucléaire. Exit de la course en Belgique, qui doit pouvoir tirer les B-61 américaines stationnées sur son territoire. Les F-16 peuvent le faire…et le F-35 aussi: ce dernier devra la transporter en externe, …donc nous avons là un vecteur thermonucléaire pas très « furtif ». Pour ceux qui aiment les belles vidéos aériennes, voici un JAS 39 qui fait un beau « straffing » sur cible avec son canon Mauser 27mm.

  6. Le Gripen n’a pas été deuxième du mmrca il a été recalé bien avant avec d’autres, c’est l’Eurofighter qui l’a été.
    Le Gripen E n’existe pas encore il faut donc encore attendre pour connaitre ses vrais performances et surtout il n’est pas libre d’utilisation comme le Rafale.
    Peu d’intérêt vis à vis du futur Tejas mkII

Laisser un commentaire