Cet été, révisez vos classiques… en vidéo

Cet été, révisez vos classiques… en vidéo

Ça y est, c’est fois-ci il est là. C’est l’été. Et l’été c’est la saison des vacances. Alors que vous soyez juillettistes ou aoûtiens les grandes vacances sont souvent synonymes de farniente, de balade, et de sport. De culture aussi je pense. D’où l’idée de vous proposez une sélection de dix films ayant trait de près (ou de moins près) à l’aviation. Chacun son trouvables en DVD, Blue-Ray, ou VOD.

Ces films sont pour certains des œuvres historiques, pour d’autres des films purement pop-corn, à voir seuls, en famille, ou entre amis. Certains ont parfois la faveur de diffusion télé, d’autres beaucoup moins. À chacun et chacune désormais de se faire plaisir. Parce que le cinéma c’est avant tout du plaisir.

1 – La Bataille d’Angleterre

Comment en premier, passer à côté de celui qui demeure certainement le plus grand film de guerre dédié à l’aviation durant la Seconde Guerre mondiale. Là vous pouvez y  aller, vous en prendrez plein les mirettes pendant 133 minutes avec une pléiade de grands interprètes : Lawrence Olivier, Michael Caine, Curd Jürgens, et Robert Shaw.
Comme son titre l’indique, ce film daté de 1969 retrace la célèbre bataille qui opposa la Royal Air Force à la Luftwaffe. Tout y est : du Supermarine Spitfire au Hawker Hurricane en passant par les avions de transport et les bombardiers. Seule ombre au tableau, mais juste décelable par le passionné, les Messerschmitt Bf 109 et Heinkel He-111 ont des accents ibériques.

2 – Top Gun

Le film culte de toute une génération, bien au-delà des passionnés d’aviation. Outre Tom Cruise, Val Kilmer, et Anthony Edwards en pilotes de Grumman F-14 Tomcat la distribution fait appel à Kelly McGillis et à Tom Skerrit. Des scènes de vol et un romantisme rose bonbon font que les 110 minutes de ce film typique des années 1980 passent sans aucun souci.
Même si le film a un peu vieilli, il demeure incontournable. Entre autre grâce à sa bande-originale Take my breath away interprété par le groupe Berlin.

3 – Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines

Tout aussi culte que les deux précédents celui-ci n’a guère les faveurs des diffusions télés. Mis en scène par Ken Annakin cette comédie britannique de 1965 retrace l’histoire (fictive) d’un groupe de pionniers de l’aviation qui en 1910 tentent une course aérienne entre Londres et Paris. Les machines volantes sont toutes superbes, et complètement délirantes. Un pur plaisir au travers de 133 minutes, avec de vrais risques de fou-rires.
Là encore une distribution aux petits oignons : Stuart Whitman, Jean-Pierre Cassel (le papa de Vincent), Benny Hill, ou encore Gert Fröbe.

4 – Nimitz, retour vers l’enfer

Film mineur lors de sa sortie sur les écrans, il a pris ses lettres de film culte grâce à la télé et à la VHS. Cette œuvre de science-fiction de 1980 retrace la mésaventure du célèbre porte-avions américain Nimitz qui se retrouve propulsé en décembre 1941 à quelques heures de l’attaque nippone contre Pearl Harbour. Tout comme dans la « Bataille d’Angleterre », on retient son souffle devant les aéronefs présents : Sikorsky SH-3 Sea King, Vought A-7 Corsair II et RF-8 Crusader, Douglas EA-3 Skywarrior, Grumman A-6 Intruder et F-14 Tomcat.
Sans compter l’une des scènes cultes du film qui voit deux Tomcat s’opposer à deux Mitsubishi A6M, des Zéro.
Un film de 103 minutes de pur bonheur servi par de bons acteurs dont le cultissime Kirk Douglas.

5 – 1941

Un des films de jeunesse du génial Steven Spielberg. Un hommage aux films de guerre de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi certainement sa comédie la plus délirante : un sous-marin japonais tente d’attaquer la colline d’Hollywood une semaine après l’attaque de Pearl Harbour. Parmi ceux qui vont tenter de l’en empêcher, un pilote de Curtiss P-40 Warhawk complètement siphonné, joué par le grandiose John Belushi.
Derrière lui d’autres interprètes tout aussi légendaires : Dan Aykroyd, Nancy Allen, Christopher Lee, Robert Stack, ou encore Murray Hamilton.
Boudé à sa sortie le film est pourtant pendant 146 minutes un petit bijou d’humour et d’action.

6 – Non-stop

Dans ce thriller franco-américain de 2014, l’acteur Liam Neeson incarne un policier borderline pris à parti par un terroriste qui menace de faire sauter un avion de ligne. Seul souci le héros est lui-même un passager de l’avion. Le film est donc un quasi total huis-clos dans la cabine de la machine. Un suspens qui durant 106 minutes met les nerfs à rude épreuve. Aux côtés de l’acteur la toujours superbe Julianne Moore.
Un excellent moment de cinéma.

7 – M.A.S.H.

Ok j’assume, les puristes diront que ce n’est pas exactement un film d’aviation. Il faut tout de même voir que les hélicoptères d’évacuation sanitaire Bell UH-13 jouent ici un rôle secondaire très important.
Qualifié d’antimilitariste primaire a sa sortie en salle en 1970 cette comédie hyper délirante met en scène trois chirurgiens militaires complètement loufoques dans un hôpital de campagne non loin du front durant la guerre de Corée. Aux côtés des trois acteurs principaux que sont Donald Sutherland (le papa de Kieffer), Tom Skerrit, et Elliot Gould, on retrouve pendant 116 minutes Robert Duvall, Sally Kellerman, et John Schuck.
Un film culte à plus d’un titre.

8 – Y a t-il un pilote dans l’avion ?

Parodie de film catastrophe sortie en salles en 1980 on a encore là affaire à un film culte. Pendant 85 minutes on assiste à un festival de gags très potaches qui se déroulent tous dans un avion dont l’équipage a été décimé par un repas mal servi. Derrière le héros incarné par Robert Hayes on retrouve une flopée de grands seconds rôles de cette époque : Lloyd Bridges, Leslie Nielsen, Peter Graves, ou encore Kareem Abdul-Jabbar.
À l’instar de Top Gun ce long-métrage a un peu vieilli cependant.

9 – La grande évasion

Tout comme pour M.A.S.H. on peut considéré qu’il ne s’agit pas exactement là d’un film d’aviation, mais d’aviateurs. En effet les héros sont tous des pilotes et équipages de la RAF, de la RCAF, de la RAAF, et de l’USAAF abattus par les Allemands et gardés dans un camps de la Luftwaffe. Bien évidemment ils vont tenter de s’en évader.
Dans ce très grand film d’aventure et d’action de 1963 la distribution regroupe durant 172 minutes ce que Hollywood et Londres comptaient de mieux : Steve McQueen, Charles Branson, James Garner, Richard Attenborough, Donald Pleasance, ou encore David McCallum. À noter pourtant que dans une des scènes finales deux des évadés dérobent un avion d’entraînement allemand Bücker Bü 181.

10 – Destination finale

Dans cette comédie d’horreur sortie en 2000 un groupe d’étudiants américains défient la Mort après lui avoir échappé dans un accident d’avion. Originale dans son scénario ce film de 98 minutes l’est aussi par ses effets spéciaux. La distribution fait appel à de jeunes interprètes : Sean William Scott, Devon Sawa, Ali Larter, ou encore Kristen Cloke.

Si parmi ces dix films vous trouvez votre bonheur, j’en serai ravi. Mais surtout profitez bien de cet été pour vous reposer, vous ressourcer, vous éclater, vous cultivez.

Photo © IMDB.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

25 COMMENTAIRES

  1. Je rajoute deux trois trucs. C’est pas du grand cinéma, mais y a des avions ^^

    Furtif
    https://www.youtube.com/watch?v=ouLuoW-G1ts

    Les chevaliers du ciel
    https://www.youtube.com/watch?v=ItVEWdNDZfQ

    En territoire ennemi
    https://www.youtube.com/watch?v=rchnE7DB_pU

    Pearl Harbor (grand classique 😉 )
    https://www.youtube.com/watch?v=wjQlGojQsuc

    Et enfin, le meilleur … Independence Day
    https://www.youtube.com/watch?v=ffRBsP6GSJM

    voilà voilà ^^ que des mauvais films fort sympathiques

    • J’aime beaucoup La Bataille d’Angleterre. C’est un film mythique. Il parait que pour l’attaque de l’aérodrome au début du film, il l’on vraiment détruit. C’était un hangar datant de la première guerre mondiale. Dommage mais au moins c’est réaliste et sans trucage …

  2. Il manque quand même un grand classique: la bataille de Midway avec une pléïade de grands acteurs.
    Malgré de nombreux anachronismes au niveau du matériel volant entre l’histoire et les images d’archives… Mais bon, à l’époque on faisait avec ce qu’on avait… Et sans les effets spéciaux d’aujourd’hui. 😉

  3. Je rajouterai un vieux film en technicolor datant de 1954 évoquant la guerre de Corée. « Les Ponts de Toko-Ri ». Le F9F-2 Panther y est à l’honneur. On y voit aussi un hélico de sauvetage d’époque dont le nom m’échappe. Les scènes de décollage et appontage furent tournées sur un des derniers porte avions de la classe Essex. On remarquera comment en ce temps là, les jets abordaient l’appontage en virage car le pilote ne voyait pas droit devant lui. Enfin, pour les manœuvres d’amarrage à quai du bâtiment, on faisait tourner à plein régime, dans le sens opportun, les hélices des avions encore en service (Corsair et autres)

  4. Lol, il y a là une belle sélection de « gros navets » ce qui n’est pas pour me déplaire. Il parait que Top Gun II est dans les tuyaux???? Avec le F-35????

  5. Dans le genre je ne « re » cultive, peut être que la lecture de « Pilote de Stuka » ou « Le grand cirque » serait pas inutile pour occuper sa journée ;).

  6. Total Recall pour le Harrier, DARYL pour le SR-71.
    « Les têtes brûlées »
    Et une série des années 60, « Twelve O’clock High » qui racontait l’histoire d’un équipage de B-17 pendant le bombardement de l’Allemagne comme dans « Memphis Belle »

  7. Ce que je reprocherais à cette série, c’est l’absence complète de films sur la guerre 14_18.Or il y a de réels bijoux et le fait d’avoir affaire à de ‘ »vieux coucous » n’enlève rien à l’évocation de l’héroïsme de ces pilotes, qui volaient sans parachute, je le rappelle.Voici ma sélection, à « déguster » sans tarder:

    Flyboys (2006): superbe évocation de l’escadrille Lafayette et ses volontaires venus se battre sous les cocardes françaises avec un superbe Jean Réno jouant le rôle du commandant. A visionner en VO.Son accent Frenchie est superbe

    Baron Rouge 2008(sans commentaires)

    The Blue Max: la chasse vue du côté allemand.Le Blue Max étant une décoration pour héroïsme au combat

    Patrouille de l’Aube (the Dawn Patrol )14_18 vu du côté anglais cette fois

    On pourrait aussi ajouter:

    Spitfire (2010)

    Pearl Harbour ( pas pour l’histoire « à l’eau de rose », mais pour les superbes effets spéciaux et les scènes de combats aériens)

    The Red Tails (Traduit je crois par « Les Tuskegees ») .Histoire du glorieux escadron de pilotes noirs qui s’est couvert de gloire pendant la seconde guerre mondiale.

    Twelve O’Clock High (1942).Difficile à trouver autrement qu’en anglais.Histoire d’un ex-pilote de B17 qui revient sur les lieux de ses exploits en Angleterre et qui se souvient. En N&B

    The Dam Busters (1955)(Les Briseurs de Barrages) absolument incontournable! même si le film en noir et blanc a vieilli. Intérêt: ce film a été tourné avec de vrais Lancasters dont certains avaient participé au conflit

    The first of the Few (1942). Histoire du Spitfire créé par le génial Mitchell. Difficile à trouver en français

    633 Squadron. Avec des Mosquitos lancés dans une mission délicate sur un fjord de Norvège.

    Stratégic Air Command (1955). Un superbe saut dans le passé, avec en particulier des vols à bord du Convair B26 Peacemaker.

    Voilà quelques suggestions. Bien sûr cette liste est loin d’être exhaustive. A vous de la compléter.
    Bon visionnage.

  8. Comment oublier Porco Rosso du maître Hayao Miyazaki
    (entre nous loin d’être un navet, c’est même mon film N°1 tout film confondus, animation/prise de vue réelle/etc..)

    • Et enfin « le Vent se Lève » toujours de Miyazaki, qui traite du créateur du Zéro. Ce film restera son ultime chef d’oeuvre. Ce sont avant tout des films à part entière avant d’être des films d’animation qu’on se le dise!!

  9. Vous oubliez le film culte « Normandie-Niemen », les pilotes français en Russie pendant la dernière guerre. Excellents pilotes sur Yaks qui ont fait la campagne de Russie jusqu’à la victoire finale.

  10. J’en rajouterais 3 qui valent vraiment le coup:
    – L’etoffe des heros (multi oscarise )
    – Always (Spielberg )
    – L’empire du soleil (Spielberg)

    + 1 bon gros navet qui a le merite de montrer des Kfir avec Queen en B.O:
    – Aigle de fer

  11. Vous avez oublié de citer un film qui a marqué mon enfance, j’avais 8 ans lorsqu’il est sorti en salle en version française au Québec:
     » X-15 »est un film américain de fiction portant sur les premiers vols du X-15 réalisé par Richard Donner, sorti en 1961, avec Charles Bronson et pour la première fois Mary Tyler Moore.
    Autre film marquant est «  » L’Étoffe des héros » » (The Right Stuff) est un film américain réalisé par Philip Kaufman, sorti en 1983 sur le programme Mercury.
    Bon visionnement à tous!

    • Dans le même style, ne pas oublier le bon nanar ‘Bombardier B52’ On le trouve sur Youtube en version française, on voit un Sabre, des B47, un B52, des B50, des belles bagnole américaines et de jolies filles.

  12. L’intérêt de ce post est de nous permettre de « réviser » la liste des films que l’on a oubliés (à revoir), que l’on n’a pas vus ou que l’on découvre (donc à voir).
    Ne pourrait-on pas en faire autant avec de bons bouquins (d »aviation, bien sûr!) à se lire ou relire à la plage ou à l’ombre, au jardin ou sur sa terrasse ou carrément dans son lit avant un gros dodo réparateur
    En tous cas c’était une excellente idée!….

Laisser un commentaire