Dassault livre les trois premiers Rafale égyptiens

Dassault livre les trois premiers Rafale égyptiens

C’est désormais fait, des Rafale vont maintenant voler dans le monde avec une autre cocarde que celle de la France. Ce lundi 20 juillet 2015 le constructeur Dassault Aviation a procédé à la livraison des trois premiers biréacteurs de combat destinés à l’Égypte. C’est sur la Base Aérienne 125 d’Istres, dans le sud de la France, que la cérémonie a eu lieu.

Les trois avions en question étaient initialement prévus pour venir renforcer les moyens de l’Armée de l’Air. Mais suite à la commande de février dernier il a été décidé en hauts lieux que ces avions iraient finalement au premier client export de l’avion de combat omnirôle français.

Outre Eric Trappier, le patron de Dassault Aviation, des personnalités égyptiennes avaient fait spécialement le déplacement dans les Bouches-du-Rhône. Il faut signaler qu’actuellement des pilotes de chasse égyptiens sont en formation en France afin de permettre à ce premier client d’avoir un socle local de formateurs.

Les prochains biréacteurs égyptiens ne seront pas livrés avant début 2016. À la différence des avions de l’Armée de l’Air ces Rafale B et C « exports » ne disposent pas des systèmes de communication propres aux avions de l’OTAN telle la fameuse Liaison 16. En sus ces avions ne sont pas aptes à l’emport et au tir d’armes nucléaires.

Cette livraison rend désormais plus palpable le contrat égyptien, même si celui-ci avait déjà pris une tournure plus officielle après la livraison il y a quelques semaines maintenant de la frégate Tahya Misr faisant elle-aussi partie de ce contrat d’armement.

Mais c’est aussi une excellente nouvelle pour la filière aéronautique, porteuse d’emplois et de formations. Dassault devrait d’ailleurs augmenter régulièrement ses effectifs afin de pouvoir suivre les cadences de production dues aux trois contrats exports de cette année.

Photo © Dassault Aviation.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

7 COMMENTAIRES

  1. Finalement!
    Je suis juste déçu de voir qu’on n’a pas changé la couleur. Bien qu’en attendant du gris, je pensais à une outre nuance ou à un camo deux tons pour marque la différence avec les Rafales de l’AdA.

    • Peu de chances en fait de le voir autrement qu’en gris. Les livrées basse visibilité sont malheureusement tristement rentrées dans les mentalités.

Laisser un commentaire