Des feux de forêt obligent la Grèce à demander l’aide européenne

Des feux de forêt obligent la Grèce à demander l’aide européenne

Tiens la Grèce fait encore la une des médias. Plus question de son économie déliquescente il s’agit désormais de la sécurité de ses habitants et notamment des Athéniens. Depuis plusieurs jours des feux de forêt de grande ampleur sévissent dans le pays, menaçant même de plus en plus la capitale du pays, et nécessitant que le gouvernement demande l’aide de ses voisins et alliés de l’Union Européenne. Parmi les premiers pays à avoir répondu présent on trouve bien entendu la France.

En fait même si la Grèce dispose sur le papier d’une vaste flotte d’avions bombardiers d’eau, la réalité est comme souvent assez différente. La majorité des onze Canadair CL-215 sont indisponibles, fautes de pièces détachées et de pannes récurrentes, et ce malgré les réelles qualités de l’amphibie. De ce fait les six Bombardier CL-415 (sur les huit acquis à la fin des années 1990) sont extrêmement sollicités tout comme la grosse dizaine de monomoteurs PZL M18 Dromader d’origine polonaise acquis dans les années 1980 pour des missions de travail agricole et transformés localement en bombardiers d’eau une dizaine d’années plus tard.

Il est intéressant de voir que l’ensemble des équipages d‘Eurocopter AS-332C Super Puma de recherches et sauvetages sont formés à la lutte contre les feux de forêts, à l’aide de dispositifs types Bambi Bucket. Malgré cela les Grecs ont été obligés de demander l’aide des pays étrangers.

Bombardier CL-415 grec larguant sa charge d'eau sur une cible péri-urbaine.
Bombardier CL-415 grec larguant sa charge d’eau sur une cible péri-urbaine.
Outre les feux qui lèchent le nord et l’ouest d’Athènes, obligeant les policiers et militaires à évacuer des milliers de civils de chez eux, des foyers se sont déclenchés dans le Péloponnèse et en Crète . Mais ce sont pour les feux athéniens que l’aide européenne a été demandée par Alexis Tsipras lui-même ce vendredi 17 juillet 2015.
Immédiatement la France, par la voix de son ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, a répondu présente. Trois aéronefs, deux Bombardier CL-415 de lutte anti-feu et un Beechcraft Super King Air de reconnaissance et de commandement aéroporté ont quitté la base de Marignane ce samedi 18 juillet 2015. L’Espagne et le Portugal ont également décidé d’envoyer des moyens, humains dans leur cas.
L’Italie quand à elle à pris la décision de suivre l’exemple français en déployant deux bombardiers d’eau, des hélicoptères Sikorsky S-64 Skycrane appartenant au Corpo de Forestale. Ces puissants biturbines emportent une quantité d’eau et de retardant au moins équivalente à celle de nos CL-415.

On ignore si d’autres pays européens, non méditerranéens, ont prévu de venir en aide à la Grèce. Il faut savoir qu’une telle action n’a rien d’exceptionnelle, même la France a déjà eu recours dans le passé aux demandes d’aides européennes pour venir à bouts de feux de forêts. Les nations de l’ex-Yougoslavie et l’Espagne sont d’ailleurs coutumières du fait.
De l’avis de nombreux spécialistes européens l’été 2015 se présente comme un des pires des trente dernières années pour les feux de forêts, les équipages de bombardiers d’eau et d’aéronefs de reconnaissance sont d’ores et déjà exténués, alors même que la saison n’en n’est même pas à la moitié.
Ce court sujet est dédié à toutes celles et tous ceux qui dans le ciel et à terre luttent quotidiennement, et mettent souvent leur vie en péril, pour préserver notre environnement un peu partout dans le monde.

Photos © Polemiki Aeroporia.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire