Crash mortel d’un Hawker Hunter dans le sud de l’Angleterre

Crash mortel d’un Hawker Hunter dans le sud de l’Angleterre

Le bilan humain est encore provisoire. Ce samedi 22 août 2015 en milieu d’après-midi un jet de collection Hawker Hunter s’est écrasé durant un meeting aérien sur une route jouxtant le terrain d’aviation de Shoreham non loin de la célèbre station balnéaire anglaise de Brighton. Sept personnes, dont le pilote, ont d’ores et déjà perdu la vie dans ce drame. Il y a en outre une quinzaine de blessés dont plusieurs en état grave.

C’est durant le célèbre Shoreham Air Show, un des meetings aériens de cet été en Angleterre, que le monoréacteur Hawker Hunter T Mk-7 codé WV-372 s’est écrasé. Cet avion (voir photo ci-dessus) était un biplace côte à côte d’entraînement avancé qui fut utilisé par le passé par la Royal Air Force et la Fleet Air Arm. C’est d’ailleurs au sein de cette dernière que l’avion incriminé termina sa carrière militaire.

Malgré la rapidité d’intervention des services de secours, au moins sept personnes sont donc décédées dans l’accident. Le jet a visiblement heurté des véhicules en circulation sur une route proche du tarmac de Shoreham avant de finir sa course dans un bosquet d’arbres et de Air Accidents Investigation Branchbuissons. Le pilote venait de réaliser une manœuvre de voltige quand pour une raison inconnue il a perdu le contrôle de sa machine. Un important incendie s’est déclaré suite au crash.
La circulation a immédiatement été stoppée sur la toute proche autoroute M27 tandis que deux hélicoptères sanitaires, un Eurocopter EC135 et un MD Helicopters MD-900 Explorer,  se posaient aux abords pour évacuer les blessés les plus lourdement touchés.

En fin d’après-midi une équipe d’enquêteurs et d’experts de l’AAIB, l’Air Accidents Investigation Branch arrivait sur zone. Ils ont été chargé par la justice britannique de faire toute la lumière sur ce drame.

Il faut savoir que les meetings aériens sont beaucoup plus populaires au Royaume-Uni qu’en France. De l’autre côté de la Manche ils n’attirent pas uniquement les passionnés d’aviation mais bel et bien un public très large. C’est là-bas de véritables fêtes.
C’est dire si ce crash risque de marquer les esprits, ce n’est d’ailleurs pas pour rien si la BBC, la télévision britannique d’état a coupé ses programmes pour des flashs d’information.

Photo © UK Ministry of Defense.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

  1. Quel été…. |-( !!
    J’espère que ça va s’arrêter là, et que ça ne va pas donner de mauvaises idées de restrictions de circulation aérienne… !
    11 morts le 24 aout… RIP.

    Il semble qu’il y ait dans l’article, au milieu d’un paragraphe, un problème d’accroche de AIR ACCIDENTS INVESTIGATION BRANCH ?

Laisser un commentaire