La réplique française du Mosquito victime d’un accident

La réplique française du Mosquito victime d’un accident

L’information est un peu passée inaperçue. Ce jeudi 6 août 2015 en fin d’après-midi la réplique de bombardier De Havilland Mosquito immatriculé F-PMOZ s’est écrasé lors de son atterrissage sur l’aérodrome vendéen de Fontenay-le-Comte. À bord se trouvait un pilote et un copilote, si l’un des deux à réussi à s’extraire rapidement, le second a été sorti par les services de secours et évacués par un moyen médicalisé.

Cette réplique aux 3/4 du célèbre De Havilland Mosquito faisait depuis plusieurs mois maintenant la joie des aficionados de meetings aériens. Un peu à la manière de la frégate Hermione, le Mosquito avait construit de zéro par une équipe de bénévoles passionnés d’aviation. Dix-sept années avaient été nécessaires pour permettre à l’avion de voler.

Sur les raisons de l’accident on en sait très peu. Il semble que l’avion se soit cabré quelques secondes seulement après avoir touché le sol. Les enquêteurs auront la difficile tâche d’élucider ce mystère.
Rapidement d’importants moyens de secours et de prévention de l’incendie ont été déployés sur place, les sapeurs-pompiers craignant que le bimoteur ne prenne feu. Fort heureusement cela n’a pas été le cas.

À l’heure où ces lignes sont écrites on ignore encore si la réplique du Mosquito revolera dans un avenir proche. Ayons une pensée pour le membre d’équipage blessé, lui aussi forcément un passionné d’aviation.

Photo © Reuters.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire