Un chasseur américain appartenant au 480th Fighter Squadron de l’US Air Force s’est écrasé en Allemagne, aujourd’hui 11 août. Le F-16 Fighting Falcon de l’USAF s’est crashé près de Creußen. Cette commune du sud du canton de Bayreuth est situé au nord de Nuremberg et à quelques encablures de la frontière tchèque.

Le pilote américain a pu s’éjecter à temps, après avoir pris la précaution  de larguer ses réservoirs de carburant au-dessus d’une une zone inhabitée et dirigé son appareil vers une forêt.

Il a ensuite été retrouvé par un habitant du coin qui a pu prévenir les secours. Présentant de légères blessures, l’officier de l’USAF a été admis dans un hôpital de la région.

Le F-16 avait décollé de la base aerienne de Spangdhlem, non loin de Trèves en Allemagne et à quelques dizaines de kilomètres du Luxembourg. La base abrite le 52nd Fighter Wing, équipé de F-16C et D, et le 726th Air Mobility Squadron de l’Air Mobility Command qui assurent les liaisons cargos transatlantiques avec leurs C-17 Globemaster III.

L’aéronef devait réaliser une mission d’entraînement au-dessus de Grafenwoehr, en Bavière. L’avion qui faisait partie d’une formation de six F-16, transportait une bombe d’exercice.

L’avion a fini sa course dans une zone boisée, ce qui a obligé les pompiers allemands  à éteindre le feu de forêt provoqué par la chute de l’appareil. 

Sans avoir d’éléments probants pour l’heure, les médias allemands ont évoqué une panne moteur. Tous les vols des  F-16 américains du  52nd Fighting Wing ont été  suspendus pour une période de 24 heures pour des « raisons de sécurité ».

4 COMMENTAIRES

  1. Sur un warbird comme le F-16, la configuration monomoteur en usage militaire donc sévère rappelle l’amère expérience de Serge Closterman en 1944 qui croyait avoir abattu un Me-262 après avoir détruit un seul moteur: le jet allemand s’est esquivé sur un moteur. On se souvient aussi de l’expérience Belge et Allemande du F-104… Un seul pilote au monde a réussi à poser le F-104 moteur coupé: c’est le pilote d’essais de la SABCA Serge Martin. Inutile de dire ce qui arriverait à un F-35 dont l’unique moteur coupe…

      • C’est Pierre bien sûr, mon Google est tombé en panne. Alors le F-16 n’est pas 39-45, mais il fait la guerre tout le temps non ? Mais Serge Martin, et son F-104 je maintiens. Là.

        • Parmi les caractéristiques d’un warbird : production arrêtée et immatriculation civile. Le f-16 est toujours produit et il n’y en a pas (encore) chez les pilotes privés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom