Un F-16 de l’USAF s’écrase dans l’est de l’Allemagne

Un F-16 de l’USAF s’écrase dans l’est de l’Allemagne

Un chasseur américain appartenant au 480th Fighter Squadron de l’US Air Force s’est écrasé en Allemagne, aujourd’hui 11 août. Le F-16 Fighting Falcon de l’USAF s’est crashé près de Creußen. Cette commune du sud du canton de Bayreuth est situé au nord de Nuremberg et à quelques encablures de la frontière tchèque.

Le pilote américain a pu s’éjecter à temps, après avoir pris la précaution  de larguer ses réservoirs de carburant au-dessus d’une une zone inhabitée et dirigé son appareil vers une forêt.

Il a ensuite été retrouvé par un habitant du coin qui a pu prévenir les secours. Présentant de légères blessures, l’officier de l’USAF a été admis dans un hôpital de la région.

Le F-16 avait décollé de la base aerienne de Spangdhlem, non loin de Trèves en Allemagne et à quelques dizaines de kilomètres du Luxembourg. La base abrite le 52nd Fighter Wing, équipé de F-16C et D, et le 726th Air Mobility Squadron de l’Air Mobility Command qui assurent les liaisons cargos transatlantiques avec leurs C-17 Globemaster III.

L’aéronef devait réaliser une mission d’entraînement au-dessus de Grafenwoehr, en Bavière. L’avion qui faisait partie d’une formation de six F-16, transportait une bombe d’exercice.

L’avion a fini sa course dans une zone boisée, ce qui a obligé les pompiers allemands  à éteindre le feu de forêt provoqué par la chute de l’appareil. 

Sans avoir d’éléments probants pour l’heure, les médias allemands ont évoqué une panne moteur. Tous les vols des  F-16 américains du  52nd Fighting Wing ont été  suspendus pour une période de 24 heures pour des « raisons de sécurité ».

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

4 COMMENTAIRES

  1. Sur un warbird comme le F-16, la configuration monomoteur en usage militaire donc sévère rappelle l’amère expérience de Serge Closterman en 1944 qui croyait avoir abattu un Me-262 après avoir détruit un seul moteur: le jet allemand s’est esquivé sur un moteur. On se souvient aussi de l’expérience Belge et Allemande du F-104… Un seul pilote au monde a réussi à poser le F-104 moteur coupé: c’est le pilote d’essais de la SABCA Serge Martin. Inutile de dire ce qui arriverait à un F-35 dont l’unique moteur coupe…

      • C’est Pierre bien sûr, mon Google est tombé en panne. Alors le F-16 n’est pas 39-45, mais il fait la guerre tout le temps non ? Mais Serge Martin, et son F-104 je maintiens. Là.

        • Parmi les caractéristiques d’un warbird : production arrêtée et immatriculation civile. Le f-16 est toujours produit et il n’y en a pas (encore) chez les pilotes privés

Laisser un commentaire