L’Armée de l’Air va t-elle bientôt frapper Daech en Syrie ?

L’Armée de l’Air va t-elle bientôt frapper Daech en Syrie ?

Si ce n’était jusque-là qu’une rumeur, cela semble désormais être dans les cartons du ministère de la défense. L’Armée de l’Air pourrait avoir prochainement pour mission de cibler les positions de l’autoproclamé « état islamique » sur le territoire syrien. C’est un tournant de l’engagement français dans sa guerre contre Daech, depuis les premiers vols de nos pilotes voici un an maintenant.

En effet initialement la France avait limité son action aux frappes aériennes au-dessus du territoire irakien, en appui des forces armées de ce pays. Mais devant l’avancée des forces djihadistes en Syrie il semble acquis désormais que la position politique française ai bien changé. Si les signes en faveurs de telles opérations semblent venir de l’Élysée il n’en est peut être pas de même de la part des députés et sénateurs. Les parlementaires français semblent toujours très réservés sur une éventuelle action française en Syrie, notamment si celles ci devaient mener à un appui des troupes officielles du pays. La France, comme d’autres démocraties européennes, reste plus que réservée sur l’action du régime El-Assad.

Les prochaines semaines seront donc décisives pour nos militaires engagés dans l’opération Chammal. Même si la décision revient à François Hollande, il ne fera rien sans consulter les parlementaires. Une fois sa décision prise, les Rafale et Mirage 2000D pourront enfin délivrer leurs bombes guidées sur les positions syriennes de Daech.

Photo © Armée de l’Air.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

13 COMMENTAIRES

  1. Je suis un peu décontenancé sur l’attitude des élus. Ils s’offusquent tous (et heureusement !) devant la désormais et malheureusement, célèbre photo. Mais sont tous « réservés » sur une action dans l’espace aérien syrien. Certes, les dirigeants syriens ne sont pas disons nos alliés mais là, nous parlons d’un ennemi commun. Bien sur Daech n’est pas le seul responsable dans l’exode mais là, l’opportunité est trop belle pour passer à côté. Mais de là, à envoyer les troupes au sol, c’est une autre histoire.

  2. En ce qui concerne l’aspect pour la France, je suis dubitatif et d’accord avec le post précédent . L’armée de l’Air a souvent été le bras armé de l’Europe mais il serait bon que les allemands ou anglais participent cette fois-ci. Mince, avoir des idéaux, c’est bien mais faut pouvoir les assumer ! Que ça soit sur un plan militaire pure (les campagnes se suivent pour des résultats ??? ) ou financier ! L’Europe, c’est bien mais faut pas pousser non plus !

  3. Hollande est plus fort pour dépenser notre budget de défense dans des guerres lointaines que pour défendre les intérêts des Français. Je ne dis pas qu’il ne faut rien faire contre l’état islamique, mais il est peut être temps que « notre président » comprenne que les Français ne sont pas tous d’accords pour qu’il soit le chienchien des Etasuniens. Les anglais, italiens, allemands, et espagnols pourraient aussi agir. J’ai appris que les belges avaient quitté ce théatre de guerre, c’est peut être un signe.

  4. Oui , si l Europe ne veut pas s engager militairement, il faut nous aider financièrement ! Il y en à mare que se soit le contribuable français qui finence l armée européenne ( française). PS je suis tout à fait d’accord pour frapper l état islamique en Syrie

  5. Bonsoir, où qu’il soit il faut frapper, mais il ne faut pas non plus se faire d’illusion, seul une action au sol en viendra à bout. Mais, qui pour y aller??? Franchement, on aurai tout intérêt à renouer le dialogue avec la Russie, et ne plus imposer notre vision de la vie aux monarchies, dictatures ou comme vous voudrez bien les nommer, de ces régions du monde (et d’ailleurs aussi…). La région a été déstabilisée pour longtemps, et il n’y a pas de Gal Sissi dans tous les pays en proie à ce fléau qu’est la terreur religieuse.

    • Renouveler le dialogue avec la Russie concernant la région ? Aucun intérêt, puisque la Russie soutient toujours la dictature de Bachar El-Assad, et continue de lui livrer du matériel militaire, dont vraisemblablement des gaz de combat. Désolé mais dans ce dossier Poutine n’est pas, et n’a jamais été, un acteur de premier plan. Il se contrefiche de Daech, son seul intérêt vient de continuer à vendre des armes aux Syriens.

      • Je suis d’accord avec toi Arnaud. Les gens critiquent souvent les US pour leur intérêt lors dans un ou non engagement mais les russes et surtout Poutine n’est pas mieux.
        Maintenant, sa dernière conf de presse où il se positionne en tant que donneur de leçon sur la situation de réfugiés par rapport à l’Europe, est pur allégation, les réfugiés ne sont pas fous, ils ne vont pas aller en Russie.
        Enfin, il est à parier qu’il changera d’avis lorsque de Daesh commencera à s’intéresser à leur cas. Comme tu le dit Arnaud, il est le fournisseur attitré de El-Assad donc leur ennemi !!

      • Salut Arnaud, je respecte ton point de vu bien sûr, mais il est évident aujourd’hui que la Russie joue et jouera un rôle majeur dans ce conflit, de part ses relations avec l’Iran et la Syrie. De mon point de vu il est plus dans l’intérêt de l’Europe d’avoir de bonnes relations avec la Russie (l’Europe de l’Atlantique à l’Oural….) qu’avec les Turcs est leur double jeu, et encore moins avec les créateurs de Daesh que sont les monarchies du golfe, qui sont eux même menacés maintenant par le monstre qu’ils ont créé. Certes les Russes ne font jamais dans la demie mesure, on l’a vu en Tchéchénie contre ces mêmes terroristes Islamiques, mais la fermeté Russe vis à vis des terroristes est, à mon sens, préférable à la veulerie de nos états, incapables de bouger…… le mal ne triomphe que par l’inaction des hommes de biens, et on est en plein dedans.
        Salutations, content de débattre avec toi.
        Sylvain

  6. Plus le temps s’écoule et moins la politique extérieure de la France est claire quant à ce qui se déroule à l’intérieur, que dire …… nous sommes ici sur un site d’aviation !

Laisser un commentaire