La chasse tchèque au cœur du système de défense de l’OTAN

La chasse tchèque au cœur du système de défense de l’OTAN

C’est un des ex-états satellites de l’URSS les plus anciennement entrés dans l’organisation Atlantique, puisque son adhésion fut officialisée le 12 mars 1999. La république Tchèque est aussi un acteur essentiel de la future Europe de défense. Avec une force aérienne en pleine recomposition depuis une dizaine d’années, elle est désormais pleinement intégrée dans le dispositif international. Trois avions de combat tchèques et leurs équipages se préparent activement à rejoindre la mission atlantiste de police du ciel au-dessus des états baltes. Ce sera la troisième opération de ce genre pour les Saab JAS-39 Gripen tchèques depuis six ans.

En fait on voit clairement que les équipages tchèques sont engagés dans Baltic Air Policing une fois tous les trois ans : en mai 2009, en septembre 2012, et bientôt en décembre 2015. Trois avions de combat qui pourraient bien faire la différence dans cette mission internationale. Certes leur configuration monoréacteur ne leur donne pas un rayon d’action équivalent aux avions britanniques ou français, mais cela est compenser par le système d’arme de l’avion autorisant l’emport du missile AIM-120 AMRAAM.

Les trois chasseurs tchèques participeront donc à la relève des huit chasseurs, dont quatre Gripen hongrois, actuellement déployés sur la base de Zokniai en prévention de la menace des avions russes ayant une forte propension à violer l’espace aérien de ces trois petits états européens que sont l’Estonie, la Lettonie, et la Lituanie. Même si depuis quelques semaines l’aviation russe semble avoir un peu relâcher sa pression contre ces trois territoires l’OTAN n’a pas l’intention de diminuer sa présence dans la région. D’autant que les dirigeants des trois pays considèrent Baltic Air Policing comme une nécessité absolue pour leur sécurité, aucun n’ayant actuellement de capacité à mettre en œuvre des avions de combats propres.

Les Gripen tchèques feront donc leur grand retour sur la base lituanienne fin 2015 pour une période de quatre mois. Ceux qui seraient tentés d’avoir des velléités vis-à-vis des trois petits pays de l’OTAN sont d’ores et déjà prévenus.

Photo © ministère tchèque de la défense.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire