Dassault Rafale, le nouveau chouchou des médias français !

Dassault Rafale, le nouveau chouchou des médias français !

23

Depuis les récents attentats qui ont frappé Paris et sa banlieue et endeuillés toute la France, la riposte rapide de notre Armée de l’Air ordonné par le pouvoir exécutif a eu un effet surprenant : les médias français n’ont plus qu’une seule arme en tête pour enrayer la menace djihadiste, l’avion de combat omnirôle Dassault Rafale. Est-ce là la fin du « Rafale bashing » dénoncé avec force et vigueur par notre ami Gaëtan il y a près de deux ans ? Peut-être, peut-être pas.

Alors certes les annonces de ventes à l’export ces derniers mois du Dassault Rafale ne sont sûrement pas étrangères à ce retour en grâce de l’avion clodoaldien dans la tête de nos journalistes et autres chroniqueurs.
Mais force est de constater que même s’ils connaissent tous le nom du Rafale, peu sont en fait capables de réellement le reconnaitre, et surtout de ne pas le confondre avec d’autres avions de combat, tel le Mirage 2000D lui aussi présent sur le théâtre d’opération Irak-Syrie. Je vous avais déjà fait part de cette méconnaissance totale sur un précédent article, mais là ils réussissent le tour de force de se planter sur un avion dont ils font l’apologie.

Quelques rares représentants des médias, de télé notamment, réussissent pourtant à tirer leur épingle du jeu et à bien connaitre notre Rafale national et ne pas le confondre avec d’autres avions : c’est le cas de deux journalistes de France2, Arnaud Comte et Julian Bugier. Mais deux par rapport à la très grande masse de tous leurs confrères et consœurs, ça fait très très peu.

Au final même si les sujets télévisuels et radiophoniques sur le Rafale sont parfois approximatifs, ils servent une cause qui me tient à cœur : la vulgarisation de la connaissance aéronautique. Désormais tous les Français ou presque ont déjà vu un Rafale à la télé, et savent le reconnaître. Même ma grand-mère de 94 ans m’en a parlé récemment, c’est vous dire.

Alors bon ne nous faisons pas d’illusion cette reconnaissance nationale de notre fleuron aéronautique ne fera pas exploser la fréquentation des meetings aérien, n’apportera pas un lectorat supplémentaire aux publications spécialisés, et ne nous offrira pas à nous autres sites aéronautiques plus d’internautes. Mais au moins les gens (re)connaitront notre cher Rafale, et ça c’est déjà énorme.

Photo © Armée de l’Air.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

23 COMMENTAIRES

  1. bravo a l’entreprise DASSAULT d’avoir construit ce phénoméne de rafale, il a fait ces preuves depuis
    un moment, avec la SYRIE il fait un travail extraordinaire avec des pilotes encore plus motivés, suite au carnage a PARIS. nous avons nos amis russes qui sont entrés dans le conflit, aussi je pense a
    NORMANDIE- NIEMEN pour faire la jonction avec eux, comme ont a fait lors de la 2emes guerre mondiale contre le nazisme.

    bien a vous tous

  2. Aaaah, les incorrigibles média… C’est à chaque fois un mélange d’horreur et de délectation de les entendre parler de « la guerre mondiale dans le monde », avec leur ignorance pleine d’assurance !

    La plus belle en date que j’ai eu l’occasion de voir était au début de l’opération Serval :
    Finalement on a des Apache et des Little Bird, dans l’ALAT !! (mais on les a appelés Caracal, Tigre et Gazelle pour faire Français)
    http://img11.hostingpics.net/pics/346919caracalfrance2.jpg
    Oui ça pique les yeux…

    (on ne citera même plus le plus gros exemple : un fusil d’assaut ? c’est forcément une « mitraillette kalashnikov » ! )

  3. Mais pour vous Arnaud, le plus beau c’est le Typhoon non?
    Autre test, au lieu de comparer au M2000, mettez un photo du Typhoon et demander si c’est un Rafale!

  4. Julian Bugier est un fana d’aviation… Ça serait le comble qu’il se « plante » ;o)
    Depuis son premier vol en 86 je disais que c’était le meilleur et le plus bel avion du monde…
    Chauvin ? Non, réaliste ;o))))))

  5. J’ai déjà vu des articles parlant du rafale et pour illustrer le tout: une belle photo du typhoon 🙁 . c’est injuste pour le rafale qui est beaucoup plus beau !! 😉

  6. La fièrté de certains se transforme rapidement en chauvinisme. Et là je ne me réfère pas à l’avion comme tel mais bien aux journalistes. D’accord c’est bon pour vendre mais les informations données par ceux-ci peuvent être traités d’une autre façon par Daech, si vous voyez. Mes amis en temps de guerre le moins possible d’informations doivent sortir de notre part. La «vantardise» n’a pas sa place, voilà !

      • Ce qui est plus «dangereux» ce sont les donnée techniques qui peuvent ressortir de certains reportages et surtout, surtout les lieux exacts ou s’effectuera tel où tel sortie. En temps de guerre, les informations que reçoit l’ennemi doivent être le plus erronées possible.

        • En France nous aimons blablater ! Je me souviens lorsque qu’étant opérationnel, il suffisait de prendre l’avion à Orly le matin direction Bordeaux et au retour le soir, dans la carlingue, en tendant l’oreille on savait si l’essai de tel modèle de missile testé à Biscarosse avait réussi ou pas. Pour un expert du domaine même les détails techniques étaient évoqués ! bla bla bla bla.

        • Bonjour Travis, vous savez il n’y a pas que dans l’Hexagone que que l’on «Blablate» 🙂 mais je le répète pour tous : «En temps de guerre, motus et bouche cousue » Reste que ma fièrté à moi va dans le même sens que la vôtre. «VIVE LA FRANCE»

        • D’autant plus que c’est le 1er avion militaire Dassault de l’ère post Marcel Dassault. Il n’a pas participé à la conception (trop âgé je pense) et avait des réticences quant à la masse du chasseur (avion lourd donc cher) mais n’avait pas mis son veto. Il avait manqué le 1er vol du Rafale A de quelques mois.

  7. Juste retour des choses pour ma part, et c’est bien connu le journaliste va toujours dans le sens du vent, si il faisait l’inverse il serai exclu de tout temps de parole…….
    Ceci étant dit, qui pourrai me dire la configuration de l’oiseau qui est en photo d’illustration de l’article, je ne parle pas des réservoirs supplémentaires mais de l’armement bien sûr, merci de m’éclairer.

  8. Finalement cher Arnaud, tu as bien raison lorsque tu écris : «…une cause qui me tient à coeur, la vulgarisation de la connaissance aéronautique.» 200% dacc avec toi, mon pot! 🙂

  9. bonjour a tous
    j’ai 1 passion (irraisonnée) pour l’aviation militaire depuis mon adolescence et je suis depuis capable de différencier une gbu12 d’une assm ou un m2000c d’un 2000-5.j’ai hurlé comme vous a chaque reportage anti rafale et autres calomnies sur la mauvaise qualitée de nos productions nationales. je leve les yeux au ciel en entendant les commentaires journalistiques traitant de ces differents sujets. Cependant peut-on demander a 1 journaliste qui traite autant des chiens ecrasés que de la cop21 qu’il soit spécialiste et parfaitement au courant de tout cela? je suis d’accord, quand on sait pas on se tait, mai bon…je suis 1 simple ouvrier, et je regarde autour de moi, pour 95% de ceux qui m’entourent, 1 avion c’est 1 avion, point a la ligne, et il auront oublié les details 5 minutes après le reportage, ils ne retiennent que l’idée force…et les journalistes le savent bien.
    Accessoirement votre site est GéNIAL merci beaucoup

  10. Au moins voyons le côté positif de la chose, les gars : ils l’ont tellement dénigré qu’ils ne peuvent plus se tromper sur l’orthographe pour leurs articles, 😉 !!!

Laisser un commentaire