Écrasement mortel d’un Mil Mi-8 civil en Russie

Écrasement mortel d’un Mil Mi-8 civil en Russie

Voilà un drame qui risque bien de relancer le débat sur la sécurité à bord des hélicoptères civils en Russie. Ce jeudi 26 novembre 2015 au petit matin un biturbine civil Mil Mi-8 de la compagnie russe Touroukhan Avia s’est écrasé quelques minutes seulement après son décollage, tuant au moins 15 personnes. L’hélicoptère emportait 22 passagers et trois membres d’équipage pour ce vol commercial régulier.

On en sait peu à propos de ce Mil Mi-8, si ce n’est ce qu’en dit l’ONG russe Memorial. Il s’agirait d’un ancien appareil militaire datant de la guerre froide et utilisé depuis 2006 par Touroukhan Avia pour des vols court-courriers en Sibérie occidentale. L’ONG Memorial avait à plusieurs reprises avisés les autorités russes sur l’état de délabrement plus qu’alarmant des hélicoptères civils commerciaux opérant dans la région, dû en très grande partie par un laisser-aller et un laxisme consternant sur les questions d’entretien et de contrôles de ces aéronefs.

Cet écrasement démontre donc une fois de plus à quel point les mécaniciens sont responsables de la bonne marche d’un avion ou d’un hélicoptère. Ici en France (mais aussi en Belgique ou au Canada) il serait impensable que nos mécaniciens laissent voler de tels machines. En Russie où l’administration de l’aviation civile est totalement débordée (pour ne pas dire autre chose) malheureusement ces accidents sont légions. Et avec à chaque fois autant de drames humains qu’il n’y a de passagers et de membres d’équipages.

Alors quelle serait la solution pour l’aviation civile russe ? Peut être commencer par mettre au rencard tous ces vieux avions et hélicoptères datant de l’ère soviétique et qui continuent encore inlassablement à réaliser des vols régionaux à bas coûts. La Russie est une grande puissance industrielle, elle doit avoir les moyens de produire des hélicoptères civils capable de remplacer tous ces cercueils (presque) volants.

Photo © agence Tass.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

2 COMMENTAIRES

    • En fait il faut remarquer que seul l’écrasement de ce Mil Mi-8 est réellement accidentel. Sauf si on considère que se faire descendre par un F-16 et exploser en plein vol suite à un attentat sont des causes accidentelles bien entendu. 😉

Laisser un commentaire