Les Émirats se prépareraient à acheter 60 Dassault Rafale

Les Émirats se prépareraient à acheter 60 Dassault Rafale

Ce n’était qu’une supputation il y a encore quelques mois, c’est désormais une certitude : la France est en phase finale de négociation avec les Émirats Arabes Unis en vue de la vente de soixante avions de combat omnirôle Dassault Rafale. La bonne nouvelle pour Dassault est venue directement de l’United Arab Emirates Air Force par la voix de son actuel chef d’état-major, le général Ibrahim Nasser Al-Alaoui.

Le futur contrat franco-émirati est donc la confirmation de l’attachement de ce petit état gros producteur de gaz et de pétrole pour l’avionneur altoséquanais. Le Rafale sera donc le troisième de ses avions de combat à porter les couleurs émiraties après la vingtaine de Mirage 5 acquis dans les années 1970 et la soixantaine de Mirage 2000-9 achetés dans les années 1990. Ce sont ces derniers avions que les Rafale devront justement remplacer.

C’est surtout une belle revanche face à son éternel concurrent, l’Eurofighter EF2000. Déjà celui-ci avait été éliminé de manière fracassante il y a près de deux ans alors même que le consortium européen en charge de sa construction et de sa commercialisation avaient annoncé le contrat. À cette époque les Britanniques se targuaient d’avoir vaincu l’avion français dans un âpre duel qui durait depuis 2009.

N’oublions pas que les pilotes émiratis voient quotidiennement opérer des Rafale B & C en conditions réelles de combat, sur la Base Aérienne 104 d’Al Dhafra, d’où décollent nos biréacteurs qui vont frapper les positions djihadistes de Daech en Irak mais aussi en Syrie. Ce genre de démonstrations vaut tous les salons aéronautiques du monde.

Si ce contrat se confirme d’ici à la fin décembre, il sera indéniable que 2015 aura été l’année du Dassault Rafale malgré la volte-face indienne sur le dossier. Cependant il est plus probable que la signature doive attente le premier trimestre 2016.

Photo © Armée de l’air.

PS : Au passage notre cher Gaëtan en sera bon pour pondre une nouvelle affiche collector.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

19 COMMENTAIRES

  1. Du coup on a des nouvelles des 2000-9 ? Si contrat il y a, on devrait les récupérer normalement. Va t-on les garder pour nous ou réussir à les refourguer à un autre pays ?

      • Cela me paraitrait difficile personnellement. De manière générale, j’ai beaucoup de mal à voir qui pourrait les reprendre. Les indiens ? Ils ont un besoin urgent d’avions de chasse. Le 2000-9 a encore énormément de potentiel et est incomparable par rapport aux vieux mig. Le Viet-nam ? Pays à la géopolitique complexe, à la fois communiste et opposé à l’occident tout en ayant des rapports très difficiles avec la Chine. L’Egypte encore ? L’Argentine (avec quel argent) ? La Suisse (difficile à imaginer) ? Malaisie (peut-être mais sûrement pas 60 exemplaires) ?

        Après, si jamais il y avait contrat, les 2000-9 seraient logiquement repris à mesure de l’arrivée des rafales. Cela veut dire que les 2000 resteraient dans l’inventaire émirati au moins 5 ans après l’arrivée des premiers rafales.

        • Bonjour

          Je ne comprend pas pour les EAU auraient à se séparer des 2000. Est ce simplement pour éviter les doublons ou est ce lié au contrat de vente? Merci de m eclairer.

        • C’était le deal à la base. Cela faisait partie des discussions il y a quelques années. Les émirats sont un petit pays, entretenir plus de 100 appareils de combat aussi modernes leur poserait sûrement problème. Je suppose donc que le problème des 2000 sera encore prépondérant dans les négociations.

    • L’Egypte semblerai l’option la plus sérieuse. Il voudrai les acquérir en complément de ses M2000, qui sont en fait très appréciés. Peut-être ils seront offerts en partie par les EAU comme a fait l’Arabie Saoudite avec les Rafale? Les militaires égyptiens modernisent leur armée très rapidement et n’épargnent pas.
      Sinon très bonne nouvelle pour Dassault, Thales, Snecma… et ses ouvriers vu que tout ces Rafale seront construits et assemblés en France.

  2. La presse fait aussi état que les émiraties avaient des vues sur le SU35.
    Les mirages seraient les bienvenu tant dans l’armée française qu’indienne pourtant personne ne veut d’appareils de seconde mains.
    L’ argentine et pays de l’est pourrait prendre une partie des 60.
    les EAU ont aussi 60 f16, non ?

    • Les futurs Rafale n’auront pas pour mission de remplacer également les F-16, les EAU en ayant récemment commandé un nouveau lot d’une vingtaine. En fait ils seront complémentaires : les F-16 en interception et appui aérien, le Rafale pour tout le reste.

    • @wagdoox
      Su-35: hoax venant de sites russes
      Les M2000-9 mêmes d’occasion ne sont pas donnés car très avancés. Standard assez loin des M2000 français dont plus onéreux pour nous à cause de la formation du personnel à ce standard et à la multiplicité des standards.
      Ces raisons s’appliquent aussi pour l’Inde.
      @Arnaud
      Les EAU auraient pu n’avoir que des Rafale pour toutes les missions mais comme ils ne veulent pas dépendre d’un seul pays fournisseur…

      • Les emiratis voulaient que la revente des mirages finances un tiers du contrat des rafales. 60 rafales seraient à 6 milliards (sans logistique et sans formation). Donc on est en gros à 2 millards. On reste très loin des 20 milliards demandé à l’Inde.
        Le mirage 2000-9 est aussi surnommé le mirage rafalisé, on me fera pas croire que l’armée aura du mal à le prendre en main. Enfin les mirage d modernisés devraient s’en rapprocher.
        @ Arnaud ne demandait que confirmation pour les f16 après le commentaire qui disait que les emiratis auraient dû mal à opérer un flotte de 100 chasseurs. Or ils sont déjà 120.
        Peut être que les emiratis garderont les mirages aussi …
        Merci pour vous retour.

  3. Bon il faut maintenant convaincre le canada que le Rafale est le best of its kind et que la Sauterelle F-35 est un gouffre financier sans fonds et un appareil toujours et encore en dévellopement et dont les coûts ont explosés de façon astronomique,le F-35 a toujours de sévères ennuis,ne peut voler dans le froid extrême de l’articque canadien, n’a qu’un seul moteur et que ses coûts d’exploitation se chiffre aujourd’hui à $ 35’000 / heure et grimperont à $ 50’000 / heure en 2020.Nous payeurs d’impôts et de taxes ,donc acheteurs, nous voulons absolument des Rafales .  »’Petit » fait a noter,aucun F-35 aux USA ne vole sans l’escorte d’un ou plusieurs F-22 ($ 365 millions pièce ),le F-22 est top secret et n’est pas à vendre hors USA …

  4. Si je pouvais rejoindre les mandarins chez Dassault (Rafale) je leur recommanderais de faire venir en France au moins deux pilotes de F-18 canadiens ,de leur donner une formation sur Rafale (ce qui ne devrait pas prendre beaucoup de temps ,étant déjà pilotes de F-18 ) et laisser les pilotes canadiens apprécier les Rafales ,il n’y a pas meilleur outil de marketing .

Laisser un commentaire