Guerre aérienne contre Daech, les papys font de la résistance !

Guerre aérienne contre Daech, les papys font de la résistance !

C’est mon coup de cœur du jour : les vieux. Rassurez-vous je ne vous parlerais pas ici de celles et ceux qui (comme moi) ont des cheveux blancs, mais bien d’avions militaires. Depuis le début de l’année 2015 les passionnés d’aviation auront sûrement remarqué qu’au milieu des aéronefs de combat les plus sophistiqués du moment, quelques machines de conception plus ancienne et aussi plus rustique semblent vouloir faire de la résistance et ne pas se laisser voler la vedette. À titre très personnel, j’adore ça.

En effet qui n’a pas vu que dès le départ l’US Air Force avait engagé ses Fairchild A-10 Thunderbolt II (dont perso j’ai toujours préféré le surnom affectueux de « Warthog ») des machines dont beaucoup disaient depuis le début du 21ème siècle qu’ils étaient dépassés, ayant été pensés pour bousiller à la chaîne du char soviétique en Europe. Force est de constater qu’ils avaient furieusement tort. Le très impressionnant biréacteur et son puissant canon de 30mm font des miracles contre les forces djihadistes, comme ils l’avaient d’ailleurs fait auparavant en Afghanistan contre les forces d’occupation talibanes.

On pourrait cependant se dire que ce vénérable reliquat de la guerre froide n’était que l’exception confirmant la règle au milieu des ultra-modernes Boeing F-15E Strike Eagle, Lockheed-Martin F-22 Raptor, ou encore Rockwell B-1B Lancer déployés par l’Oncle Sam. C’était compter sans l’US Marines Corps et ses monoréacteurs d’attaque à décollages et atterrissages verticaux McDonnell Douglas AV-8B Harrier II. Eux aussi sont soit-disant promis à une belle retraite avec l’arrivée prochaine des Lockheed-Martin F-35B Lightning II nettement plus modernes. Enfin s’ils arrivent un jour ou l’autre à mettre les pattes sur un théâtre d’opérations extérieures.

Alors on serait en droit de penser que ce procédé qui veut qu’on fasse du mélange générationnel ne concernerait que l’aviation américaine. Que nenni. Entrée assez récemment en guerre la Russie ne fait pas non plus exception à la règle. Alors que les médias du monde entier se sont ébahis sur les extraordinaires capacités de la flotte de Sukhoi Su-30 et Su-35, deux versions hyper améliorées du célèbre Su-27 Flanker, les passionnés eux se réjouissaient de voir des images de Sukhoi Su-24 Fencer et Su-25 Frogfoot en vol et en opération de guerre. À l’instar des Thunderbolt II et des Harrier II ces deux avions russes sont des vétérans de la guerre froide, le premier ayant été conçu pour enfoncer les défenses occidentales et bombarder en profondeur et le second pour casser du char de l’OTAN.

Quid des autres pays ? La France bien sûr. Alors certes ni le Dassault Rafale ni le duo Dassault Mirage 2000D / 2000N ne peuvent être considérés comme des chibanis. Mais alors lequel ? Forcément il est à chercher du côté des avions embarqués avec le toujours remarquable monoréacteur d’attaque Dassault Super Étendard Modernisé qui en est à une énième intervention au-dessus d’un champs de bataille. Lui qui participa à toutes les actions de guerre où la chasse embarquée française fut engagée depuis plus de 35 ans. Et dire qu’il devrait théoriquement quitter le service actif dans quelques mois, je me demande finalement si nos amiraux et généraux ne vont pas, tout comme leurs collègues de l’US Air Force l’ont fait avec le A-10, se raviser et lui laisser encore quelques années de service devant lui.

Car le point commun entre ces cinq avions (W, Harrier II, Su-24, Su-25 et SEM) c’est qu’ils ne sont pas venus pour faire de la figuration. Tous frappent, pas toujours avec la même précision, mais avec une équivalente facilité les positions des forces djihadistes de Daech en Irak et en Syrie. Et tous impressionnent et plaisent aux fanas d’aviations comme nous. Il faut le dire, un Warthog, un Frogfoot, ou un Super Étendard Modernisé auront toujours plus de gueule qu’un avion de combat furtif aseptisé ou qu’un chasseur hyper-maniable .

Comme disent nos amis anglais : old soldiers never die.

Photo © US Air Force.

22 COMMENTAIRES

  1. Personnellement, je trouve que l’utilisation des monomoteurs n’est pas raisonnable sur le théâtre Siryen, c’est trop risqué. Le moindre panne est c’est un pilote de moins. L’actualité du jour vient d’ailleurs de nous le prouver une nouvelle fois…

  2. Je suis d’accord avec toi Arnaud, le surnom affectueux de Warthog fait plus classe mais Thunderbolt quand même ça rappelle l’un des plus beaux et robuste avion de la IIieme GM ! Peut être mon préféré 😉 !

    • Idem et j’ajouterai que le Thunderbolt premier du nom excellait dans l’appuie aérien rapproché et la destruction de char donc que son digne successeur porte le même nom claque quand même un peu :). Je me demande même si il n’a pas dépasser son prédécesseur en efficacité (mis à part évidemment que la technologie aide bien aujourd’hui)

      • Certainement que « l’élève a dépassé le maître » mais n’oublie pas Francisbrussel (d’ailleurs quelle belle ville Bruxelles) que la mission du P-47 a changé quand le P-51 est arrivé. A la base, c’était un pure chasseur et il est devenu un chasseur de char et d’appui au sol par la force des choses.
        Le A-10 lui a été créé pour cela donc d’un point de vue purement statistique il est meilleur mais de manière général, je vois mal un A-10 combattre en dogfight par contre le P-47 fallait pas le chatouiller (cf les perfs de Garbrinsky).
        Donc le P-47 a époque équivalente, est meilleur que l’A-10 ! (mais bon pour être honnête, je ne suis pas objectif quand je parle du P-47) 😉

        • Yes tout a fait Mcgrath tout comme le typhoon britannique de l’époque… D’ailleurs même le P51 dans sa version D si je ne me trompe tapait du char à la roquette sur l’hiver 44/45 dans les Ardennes… (Pour Bruxelles, très belle ville en effet que j’ai quitté il y a 1 mois après 8 années chez nos amis Belges.)

        • La Royal Air Force a même cassé du char allemand avec ses Spitfire (notamment des Mk-XVI) après le débarquement de Normandie. De tels avions ont volé, avec des roquettes HVAR de 127mm sous les ailes, contre des colonnes de panzers en France, en Belgique, et en Allemagne. Lors de la bataille Bastogne au moins deux Spitfire « tueurs de chars » ont été descendu par la Flak.
          Actuellement je travaille justement sur un mini-dossier historique à propos de l’évolution de la lutte antichar aéroportée de cette époque à nos jours. Il devrait être terminé au cours du premier trimestre 2016.

        • Vivement ton dossier Arnaud, j’ai hâte ! Dommage que cela ne soit pas avant Noël, cela aurait été un beau cadeau ! Si je peux aider dans la mesure de mes moyens, n’hésite pas mais vu le travail que tu fais, je crois pas être si utile que ça !

        • En fait faut savoir qu’un dossier historique ou technique c’est une somme assez colossale de recherches en tous genres, c’est souvent (en tous cas dans mon cas) plus long à produire qu’une fiche d’aéronefs. C’est pourquoi quand je commence leur rédaction je sais qu’il faudra au moins 3 mois pour qu’il soit publié, tenant aussi compte du temps qu’il faut pour les éditer.

  3. Ils ont la classe et montrent qu’ils ont été bien pensé à une époque où les lobis militaro-industriel n’imposaient pas leurs lois pour accoucher de ….. Comme le f35. Je préfère laisser à chacun le soin de choisir l’adjectif qui va le mieux au JSF 😉

  4. J’aurai dit « les papys cassent la résistance……. » et dans ce domaine, le A-10 est un des meilleurs de tous les temps…….
    Il est l’enfant d’une longue expérience d’appuis feu…. Il a de beaux restes comme on dit, sacrée machine.

  5. Je me permets de tempérer un tantinet l’article, car F15E, F16 en tout genre, A10, F18, Mirage, SEM, AV8B, B1B, SU24-25, sans oublier les Tornado GR4 britanniques qui tireront très bientôt leur révérence dans la RAF, tous ces avions, même si certains ont encore un avenir dans leurs versions ultimes, ont tous été développés dans les années 70 et mis en service dans les années 80. Certes amplement mis au goût du jour, mais vous conviendrez que tous peuvent être qualifiés de vieux ;). C’est sémantique, hein, nous nous comprenons ;).

    Hormis les Rafale / F22 / A330 MRTT / SU30SM / SU34 / F18E-F dont les carrières opérationnelles sont toutes jeunes (voire pour lesquels ce théâtre est le baptême du feu), la majorité de l’arsenal qui opère dans les cieux syriens commence à bien dater ! Et tant mieux, ce genre de conflit asymétrique révèle bien la nécessité d’appareils éprouvés, pas forcément dernier cri, mais qui font le job et tiennent la distance, à moindre frais (et risques technologiques en cas de perte). Des bêtes de somme comme le furent Jaguar et surtout Mirage F1 il y a encore peu pour les opérations africaines de l’AdA.

  6. « Hormis les Rafale / F22 / A330 MRTT / SU30SM / SU34 / F18E-F … »
    heu…il y a un intrus là. o:)
    Vaut mieux un vieux qui fait le job qu’un jeune qui est censé savoir tout faire mais qui traîne à être opérationnel, je vous laisse deviner…

  7. Bonjour.
    Moi aussi je suis un papy de l’aviation. En 1969 J’étais au Tchad mécano sur Douglas AD4N et NA Skyraider, avant que nos Généraux  » alimentaires » n’envoient ces vétérans à la casse. Je peux vous dire qu’ils faisaient merveilles dans les combats contre les Toubous. L’AD4 en appuis sol était un vrai charognard au dessus des rebelles venant de Libye. Son travail en strafing est impressionnant. Seul le A10 lui est supérieur grâce à son canon rotatif. C’étaient de merveilleuses machines de guerre que les Américains, d’ailleurs,L’AD4 en appuis sol était un vrai charognard au dessus des rebelles Toubous venant de Libye. Son travail est impressionnant. d’ailleurs les Américains en avaient aient rachetés à leurs alliés, du temps de la guerre du Vietnam. Ces anciens ont ensuite été remplacés par les camions à bombes de la 11° EC de TRAB, les Jaguars, eux aussi des vétérans de la guerre froide, mis à la ferraille par manque de technicités.
    Les guerres modernes ne seront plus des confrontations entre armées, mais des guerres asymétriques, durant lesquelles les matériels ultra sophistiqués n’auront plus leurs places.
    Les papy font de la résistances. Malgré mes 70 printemps j’ai une de ces pêches!
    Bonnes fêtes de fin d’années à tous
    Maverick

Laisser un commentaire