L’ERJ190 immatriculé D-AECH embarrasse la Lufthansa

L’ERJ190 immatriculé D-AECH embarrasse la Lufthansa

On peut dire que depuis quelques jours cet avion fait le parler de lui outre-Rhin, mais également un peu partout en Europe. Il faut dire que sur ce coup là les responsables de la compagnie nationale allemande n’ont pas eu beaucoup de chances. Un biréacteur de ligne court-courrier Embraer ERJ190 appartenant à la Lufthansa laisse plus que perplexe les dirigeants de la compagnie en raison de son immatriculation D-AECH. La référence au tristement célèbre groupe terroriste n’est pas la plus en vue actuellement en Allemagne.

Pourtant cette immatriculation ne date pas d’hier. L’avion en question, l’Embraer ERJ190-100LR numéro de série 376, a été livré à la compagnie allemande en août 2010 et à reçu son immatriculation quelques jours auparavant. À cette époque là l’organisation djihadiste Daech était totalement inconnue du grand public, et l’immatriculation était parfaitement bien passée.

Mais depuis les récentes vagues d’attentats, du musée de Tunis au Bataclan à Paris en passant par l’Airbus A321 de Metrojet, l’ERJ190 D-AECH n’a plus du tout la côte auprès des passagers européens de cet avion. Il faut dire qu’exploiter par la branche européenne dénommée Luthansa Cityline cet avion dessert les aéroports allemands, lors de vols domestiques, et ceux des pays voisins et notamment français.

Certes cette mise sous les feux de la rampe de l’avion est temporaire, le buzz autour de lui risque de retomber dans les prochaines semaines. Néanmoins en attendant Lufthansa se retrouve avec sur les bras un avion à bord duquel plusieurs passagers ont d’ores et déjà rechigner à monter de bon cœur.

Photos © BBC.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

  1. Il pourrait être abattu par inadvertance… Par des pilotes qui confondent le Rafale et le F18 par exemple… et qui chercheraient à détruire DAESH par tous les moyens. Humour.

Laisser un commentaire