Novadem NX110, le nouveau drone de la Gendarmerie Nationale

Novadem NX110, le nouveau drone de la Gendarmerie Nationale

C’est une belle réussite pour cette PME des Bouches-du-Rhône. La société Novadem va fournir plusieurs drones de surveillance NX110 au ministère de l’Intérieur pour les besoins de la Gendarmerie Nationale. Ce quadricoptère ultraléger est déjà en dotation au sein du ministère de la défense mais aussi des sapeurs-pompiers du SDIS-13.

En fait la sélection du NX110 n’est qu’une demi-surprise. En effet en octobre 2014 l’engin avait été testé grandeur nature au CNEFG (pour Centre National d’Entraînement des Forces de Gendarmerie) de Saint-Astier en Dordogne. Là durant deux jours le mini drone avait participé à plusieurs exercices ayant pour fil rouge le maintien de l’ordre en zone urbaine et le recueil du renseignement sur les éventuels mouvements de foules. À l’issue le NX110 avait été présenté officiellement à Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur.

Avec ce nouvel outil les unités de gendarmerie mobiles, spécialisés dans le maintien et le rétablissement de l’ordre républicain, vont pouvoir mieux appréhender les manifestations et éventuels débordements des casseurs.

Il n’est pas anodin que l’annonce de la commande soit faite en cette première quinzaine de novembre alors que la région parisienne voit converger des dizaines d’unités de gendarmerie mobile et de CRS en prévision de la COP21. Ces drones pourront, s’ils sont livrés à temps, participer au repérage de celles et ceux qui voudraient venir troubler le sommet mondial sur l’environnement en présence de la très grande majorité des chefs d’état de la planète.
Ces drones pourraient prochainement aussi servir au survol de la « jungle » de Calais où s’entassent dans des conditions hygiéniques déplorables des milliers de réfugiés en attente de traversée du tunnel sous la Manche.

Avec ces deux exemples on voit à quel point les drones vont bientôt révolutionner l’action des forces de l’ordre, et notamment de la gestion des manifestations. Désormais il ne sera plus obligatoirement nécessaire de mettre en alerte un couteux hélicoptère, un simple drone pourra largement faire l’affaire.

Est-ce pour autant la mort programmée des Sections Aériennes de Gendarmerie ? Je ne le crois pas.
Les drones ont des limites beaucoup plus aisées à atteindre que celles des hélicoptères, notamment en matière de rayon d’action, de capacité d’emport, ou encore de flexibilité d’emploi.
À mon sens ces deux types d’aéronefs sont complémentaires.

Photo © AFP.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

5 COMMENTAIRES

  1. L’autonomie est en effet très limité dixit Air & Cosmos :

    « Le NX110 avec un poids de 2kg est transportable à dos d’homme. Il affiche une autonomie de plus de 20 min et un rayon d’action de 1 km. Il peut être opéré de jour comme de nuit grâce à une charge utile interchangeable. Pour la Gendarmerie, il sera doté d’un dispositif de réception en temps réel des vidéos captées par le drones, développé par InPixal. « 

  2. Vous avez bien raison d’écrire que les drones sont un complément aux hélicoptères et autres aéronefs. Je comprends que les dimensions virent selon le type de drone et donc la dangerosité est variable. Cependant sont-ils munis d’un transpondeur ou d’un autre système d’identification afin de permettre leur emploi simultanément avec d’autres aéronefs en situation opérationnelle?

  3. Vu le plafond auquel évolue ces micro drones, je ne pense pas qu’ils en ont besoin. Ce ne sont pas des Global Hawk comme ceux que l’Allemagne n’a put utilisé en Europe pour cause de réglementation aérienne.

  4. C’est très bien que la France achète des drones fabriqués en France, mais sait-on si ceux la pourront servir à chercher les terroristes ? Est-ce qu’ils sont dotés comme les drones de la police de Moscou de caméras infrarouge ?

Laisser un commentaire