Plus aucune compagnie britannique ne dessert Sharm El-Cheik

Plus aucune compagnie britannique ne dessert Sharm El-Cheik

L’information est tombée ce mercredi 4 novembre 2015 en après-midi : le gouvernement britannique interdit formellement aux compagnies aériennes de son pays de décoller ou d’atterrir de l’aéroport égyptien de Sharm El-Cheik. Et ce malgré le fait que plusieurs centaines de ressortissants de Sa Majesté sont actuellement en vacances dans la célèbre station balnéaire.

Cette décision très soudaine a été prise suite à une information révélée par le très sérieux MI6 (les services de renseignement du Royaume-Uni) annonçant officiellement que l’écrasement de l’A321 de la compagnie russe Metrojet n’était nullement accidentel, mais consécutif à un acte terroriste. Il s’agit là de la première reconnaissance officiel du fait depuis sa revendication par les djihadistes de Daech.
Il faut se souvenir que c’est de Sharm El-Cheik que l’Airbus A321 avait décollé quelques minutes avant de s’écraser dans le Sinaï.

Sont donc concernés les compagnies et vols suivants :

  • British Airways depuis et vers Londres-Gatwick.
  • EasyJet depuis et vers Londres-Gatwick, Londres-Luton, Londres-Stansted, et Manchester.
  • Monarch Airlines depuis et vers Birmingham, Londres-Gatwick, Londres-Luton, et Manchester.
  • Thomas Cook depuis et vers Birmingham,  Bristol, Cardiff, East-Midlands, Glasgow, Londres-Gatwick, Londres-Stansted, Manchester, et Newcastle.
  • Thomson Airways depuis et vers Belfast, Birmingham, Bournemouth, Bristol, Cardiff, Doncaster, Dublin, Édimbourg, Exeter, Glasgow, Londres-Gatwick, Londres-Luton, Londres-Stansted, Manchester, et Newcastle.

Actuellement les autorités britanniques étudient des solutions envisageables pour faire quitter le pays à leurs ressortissants depuis les autres aéroports du pays, ou bien depuis des pays voisins tels Israël ou la Jordanie. Bien entendu il ne s’agit nullement d’une mesure d’évacuations, les touristes britanniques qui désirent terminer leurs congés pourront parfaitement le faire.

C’est un nouveau coup dur pour le tourisme égyptien, et une mauvaise nouvelle également pour l’aviation civile de ce pays, à peine 48 heures après que l’Allemagne et la France aient annoncé que leurs compagnies nationales ne survoleraient plus le Sinaï.
Pas sûr que d’autres pays comme l’Italie ou les Pays-Bas n’emboitent pas le pas au Royaume-Uni.

Photo © Wikimédia Commons.

 

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire