Le vol 7K9268 a t-il été victime d’un attentat ?

Le vol 7K9268 a t-il été victime d’un attentat ?

Alors que les boites noires ont été récupérées par les enquêteurs locaux et que des experts d’Airbus Group et du BEA français sont sur arrivés en Égypte les questions demeurent nombreuses sur l’origine de la tragédie de l’A321 de la compagnie russe Metrojet où 224 personnes ont perdu la vie. Une des causes pourtant privilégiées par les experts du monde entier est celle d’un acte terroriste commis par un membre de l’organisation djihadiste Daech. Il faut dire que la branche égyptienne du groupe terroriste avait revendiqué l’écrasement dès le jour même.

L’état général de l’avion et notamment de l’empennage et du cockpit laisse à supposer que le biréacteur a été victime d’une décompression soudaine en altitude. Hors l’explosion à bord est une des quelques causes possibles de ce genre de phénomène.

Si dans les deux premiers jours après le crash les autorités civiles russes refusaient de parler d’un acte terroriste, il semble qu’elles aient désormais quelque peu changer leur fusil d’épaule. D’autant que ce mardi 3 novembre 2015 l’administration américaine a révélé avoir repérée avec un de ses satellites de surveillance un flash de lumière à l’endroit exact où s’est déroulé le drame. Une soudaine émission de chaleur a également été enregistrée.

Dans le même temps les enquêteurs n’excluent pas d’autres causes possibles comme un incident de réacteurs, ou encore un risque électrique à bord de l’avion. Il faut tout de même raison garder, n’oublions pas qu’en juillet 2014 tout accusait les djihadistes d’AQMI dans le crash du MD-83 de Swift Air, alors même que l’enquête a démontré la naturelle accidentelle de celui-ci.

Quoiqu’il en soit les résultats de l’expertise des boites noires risquent fortement de renforcer la détermination de la Russie à lutter contre les forces de l’organisation pseudo-religieuse Daech si sa culpabilité est prouvée.

Photo © agence Tass.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire