Dernier baroud d’honneur pour les Sea King jaunes de la RAF ?

Dernier baroud d’honneur pour les Sea King jaunes de la RAF ?

On pouvait croire qu’ils allaient tranquillement attendre la retraite, prévue pour dans quelques semaines, mais c’était vraiment mal connaitre les Westland Sea King HAR Mk-3 de la Royal Air Force. Au moins trois de ces vénérables biturbines ont été mis en alerte et déployés pour assurer des missions d’hélitreuillages de victimes sinistrées par les fortes inondations dans le nord de l’Angleterre. Les équipages du prestigieux Squadron 202 britannique ne sont donc pas encore complètement finis. Et c’est tant mieux pour les sujets de la Sa Majesté.

Depuis ce vendredi 25 décembre 2015 en après-midi le nord de l’Angleterre, et notamment les comtés du Lancashire et du Yorkshire, sont sous les eaux en raison de fortes précipitations. Outre les centaines de pompiers et de secouristes le gouvernement britannique a décidé d’activer plusieurs unités militaires dont le fameux Squadron 202 de la RAF. Même s’ils sont habitués à évoluer au-dessus d’étendues d’eaux plus agitées et beaucoup plus profondes, les Sea King HAR Mk-3 démontrent toujours leur très grande capacité de recherche et de sauvetage. Leur treuil mécanique permet de secourir nombres de rescapés isolés ça et là dans la campagne anglaise.

Il semble que malgré leur retrait du service annoncé les autorités britanniques n’aient pas hésité longtemps avant de déclencher l’alerte pour ces saint-bernard des mers. Il faut dire que c’est la seconde fois en moins d’un mois que le nord de l’Angleterre est touché par des inondations de grande ampleur.
La météo particulièrement clémente qui touche actuellement l’Europe semble favorisé des pluies torrentielles sur cette région, habituellement plutôt épargnée à cette époque de l’année.

Fort heureusement pour l’instant les équipages de l’armée britannique et de la Royal Air Force ont pu éviter que des sinistrés ne soient retrouvés décédés, mais jusqu’à quand ? Pour beaucoup de Britanniques les Sea King jaunes sont donc (encore) un symbole d’espoir et de survie. Pour mal pour des quadras que certains pensent finis.

Le passionné d’aviation, et d’hélicoptères, que je suis doit bien reconnaitre que ce sera avec un véritable pincement au cœur qu’il verra partir à la retraite ces flamboyants appareils de sauvetage. Le ciel britannique ne sera plus jamais vraiment le même.

Photo © RAF.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire