L’Aeronautica Militare Italiana réceptionne son premier F-35A Lightning II

L’Aeronautica Militare Italiana réceptionne son premier F-35A Lightning II

De ce côté ci des Alpes la nouvelle est passée plutôt inaperçue. Chez nos voisins italiens il n’en est pas tout à fait de même, et pour cause. Ce jeudi 3 décembre 2015 l’Aeronautica Militare Italiana a accepté le premier exemplaire de ses soixante Lockheed-Martin F-35A commandés. Cet avion, comme d’ailleurs l’ensemble des machines commandées par les Italiens, a été assemblé localement à Cameri dans le nord-ouest du pays.

Codé 32-01 ce premier F-35A Lightning II sera rejoint l’année prochaine par au moins deux autres avions actuellement en cours d’assemblage final. L’usine en charge de cette délicate mission a été baptisée FACO pour Final Assembly and Check Out. Celle-ci est propriété de l’avionneur américain Lockheed-Martin. Cependant la très grande majorité des ingénieurs et technicien qui y œuvrent est de nationalité italienne. Ils sont encadrés par des responsables américains.

À terme les soixante F-35A Lightning II italiens devraient permettre de remplacer les Tornado IDS encore en service dans le pays. Mais surtout ces avions permettront à l’Aeronautica Militare Italiana de demeurer compétitive vis à vis de ses voisins et alliés européens avec un avion de combat de toute dernière génération.

Malgré une certaine crispation de la part de certains décideurs américains et italiens lors du changement de gouvernement à Rome l’an dernier, la remise en question du programme du Lightning II n’est plus de mise dans le pays. Même la très européenne ministre italienne de la défense Roberta Pinotti s’est finalement rangée du côté de l’avion multirôle américain. Il faut dire que les transferts de technologie résultant de l’installation de la FACO a dut avoir raison des plus sceptiques des responsables italiens.

La première escadrille italienne opérationnelle sur F-35A n’est pas attendue cependant avant le second semestre 2017. Les premiers pilotes transalpins sont actuellement en formation à Luke AFB aux États-Unis.

Photo © Lockheed-Martin.

 

10 COMMENTAIRES

  1. Je vais être mauvaise langue aux yeux de certains mais sincère : grand bien leur face et bonne chance . PS je respect le talent US seulement s’il est mérité ( f14 the best for ever)génération top gun oblige)

  2. finalement, on pourrait croire que les américains ont créé le plus grand assujetissement de l’Europe depuis la 2eme GM….en réussissant à faire disparaître les forces aériennes !!! que vont faire l’Italie, les Paysbas, Norvège, UK et Danemark avec ces sabots volants, hors de prix et inaptes à la police du ciel ( tout sauf chasseurs, et encore moins furtifs lorsqu’il doivent emmener des bidons… ), sinon créer une demande d’assistance quand la situation l’exigera. Qu’ils s’en mordent bien les doigts surtout ! quelques années passées avec leur F35 aura raison de leur budget, c’est une évidence. et après coup, comme la Suisse en dehors des heures d’ouverture des bureaux, ce sera  » au secours la France !  » ( ou tout autre pays disposant d’une VRAIE armée de l’air )

    • Pure spéculation, vous n’en absolument savez rien. Certes je n’ai aucune admiration pour le nouvel avion de Lockheed-Martin, mais je commence à trouver que le « F-35 bashing » est vraiment saoulant à la longue. L’avion n’est pas encore opérationnel que beaucoup estiment que c’est une daube.
      Ne faisons pas aux autres ce que nous leur reprochions du temps du « Rafale bashing« .

      • je suis d’accord avec ce que Arnaud vien de dire.laisson le f-35 tranquil.ces encore une technologie qui n’est pa encore mature.quand il le sera on vera bien si il est bon ou pa.l.Arthur35 le f-14 a connu aussi ces deboire est a presque etait abandonne pour raison budgetaire.chaque technologie a ces deboire. Arnaud sil te plait pourrait tu parler de l’aviation en afrique.je suis cameroonais est grand fan de ton site.merci pour le partage de ta passion.

        • Cela tombe bien un de nos prochains focus sur les forces aériennes va concerner la South African Air Force. Mais il faut savoir que les infos vérifiables sur l’aviation en Afrique se limitent souvent à l’opération Barkhane. Mais promis je vais faire un effort.

          PS : ce n’est pas mon site, mais celui de Gaëtan, et nous sommes toute une équipe d’animation. 😉

  3. Si l’Eurofighter devient finalement onmirôle je ne voir aucune besoin de F-35A pour l’AMI. Je crois qu’un Eurofighter modernisé pourrai faire mieux et a moindre prix. Il n’y a que le F-35B qui est nécessaire pour le remplacement des Harrier du Cavour.

    • Désolé pour mes fautes de frappe ou d’orthographe. je n’avais pas révisé 🙁
      Si l’Eurofighter devient finalement onmirôle je ne vois aucun besoin de F-35A pour l’AMI. Je crois qu’un Eurofighter modernisé pourrai faire mieux et à moindre prix.

    • Non les 2 sont assez semblables tant au niveau masse que dimensions malgré le fait que le F-35 n’ait qu’un seul moteur mais qui d’ailleurs pousse plus que les 2 du Tornado!

Laisser un commentaire