Le parc aérien de la Luftwaffe en 2015 et en images

Le parc aérien de la Luftwaffe en 2015 et en images

Voilà bien une force aérienne légendaire, notamment pour son implication dans l’histoire militaire du vingtième siècle : la Luftwaffe n’est pourtant plus en ce début de vingt-et-unième siècle que l’ombre de ce qu’elle fut durant la terrible époque de l’Allemagne hitlérienne. Désormais c’est, et vous allez vous en rendre très vite compte, une force aérienne moyenne, ni mineure ni vraiment majeure en Europe.

De par son arsenal aérien la Luftwaffe n’est actuellement pas en mesure de faire de l’ombre à ses équivalentes britanniques et françaises. Malgré la présence d’appareil de dernière génération elle est en permanente réduction de ses moyens aériens. Limité à des missions intérieures ou à quelques opérations de maintien de la paix sous l’égide de l’ONU et de l’OTAN les pilotes allemands manquent désormais cruellement d’expérience au combat. Focus sur une force aérienne au passé historique et à l’avenir incertain.

  • Airbus A310, avion de transport de personnels, de soutien opérationnel, et de ravitaillement en vol, présent fin 2015 à hauteur de cinq exemplaires des versions A310-300 et A310MRTT.
Airbus A310MRTT.
Airbus A310MRTT.
  • Airbus A319, avion de transport de hautes personnalités et de transport de personnels, présent fin 2015 à hauteur de deux exemplaires de la version A319CJ.
Airbus A319CJ.
Airbus A319CJ.
  • Airbus A340, avion de transport de hautes personnalités et de transport de personnels, présent fin 2015 à hauteur de deux exemplaires de la version A340-300.
Airbus A340-300.
Airbus A340-300.
Airbus Defense & Space A400M Atlas.
Airbus Defense & Space A400M Atlas.
  • Airbus Helicopters H145, hélicoptère de soutien aux opérations spéciales et de liaisons, présent fin 2015 à hauteur de deux exemplaires de la version H145M.
Airbus Helicopters H145M.
Airbus Helicopters H145M.
  • Beechcraft T-6 Texan II, avion d’entraînement intermédiaire, présent fin 2015 à hauteur de 69 exemplaires de la version T-6A.
Beechcraft T-6A Texan II.
Beechcraft T-6A Texan II.
  • Bombardier Global Express, avion de transport de hautes personnalités et d’évacuation sanitaire, présent fin 2015 à hauteur de quatre exemplaires de la version Global Express 5000.
Bombardier Global Express 5000.
Bombardier Global Express 5000.
  • Eurocopter AS-532 Cougar, hélicoptère de transport de hautes personnalités, présent fin 2015 à hauteur de trois exemplaires de la version AS-532U3.
Eurocopter AS-532U3 Cougar.
Eurocopter AS-532U3 Cougar.
  • Eurofighter EF2000, avion de combat multirôle, présent fin 2015 à hauteur de 122 exemplaires des version EF2000S et EF2000T.
Eurofighter EF2000S.
Eurofighter EF2000S.
  • Grob G.120, avion d’entraînement primaire et de sélection en vol, présent fin 2015 à hauteur de huit exemplaires de la version G.120A.
Grob G.120A.
Grob G.120A.
  • IAI Heron, drone de surveillance et de reconnaissance tactique, présent fin 2015 à hauteur de trois exemplaires de la version Heron A.
IAI Heron A.
IAI Heron A.
  • Northrop T-38 Talon, avion d’entraînement avancé, présent fin 2015 à hauteur de 35 exemplaires de la version T-38C.
Northrop T-38C Talon.
Northrop T-38C Talon.
  • Panavia Tornado, avion d’attaque au sol, de reconnaissance tactique, et de guerre électronique, présent fin 2015 à hauteur de 93 exemplaires des versions Tornado ECR et Tornado IDS.
Panavia Tornado ECR et IDS.
Panavia Tornado ECR et IDS.
  • Sikorsky CH-53 Stallion, hélicoptère de transport et d’assaut, présent fin 2015 à hauteur de 66 exemplaires de la version CH-53GA.
Sikorsky CH-53GA Stallion.
Sikorsky CH-53GA Stallion.
  • Transall C.160, avion de transport tactique, présent fin 2015 à hauteur de 65 exemplaires de la version C.160D.
Transall C.160D.
Transall C.160D.

Il est intéressant de voir que les T-6A et T-38C ne volent que sous livrée de l’US Air Force, évoluant exclusivement sur le territoire américain depuis Sheppard AFB au Texas. De même les G.120A volent sous une livrée civile allemande de la Lufthansa mais une immatriculation américaine, depuis un terrain d’aviation à Goodyear en Arizona. Quant aux CH-53GA ils proviennent des stocks de la Heersflieger, l’aviation terrestre allemande.

Photos © Bundeswehr.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

28 COMMENTAIRES

  1. Très bon article, merci.
    Je me disais aussi quant à la photo du Grob.120A, que la Forêt-noire avait beaucoup changée depuis que nous n’y sommes plus…
    Le réchauffement climatique tout-de-même… 😉 !

  2. Bonjour Arnaud merci pour ce beau dossier que j attendais avec impatience
    j aurai 2 questions neanmoins
    1-sait on pourquoi l Allemagne n a pas de formation acrobatique et de représentation comme la PAF et autre Red Arrows
    2-les alpha jet ne sont pas produits en cooperation avec l Allemagne ? si oui pourquoi ne figurent ils pas dans ce dossier 5 plus utilisés ? apparetenant a la Heersflieger ?
    merci d avance

    • – Primo l’Allemagne n’a jamais eu de patrouille acrobatique depuis sa refonte en 1954, entre autre parce que les Allemands considèrent toujours d’un mauvais œil tout ce qui pourrait avoir à faire avec de la propagande ou de la communication (visuelle dans ce cas précis) avec les forces de défense. Un problème idéologique lié au lourd passé allemand de l’époque hitlérienne.
      – Secundo l’Allemagne s’est séparé de ses Alpha Jet au début des années 2000, les revendant au Portugal, à la Thaïlande et au Royaume-Uni. En effet quelques Alpha Jet A servent au sein de l’entreprise semi-publique britannique QinetiQ pour des missions d’entraînement et de soutien opérationnel aux essais en vol. Enfin à ma connaissance la Heer n’a jamais possédé de tels avions, mais là je peux me tromper.

  3. Merci Arnaud pour ce kdo de la St Sylvestre.
    Notons que la formule des entrées d’air rectangulaires ventrales côte à côte de l’Eurofighter provenait d’un projet de l’industrie aéronautique germanique.
    @mercier, les « gadjet » ne sont plus utilisés en Allemagne

  4. Après dissipation des vapeurs d’alcool, je profite de ce post pour vous souhaiter à toutes et à tous une très bonne année 2016 pleine de (bonnes) ‘actualités aérospatiales

  5. Merci pour ce nouvel opus. Les photos belles comme d’habitude.
    Ils s’entraînent encore chez la USAF! Bonjour la défense européenne 🙁 Même la petite Belgique fait mieux…
    C’est qui la prochaine? El Ejército del Aire?

    • Euhh, la Marine française par exemple… ?
      Les pilotes de chasse de l’Aéro passent leur ‘gold wings’ aux Etats-unis au sein de l’Us Navy depuis de nombreuses années… (en même temps, c’est le seul autre pays à part la France (et le Brésil, où se forment les pilotes brésiliens ?) à être équipé de portes-avions catobar…)
      Les Espagnols se forment eux-mêmes 😉 !
      Quant à la défense européenne, elle n’existe pas, les traités internationaux prévoient la défense nord-atlantique (NATO).

      • Sans entrer dans un débat qui nous écarterait de l’aéronautique de défense je ne serais pas aussi catégorique que vous sur l’absence de politique européenne commune de défense.

        • Je n’ai jamais parlé de l’absence totale de politique européenne commune de défense, mais de la défense européenne dans le sens (du moins tel que je l’ai compris, merci de me donner l’occasion de préciser) du post de GhostGrey, c’est-à-dire d’une politique européenne de formation de pilotes.
          Il est vrai qu’un débat sur l’Europe de la défense est un « vaste programme », comme aurait dit le Général…
          A juste titre GhostGrey parle de nos amis belges qui se forment sur Gadgets chez nous à Tours, on pourrait ajouter les pilotes allemands d’hélicoptères dans le sud de la France.
          Existe-t-il des écoles européennes communes pour les pilotes de F-16 ou de Typhoon (encore un beau dossier en perspective 😉 ?) ? On ne voit pas ce qui l’empêcherait, à part le manque de volonté ?

        • Je ne voulais pas entrer dans un débat, c’était juste un commentaire. Une actrice majeure de la politique européenne s’entrainant aux US… Les belges s’entrainent en France, les hollandais eux vont s’entrainer en Italie avec les M-346. C’est peut-être seulement symbolique mais enfin…

        • @GhostGrey
          Pas de soucis, il n’y a pas de débat.
          Merci pour l’info à propos des Néerlandais, il semblerait bien que se dessine une politique européenne, mais pour l’instant on en est encore aux relations bilatérales.
          A propos de la base du Cannet-des-Maures, l’EFA (école franco-allemande) accueille aussi des Espagnols maintenant, je crois ?

  6. Il n’y avait pas une centaine d’hélico Huey en service ? Pour les 15 H145M commandé, je pensait qu’il dépendait de l’armée de terre.

        • ben comment ca quels awacs ? pour le dossier de l AdA vous avez repertorié ceux de la France
          donc ma question est pourquoi je ne voit pas les awacs e3-A allemands dans le dossier de la luftwaffer ?

        • Sans doute parce qu’il s’agit des Awacs luxembourgeois… 😉 !
          Si vous parlez des Awacs du NATO/OTAN, ils ne sont pas allemands, mais de l’Otan, confiés à la force aérienne luxembourgeoise (dont ils constituent les seuls avions). L’insigne de dérive : un lion issant de sinistre sur fond bicolore, n’est pas un insigne d’unité, mais la cocarde luxembourgeoise !
          Les équipages et le commandement sont multinationaux, et les avions devraient être rénovés prochainement (ou c’est en cours ?)

    • Je crois que c’était plus proche des 33.000 Me-109, mais en tout, c’est-à-dire qu’il n’y en a jamais eu plus de 4000 en ligne. Le reste fut le renouvellement, la « consommation » des Me-109…
      Quant à votre ‘cher’ Hermann, l’ennemi de la France, l’exécuteur de la Shoah, je vous laisse l’entière responsabilité de vos propos…

    • « Ce cher Herman » ouh ouh ! Osez quand même ! Mettons cela sur le compte des fêtes de fin d’année !
      Bonne et heureuse année 2016 à tout le site et ses composants !

Laisser un commentaire