Dragon 17 en alerte maximale pour la première tempête hivernale

Dragon 17 en alerte maximale pour la première tempête hivernale

On la redoutait, c’est fois-ci ça y est elle est là : la côte Atlantique est frappée depuis ce début de semaine par sa première tempête d’hiver. De ce fait le ministère de l’intérieur a décidé de placer en alerte maximale l’hélicoptère de sauvetage Dragon 17 depuis sa base de La Rochelle. L’Eurocopter EC145 jaune et rouge de la Sécurité Civile peut donc prendre les airs très rapidement pour porter aide et assistance à toutes personnes en périls dans la région du grand ouest.

C’est à 15 heures ce lundi 11 janvier 2016 que l’équipage d’hélicoptère a été activé, ainsi qu’un équipage de deux spécialistes aéroportés : un plongeur et un infirmier du SAMU17.
Il faut dire que Météo France a été très claire, plaçant toute la région en alerte orange pour vague de submersion, un des dangers les plus importants pour le littoral français.

L’équipage de la Sécurité Civile peut donc être amené à décoller de jour comme de nuit aussi bien pour du sauvetage le long des plages, dans les ports, ou en mer. Avec un coefficient de marée avoisinant les 95 cette mission est donc loin d’être une sinécure.
Déjà en fin d’après-midi le port de La Rochelle était à son niveau maximal, les forces de l’ordre ordonnant aux badauds de s’éloigner du quai historique.

Dans le même temps en Bretagne ce sont les hélicoptères de la Marine Nationale qui risque eux de devoir prendre les airs si la situation l’exige.

Depuis le début de l’hiver, voici environ deux semaines et demi, c’est la première fois que les équipages de la Sécurité Civile rochelaise sont ainsi placés en alerte.

Photo © Olivier Cabaret.

4 COMMENTAIRES

    • Dragon est l’indicatif radio des hélicos de la Sécurité Civile, il est suivi ensuite du numéro de département de rattachement de sa base. Ainsi Dragon 75 est l’hélico de la Sécurité Civile de Paris, et ce même s’il intervient dans le 92, le 93, le 94, ou un département de la grande couronne.

Laisser un commentaire