Iran Air envisage d’acquérir 114 biréacteurs Airbus

Iran Air envisage d’acquérir 114 biréacteurs Airbus

Si cela se concrétise ce sera un nouveau coup de maître pour l’avionneur européen. Des responsables de la compagnie nationale iranienne ont annoncé leur intention d’acheter et de louer cent quatorze avions de ligne construits par Airbus, majoritairement des machines de la famille A320. Il faut dire que la flotte d’Iran Air accuse grandement le poids des ans.

Ces cent quatorze avions devraient permettre de soulager les vieillissants moyens-courriers iraniens qui quotidiennement relient la république islamique au Moyen-Orient mais aussi à l’Europe et au sous-continent indien. De l’avis de beaucoup d’experts les Airbus A300B et A300-600 ainsi que les Boeing 747-200 et 747SP iraniens sont à bout de souffle, ce dernier étant même interdit d’opérer en long-courriers vers certains pays.

Alors si majoritairement ce sont des Airbus A320 qui vont rejoindre Iran Air, avec cependant peut être une grosse vingtaine d’A330 il faut remarquer que majoritairement ces avions seront d’anciennes générations, et non de la famille A320Neo. Dans un second temps ceux-ci rejoindront la flotte de la compagnie.

Cette décision d’acheter et de louer des biréacteurs européens fait suite à la levée des sanctions américaines et européennes contre l’Iran, principalement en lien avec le dossier du nucléaire civil dans la république islamique. 

Un beau contrat qui ne doit cependant pas éclipser le fait que Boeing, mais aussi Bombardier et les avionneurs russes et ukrainiens sont en embuscade. Le marché potentiel iranien est estimé à cinq cents avions de ligne et avions régionaux d’ici à 2020.

Photo © Airbus.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire