L’ALAT achète six nouveaux NH90 Caïman

L’ALAT achète six nouveaux NH90 Caïman

Quelques semaines seulement après la décision d’acquérir sept nouveaux hélicoptères d’attaque Tigre auprès d’Airbus Helicopters la direction générale de l’armement vient de signer un nouveau contrat pour l’Aviation Légère de l’Armée de Terre. Ce sont six hélicoptères de manœuvre et d’assaut NH90 Caïman qui viendront bientôt gonfler les stocks de l’armée française. Il faut dire qu’en France le Caïman terrestre est désormais totalement combat proven, depuis son déploiement sur le théâtre d’opération malien en novembre 2014.

Celui qui est désormais clairement désigné comme le successeur attitré du vénérable SA-330 Puma a en effet su se tailler une réputation d’hélicoptère ultramoderne et très maniable sans pour autant pâtir de sa trop grande complexité. En effet les militaires français attendaient beaucoup de cette machine que ses détracteurs jugent parfois trop évoluée pour réellement donner satisfaction sur le champ de bataille. Pour beaucoup d’esprits chagrin un hélicoptère d’assaut doit surtout être rustique. La preuve avec le Caïman qu’ils avaient torts.

Signé à la toute fin du mois de décembre 2015 ce contrat n’a été officialisé par le ministère de la défense qu’une semaine plus tard. Ce sont donc désormais soixante-quatorze NH90-TTH qui sont prévus d’entrer au total en service dans l’Armée de Terre d’ici à 2025, ainsi cet hélicoptère sera le plus important hélicoptère de manœuvre de l’ALAT.

Il faut savoir que le bond technologique entre le Caïman et le Puma est bien plus important que celui qui exista il y a un peu plus de quarante-cinq ans entre le Puma et le S-58. Le Caïman est véritablement un ordinateur volant doté de pales de rotor, et non un simple hélico bardé d’électronique.

Photo © ministère de la défense.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

4 COMMENTAIRES

    • Il faut aussi reconnaitre que la livrée appliquée par les mécanos de l’Armée de Terre lui va à merveille. De manière très personnelle je le trouve bien plus beau ainsi qu’en gris « aéronavale ».

  1. Je fais faire mon esprit chagrin… sur le besoin en rusticité: certes le NH90 donne toute satisfaction sur le terrain, mais j’ajouterai une question: pour combien de temps??
    Je ne suis pas convaincu de la longévité de toute cette modernité sur les terrains d’intervention difficiles que nous connaissons actuellement.

    • Certains esprits chagrins disaient la même chose aux USA au début des années 1980 à propos des Blackhawk qu’ils considéraient comme trop modernes pour pleinement remplacer les Iroquois. La preuve qu’ils avaient franchement tort.

Laisser un commentaire