L’Écume vole… ou presque !

L’Écume vole… ou presque !

Quoi un bateau dans Avions Légendaires et ce n’est pas un porte-aéronefs ??? Et oui je plaide coupable mais l’info était trop drôle pour que je ne vous en fasse pas part. On vient d’apprendre que le mercredi 13 janvier 2016 la Direction Générale de l’Armement et la Marine Nationale ont réalisé conjointement le premier aérolargage d’une embarcation légère type Écume. C’est à l’aide d’un Lockheed C-130H Hercules de l’Armée de l’Air que ce parachutage un peu particulier a été réalisé.

Mais au fait, c’est quoi l’Écume ? En fait il s’agit en quelque sorte de l’Étraco de seconde génération. Pour mémoire, et pour celles et ceux qui ne seraient pas rompus aux matériels navals français, les Étraco (pour Embarcation de transport rapide des commandos) sont des embarcations légères dotées d’une puissance moteur de 2 x 175 chevaux spécialement adaptés aux commandos de marine français.
De leurs côtés les Écume (pour Embarcations commando à usages multiples embarquables) sont donc chargées de progressivement les remplacer dans les opérations en première ligne.

L'Écume, sous voilure.
L’Écume, sous voilure.
Avec la multiplication des engagements de nos commandos de marine sur toutes les mers du globe il devenait urgent de rendre ces embarcations encore plus polyvalentes. D’où l’idée, certes un peu incongrue, mais finalement assez prometteuse de les valider comme matériels aérolargables.

De par sa taille compacte (9.30 mètres de long pour 3 de large et un tirant d’eau plus que négligeable) et sa masse faible (7 tonnes en ordre de marche) l’Écume est parfaitement adaptée aux opérations aéroportées. Reste à savoir dans l’avenir si ce type de mission pourra être également confié à l’Airbus Defense & Space A400M Atlas ? À priori rien ne devrait l’en empêcher.

C’est donc bel et bien un nouveau domaine d’action qui s’ouvrent aux nageurs de combat de la Marine Nationale, déjà bien habitués à sauter depuis les avions cargos de l’Armée de l’Air.

Photos © Marine Nationale.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

2 COMMENTAIRES

    • Non non je ne leur manque pas de respect, bien au contraire. Je leur tire mon chapeau. Et puis considérer leur embarcation comme un zodiac c’est bizarre.

Laisser un commentaire