La Luftwaffe sélectionne le drone israélien Heron TP

La Luftwaffe sélectionne le drone israélien Heron TP

C’est désormais fait, l’aviation militaire allemande a sélectionné son futur drone MALE, pour moyenne altitude et longue endurance. Israelian Aircraft Industries va fournir au moins trois exemplaires de son avion de reconnaissance sans pilote Heron TP à la Luftwaffe. Le contrat pourrait même être porté à cinq exemplaires. Il s’agit là d’un pas décisif dans la modernisation progressive des forces aériennes allemandes.

Directement dérivé du Heron le Heron TP est également appelé Eitan dans les rangs de Heyl Ha’Avir. Le rôle de ces drones sera notamment de prendre la relève des trois Heron actuellement en dotation en Allemagne. Pourtant ils n’entreront pas en service avant 2018, le temps entre autre de transformer les télépilotes allemands à ce drone radicalement nouveau vis à vis de son prédécesseur. Il faut dire que le Heron TP dispose d’une panoplie de senseurs et de capteurs qui le rendent beaucoup plus efficace que le Heron, notamment lors des vols nocturnes et/ou par mauvaise météo.

Il est probable que ce soit son aspect combat proven qui ait fait penché la Luftwaffe en sa faveur. En effet les Israéliens ont démontré toutes les capacités opérationnels du Eitan lors de missions de contre-terrorisme au-dessus des territoires palestiniens occupés et de la bande de Gaza. Plusieurs Eitan ont notamment guidés les troupes au sol et leur ont même désignés les cibles à attaquer. Sa rusticité globale alliée à une avionique de pointe en font un avion sans pilote tout à fait adapté aux besoins allemands.

Après l’échec français de 2011-2012, les responsables d’IAI avaient besoin de se rassurer sur le marché européen, c’est désormais chose faite.

Photo © Associated Press.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

6 COMMENTAIRES

  1. Je suis peut etre un peut idiot mais l’Allemagne n’est elle pas comme la France engagée dans Airbus Military? Si oui pourquoi ne pas concevoir un drone male européen?

    • C’est fait à 3 FR, ALL, IT mais il faudra du temps pour le développer d’ailleurs l’Allemagne a obtenu la maitrise du projet. Ce qui veut malheureusement dire une drone non armé et hyper sécurisé, c’est bien en métropole mais complètement inadéquate en OPEX.

Laisser un commentaire