Le parc aérien de la South African Air Force en 2016 et...

Le parc aérien de la South African Air Force en 2016 et en images

Pour ce deuxième volet de l’année 2016 nous allons nous intéresser à celle qui est souvent considérée comme la deuxième force aérienne d’Afrique, derrière l’aviation égyptienne : la South African Air Force. Faisant aussi figure de vétéran sur ce continent, ses pilotes ayant combattus durant la Seconde Guerre mondiale elle a peu à peu repris sa place parmi les grandes forces après l’effondrement de l’Apartheid dans les années 1990.

Aujourd’hui si la South African Air Force n’est plus une force aérienne majeure dans le monde, elle demeure au rang régionale une force de bonne situation. Et c’est notamment grâce à un équipement faisant appel à quelques aéronefs modernes.

Focus sur une aviation militaire méconnue.

  • Agusta A.109, hélicoptère de soutien et de reconnaissance, présent début 2016 à hauteur de 28 exemplaires de la version A.109LUH.
Agusta A.109LUH.
Agusta A.109LUH.
  • Atlas Oryx, hélicoptère de manœuvre, d’assaut, et de recherches-sauvetages, présent début 2016 à hauteur de 39 exemplaires des versions Oryx Mk-I et Oryx Mk-II.
Atlas Oryx Mk-II.
Atlas Oryx Mk-II.
  • Atlas AH-2 Rooivalk, hélicoptère de combat, présent début 2016 à hauteur de 12 exemplaires de la version AH-2 Rooivalk Mk-I.
Atlas AH-2 Rooivalk Mk-I.
Atlas AH-2 Rooivalk Mk-I.
  • British Aerospace Hawk, avion d’entraînement intermédiaire et avancé, présent début 2016 à hauteur de 24 exemplaires de la version Hawk Mk-120.
BAe Hawk MK-120.
BAe Hawk MK-120.
  • Basler BT-67, avion de transport tactique, de reconnaissance, et de guerre électronique, présent début 2016 à hauteur de 10 exemplaires des versions BT-67A et BT-67EW.
Basler BT-67A.
Basler BT-67A.
  • Beechcraft Super King Air, avion de transport léger, de liaisons, et de transport d’état-major, présent début 2016 à hauteur de quatre exemplaires des version Super King Air 200 et Super King Air 350.
Beechcraft Super King Air 200.
Beechcraft Super King Air 200.
  • Boeing 737, avion de transport de hautes personnalités, présent début 2016 à hauteur d’un unique exemplaire de la version 737 BBJ.
Boeing 737 BBJ.
Boeing 737 BBJ.
  • Casa C-212 Aviocar, avion de soutien aux opérations spéciales et de recherches-sauvetages, présent début 2016 à hauteur de quatre exemplaires des versions C-212-200 et C-212-300.
Casa C-212-300 Aviocar.
Casa C-212-300 Aviocar.
  • Cessna C-208 Caravan, avion de transport léger et de reconnaissance, présent début 2016 à hauteur de 11 exemplaires de la version C-208B.
Cessna C-208B Caravan.
Cessna C-208B Caravan.
  • Cessna Citation, avion de transport d’état-major et d’évacuation sanitaire, présent début 2016 à hauteur d’un unique exemplaire de la version Citation 550.
  • Dassault Falcon 50, avion de transport d’état-major et d’évacuation sanitaire, présent début 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version Falcon 50E.
Dassault Falcon 50E.
Dassault Falcon 50E.
  • Dassault Falcon 900, avion de transport de hautes personnalités, présent début 2016 à hauteur d’un unique exemplaire de la version Falcon 900B.
Dassault Falcon 900B.
Dassault Falcon 900B.
  • Lockheed C-130 Hercules, avion de transport tactique, présent début 2016 à hauteur de neuf exemplaires de la version C-130B.
Lockheed C-130B Hercules.
Lockheed C-130B Hercules.
  • MBB/Kawasaki BK-117, hélicoptère de soutien opérationnel, présent début 2016 à hauteur de six exemplaires de la version BK-117A.
MBB / Kawasaki BK-117A.
MBB / Kawasaki BK-117A.
  • Pilatus PC-7 Turbo Trainer, avion d’entraînement primaire et intermédiaire, présent début 2016 à hauteur de 60 exemplaires de la version PC-7 Turbo Trainer Mk-II.
Pilatus PC-7 Mk-II.
Pilatus PC-7 Turbo Trainer Mk-II.
  • Pilatus PC-12 Eagle, avion de liaisons et d’évacuation sanitaire, présent début 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version PC-12A.
Pilatus PC-12A Eagle.
Pilatus PC-12A Eagle.
  • Saab JAS-39 Gripen, avion de combat multirôle, présent début 2016 à hauteur de 26 exemplaires des versions JAS-39C et JAS-39D.
Saab JAS-39C Gripen.
Saab JAS-39C Gripen.

Il est à noter que si l’Afrique du sud possède bien une armée, tous ses éléments aériens relèvent uniquement de la South African Air Force.

Photos © Wikimédia Commons.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

9 COMMENTAIRES

    • Non en fait l’Oryx est un hybride entre la cellule d’un Puma et une partie de l’avionique et de la propulsion d’un Super Puma. C’est un hélicoptère uniquement construit en Afrique du sud.

  1. Bonjour Merci pour ce premier opus sur une aviation africaine.je pensais que l Afrique du Sud avait plus d avions de combat que çà
    du coup je suis plutôt d avis que c est l Algérie qui est a la deuxième place après l Egypte en Afrique

    • En fait les infos concernant l’aviation algérienne sont tellement contradictoires qu’on a du mal à savoir où elle se place réellement dans l’échiquier africain.

  2. Le Basler BT-67 est en fait un Douglas DC-3 modernisé avec des turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-67R. Pas tuable ce bon vieux Dakota ! Mon père, qui vient de fêter ses 85 ans, parle toujours avec grande affection du Dakota avec lequel il s’est promené un peu partout lors de sa jeune carrière dans l’aviation canadienne. J’espère avoir la chance de voler à bord de cet avion légendaire un de ces jours !

    • Tiens c’est marrant ça car mon père a lui plutôt fait du Toucan dans sa jeunesse, au-dessus des sables algériens. Mais il devait s’agir plus ou moins des mêmes époques… 😉

  3. Tout ce que je voulais dire, c’est : merci et bravo à Arnaud pour ce site Avions Légendaires, qui est à la fois très riche, très intéressant et amusant à parcourir. C’est des vraies vacances à chaque fois quand on le visite. Et très bonne année 2016. JL

Laisser un commentaire