Les premiers Embraer A-29 arrivent en Afghanistan

Les premiers Embraer A-29 arrivent en Afghanistan

C’est une étape importante dans la modernisation des forces aériennes afghanes. Les quatre premiers avions d’attaque légère Embraer A-29A Super Tucano ont fait leur arrivée ce vendredi 15 janvier 2016 sur le sol afghan. Pourtant ces monoturbopropulseurs n’arrivent pas du Brésil mais des États-Unis où ils volaient déjà depuis plusieurs mois.

En fait c’est à Moody AFB qu’Embraer les avait initialement livrés, le Department of Defense ayant financé leur acquisition c’est donc l’US Air Force qui s’est chargée de la formation des premiers équipages destinés à servir sur ce type d’avion. C’est à bord de Lockheed C-5B Galaxy que les quatre biplaces ont traversé la moitié du monde.

Ce sont vingt Embraer A-29A Super Tucano qui ont été commandés initialement pour le compte de l’aviation afghane dans le cadre du programme Light Air Support visant à fournir un nouveau type d’aéronef capable aussi bien de réaliser des missions de contre-terrorisme islamique, de lutte contre les guérillas talibanes, autant que de reconnaissance tactique.

Ces puissants monoturbopropulseurs sont censés, à l’horizon 2018-2019, permettre la mise au rencard des vieux hélicoptères Mil Mi-24 Hind datant de l’occupation soviétique dans les années 1980.

D’ici à fin 2016 la force aérienne afghane aura reçu quatre A-29A supplémentaire permettant ainsi de constituer au début de l’année prochaine le premier embryon d’une unité opérationnelle volant sur cet avion.
Il est à noter que les Super Tucano afghans sont aptes à l’emport et au tir de la bombe à guidage laser GBU-12, une arme de grande précision particulièrement adapté aux opérations d’appui aérien rapproché.

Photo © US Air Force.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

  1. Je me suis toujours dit qu’on pourrait en prendre quelques-uns pour l’Afrique…
    Mais depuis peu j’hésite : les insurgés commencent à avoir de plus en plus de MANPADS, de plus en plus performants, ou plus simplement des armes lourdes comme des mitrailleuses de 14.5mm (voire plus).

    Ce serait infiniment moins cher que des Rafale, en assurant une présence sur site prolongée, mais quel risque que les barbus nous en fassent tomber ???

    • les alliés de la France dans la région (en plus qui sont plus concernés ) en ont c est le cas de la Mauritanie du Burkina du Nigeria du Senegal qui attend ses livraisons
      si ces pays les mettaient a disposition de Barkhane ca sera tout benef pour tout le monde
      combat pruven pour les africains + l experience au combat pour leur equipages
      et economies pour la France

Laisser un commentaire