Même si l’annonce réalisée conjointement ce dimanche 24 janvier 2016 par Boeing Company et l’US Air Force a quelque chose d’anecdotique elle symbolise aussi un moment fort dans le développement du ravitailleur en vol KC-46A Pegasus. Le nouvel avion de ravitaillement en vol américain a réalisé son premier transfert de carburant en conditions réelles au profit d’un avion de chasse F-16. L’appareil en question est un monoplace F-16C appartenant au 416th Flight Test Squadron.

Jusque là les Boeing KC-46A n’était qu’un ravitailleur en vol « théorique ». Désormais qu’il a réalisé ce premier transfert de carburant il devient un peu plus palpable dans son futur rôle. Il faut cependant relativiser ce premier ravitaillement. Il a eu lieu dans des conditions idylliques : temps clair, ciel dégagé de toute activité aérienne à une altitude de 20 000 pieds, et avion ravitaillé aux mains d’un pilote d’essais rompu à cet exercice. Les 725kg de carburant ont pu être « livrés » en toute tranquillité.

En fait il s’agissait surtout de vérifier que la position du boomer, désormais à l’avant de l’avion et plus sous l’empennage comme jusqu’à présent sur le KC-135R Stratotanker et le KC-10A Extender, ne gênait en rien les opérations de ravitaillement. Il semble que cela soit le cas.

Ce premier ravitaillement s’est fait grâce à la perche centrale, utilisé notamment pour les chasseurs F-16 et la majorité des avions de transport de l’US Air Force. Il restera prochainement à tester le Pegasus avec le panier qui permet de transférer du carburant vers les avions dotés d’une perche de ravitaillement en vol.

Photo © US Air Force.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom