Des hélicos du 5ème RHC visés à deux reprises par des pointeurs...

Des hélicos du 5ème RHC visés à deux reprises par des pointeurs laser

On ne le dira jamais assez : certains jeux débiles peuvent avoir des conséquences dramatiques sur la santé. C’est notamment le cas de celui qui consiste à viser les yeux d’un pilote d’hélicoptère aux moyens d’un pointeur laser, comme viennent d’en faire l’amère expérience deux équipages du 5ème Régiment d’Hélicoptères de Combat en l’espace de quelques jours seulement. Il faut savoir qu’aux États-Unis ces jeux criminels ont conduit à l’écrasement d’un appareil de la police au début des années 2000.

En janvier dernier c’était un jeune adulte de 20 ans qui pour jouer avait « illuminé » l’équipage d’un hélicoptère de combat Tigre en mission d’entraînement. Cette semaine c’est un homme d’une quarantaine d’années qui cette fois ci s’est amusé à vouloir cibler le pilote d’un hélicoptère de transport et de manœuvre Puma.

Dans les deux cas les enquêteurs de la gendarmerie nationale ont fait diligence pour interpeller ces deux crétins (NDLR : excusez-moi pour la trivialité mais je ne voyais pas dans la langue française de mot plus adapté à ces deux énergumènes) et les remettre aux autorités judiciaires. Mais seulement voilà la loi est en fait assez démunie face à ce type d’agressions contre nos militaires car les tribunaux reconnaissent encore difficilement le pointeur laser comme une arme, même par destination. Donc au plus les auteurs de ces illuminations font l’objet d’un rappel à la loi ou sont condamnés à de simples travaux d’intérêt général. Loin de moi l’idée de contester une décision de justice, je pense très humblement qu’il serait judicieux de renforcer l’arsenal judiciaire français autour de ce type d’agissement.

Toujours est-il qu’en Europe ce phénomène n’est pas franco-français comme nous avons déjà eu l’occasion de s’en apercevoir dans les colonnes de notre site. Seulement voilà on peut renforcer tous les arsenaux judiciaires qu’on veut, si on ne fait pas clairement comprendre aux gens que les pointeurs laser sont hypers dangereux pour nos pilotes d’hélicoptères (et encore plus quand ils volent sous système de vision nocturne) on n’arrivera à rien. Et là je dirais que c’est le rôle des médias de masse type télé et radio de prendre le relais. Mais ce genre d’infos est-il vendeurs aujourd’hui ? Permettez-moi d’en douter.

Photo © ministère de la défense.

22 COMMENTAIRES

    • Le risque le plus sérieusement encouru par les victimes va de la brûlure au décollement de la rétine. Selon l’académie de médecine il semblerait que ces lasers puissent même conduire rapidement à la cécité.

  1. Une juste punition serait qu’à leur tour l’équipage du Tigre les illumine avec leur système de visée laser sur un champ de tirs…

    Plus sérieusement, je suis tout à fait d’accord avec toi Arnaud. Il faudrait rapidement revoir la loi pour créer des sanctions adaptées à la dangerosité de ce comportement.
    Il y a clairement une mise en danger de la vie des équipages !

  2. très bonne analyse du salmigondis de l’information.

    merci encore de ce blog qui au delà des informations sur l’aéronautique pose les vrais questions.

    c’est simple , un coup de laser dans l’œil peut provoquer de graves lésions rétiniennes, c’est pour cela que laisser jouer un enfant avec ce type d’engin frôle l’irresponsabilité.

    • Sauf que dans les deux cas présents les « enfants » avaient 20 et 40 ans. Même à 20 ans on n’est plus un enfant, un sale gosse pourquoi pas mais plus un enfant.

  3.  » les tribunaux reconnaissent encore difficilement le pointeur laser comme une arme, même par destination.  »

    Sans blague ??

    Si je fracasse une chaise sur le dos d’un type, je suis couvert car une chaise n’est pas considérée comme une arme aux yeux de la justice française ?

    Si un homme perd en faculté visuelle permanente (ou deviens aveugle…) à cause d’un laser volontairement pointé vers ses yeux, la loi ne peut rien faire ? désolé de dire ça, mais la loi est parfois mal faite 🙁 j’espère qu’ils vont vite trouver une solution, ça serai bête que des hommes armés de kalachnikovs n’arrivent pas à abattre un Tigre, mais qu’un péquin puisse y arriver avec un laser de poche !

    • Dans le cas présent la chaise devient une arme par destination, ce que le faisceau laser du pointeur n’est pas encore. Le législateur semble avoir du mal à saisir que l’immatérialité du laser ne peut l’empêcher d’être considérer comme une arme.

  4. Le risque en médiatisant ce genre d’incivilités (criminelles) est de répandre une mode et donner des idées à tous les autres  » crétins » qui n’y avaient pas encore pensé. Malheureusement la justice de notre pay est bien démunie devant tant de problèmes que nos prisons surchargées ne peuvent plus endiguer. Même si sur le fond je suis d’accord avec vous Arnaud pour plus de sévérité , mais peut on encore se le permettre ?!

  5. A vrai dire je pense que la loi peut quand même faire le job à l’heure actuelle.

    Pour moi cela tombe sous le coup de la mise en danger de la vie d’autrui (si le pilote crash son hélico parce qu’il ne voit plus rien…)
    Donc plainte avec ce motif. Ensuite confiscation du joujou.
    D’ailleurs il me semble que depuis quelques années déjà et la diffusion de ces joujou de couillon, les lasers sont classifiés en différentes catégories dont certaines sont interdites à la vente au particulier.

    Si le laser utilisé est donc interdit à la vente en France, on tombe à nouveau sous le coup d’une autre loi: utilisation de matériel frauduleux…

    Enfin la loi Loppsi 2 de 2010 a introduit cet amendement:
    « Le fait d’acheter, de détenir ou d’utiliser un appareil à laser non destiné à un usage spécifique autorisé d’une classe supérieure à 2, est puni de 6 mois d’emprisonnement et de 7500 euros d’amende. Est puni des mêmes peines le fait de fabriquer, importer, mettre à disposition à titre gratuit ou onéreux, détenir en vue de la vente ou de la distribution gratuite, mettre en vente, vendre ou distribuer à titre gratuit ces mêmes matériels. La liste des usages spécifiques autorisés pour les appareils à laser sortant d’une classe supérieure à 2 est fixée par un décret. »

    Donc l’arsenal juridique n’est pas si démuni que cela.

    Après de mon point de vue, pour ces gens:
    1: on retire et détruit le joujou
    2: on leur claque mise en danger de la vie d’autrui et utilisation d’un appareil frauduleux
    3: une belle grosse amende genre prix du laser à l’achat x 100
    4: si en plus il tombe sous loppsi2 car laser class > 2 alors 6 mois avec sursis et 7500€ encore en plus
    5: enfin une interdiction de présence autours de toutes les plateformes aéroportuaires au minimum sauf motif valable: un avion à prendre etc…

    6 si récidive -> taule pour 2 ans minimum si pas de conséquence pour la personne qui a été visée sinon plus

    Pour revenir à nos pilotes j’espère qu’ils n’ont rien

  6. Quels petits cons, je suis d’accord, il faut serrer la vis, faire comprendre qu’aveugler les pilotes est un acte grave et doit être sévèrement puni !

    Je ne pense pas par contre que ce soit judicieux de faire légalement du pointeur laser une arme…
    comme le laisse entendre Will, les objets les plus ordinaires et inoffensifs peuvent facilement être détournés en armes, et envoyer toutes les armes potentielles dans cette catégorie serait comme vider un lac avec une cuiller.
    De plus, cela créerait un vide juridique autour de tous les objets « armables » qui n’ont pas été cités comme tels par la loi, et leur détournement serait encore moins punissable qu’aujourd’hui !

    Bref le problème n’est pas le laser mais le crétin qui le tient (slogan des défenseurs du port d’arme aux USA, certes, mais personne n’a jamais présenté de PowerPoint avec un flingue ^^)…

    Bref, je pense qu’il serait mieux de créer une loi concernant non pas l’objet mais l’acte : le fait de rendre volontairement impossible le pilotage d’un véhicule (aérien, terrestre, maritime, temporel, interstellaire) alors qu’il est en mouvement, doit être puni.
    Car mettre en danger des pilotes (pas seulement de zincs et d’hélis) peut se faire de bien des moyens : paintball, oeufs, flashs lumineux (pas seulement le laser), blocage/fausse de la direction, écrans de fumée, fus-ro-dah, tournevis sonique… bref tout ce qui peut provoquer un accident…

      • Arnaud vous ne craigniez pas qu en donnant ce genre d information que des gens autrement plus mal intentionnés que des plaisantins ne s en servent comme moyen de défense (a priori dérisoire mais pas complétement inefficace ) contre des aéronefs engagés en opex ?
        tout le monde va sur internet et peut être sur votre site
        qui sait …

        • Si je suis votre raisonnement nous ne devrions plus rien traiter, par peur que des gens interprètent mal l’information ? Vous savez qu’un adage dit que la peur n’empêche pas le danger. Je me refuse de ne pas traiter tel ou tel sujet parce qu’il pourrait donner de mauvaises idées à des gens qui en auraient déjà.

  7. Il n’y a pas que les pilotes qui ont des soucis: dès que l’on habite dans le voisinage d’un pénible on y a droit aussi… Je suis dans en haut d’un immeuble de 20 étages et évidemment cela fait une bonne cible pour tous les lasers verts qui passent. Et quand un laser touche l’appartement sa puissance éclaire littéralement la pièce! (alors que laser est à vol d’oiseau à plus d’un km!)

    C’est le mauvais coté d’internet, celui qui permet à n’importe qui d’acheter n’importe quoi… sans aucun but que de gonfler les autres.

    • Je ne sais pas si cibler des avions de ligne est plus grave que viser appareils militaires, c’est aussi dangereux et débile dans un cas que dans l’autre.

  8. Dans un conflit n’importe quel civil pourra balancer du laser aux yeux des pilotes, pour ralentir et géner leur affaires…alors au lieu de porter plainte il faut apprendre à régler ce problème…si des milliards d’investissements dans les sytèmes d’avioniques, protection/détections et hop un petit laser de poche vous fait pleurer…il y a un problème non? ,

Laisser un commentaire