Un avion italien réalise le premier vol transatlantique d’un F-35A Lightning II

Un avion italien réalise le premier vol transatlantique d’un F-35A Lightning II

L’Atlantique, depuis 1927 et Charles Lindbergh c’est la frontière à franchir pour un avion. Ce vendredi 5 février 2016, le Lockheed-Martin F-35A codé 32-01 et appartenant à l’Aeronautica Militare Italiana est devenu le premier avion de ce type à réaliser un vol transatlantique. Il aura fallu onze heures de vol au pilote d’essais transalpin pour rallier le nord de l’Italie à la côte est des États-Unis.

C’est depuis la base aérienne de Cameri, non loin de Turin, que le Lockheed-Martin F-35A Lightning II a décollé. Escorté durant la partie européenne de son vol par deux Eurofighter EF2000 appartenant eux-aussi à l’Aeronautica Militare Italiana c’est presque seul que le chasseur furtif multirôle a franchi l’océan.

Presque, car durant tout son périple il était accompagné d’un biréacteur de ravitaillement en vol Boeing KC-767 portant lui aussi les cocardes italiennes. Celui-ci n’était pas superflu, puisqu’il a transféré à sept reprises du carburant au F-35A durant les onze heures qu’à durer son vol.

C’est en début d’après-midi, peu avant 14 heures 30 (heure locale) que l’avion s’est posé sur la tarmac de Naval Air Station Patuxent River dans le Maryland, non loin de Washington-DC la capitale fédérale américaine.

Le pilote du F-35A et l'équipage du KC-767 ensemble sur le tarmac américain.
Le pilote du F-35A et l’équipage du KC-767 ensembles sur le tarmac américain.
Ce n’est pas la première fois que le Lockheed-Martin F-35A numéro 32-01 fait parler de lui. Déjà il y a quelques semaines, début décembre 2015, il devenait le premier avion de ce type livré à l’Italie. À n’en pas douter la vue d’un Lightning II étranger a du être vécu comme un évènement par les personnels de l’aéronavale américaine.

Photos © Lockheed-Martin.

32 COMMENTAIRES

  1. Donc le F-35 A traverse l’océan Atlantique de l’Italie de retour VERS les States ? Une panne insoluble en Italie ? Heureusement qu’il était escorté par des Eurofighters, il ne sait toujours pas se défendre.

  2. Bravo au Charles Lindbergh italien sur son avion en porcelaine !
    Je rigole un peu, depuis 90 ans les avions ont un tout petit peu peu évolué.
    Lindbergh était tout seul !
    lors de cette dernière traversée, le F35 était « protégé » par deux « Eurofighter », nourri par un KC767, avec un deuxième KC767 pour nourrir les Eurofighter et deux C130 pour transporter les pièces de rechange.
    Le seul vrai danger était le F35 en lui même !

    Quand les pilotes de P51 (entre autres) se tiraient des bourres entre New-York et Londres, là je suis admiratif !

    Bon je reconnais, j’en rajoute un peu, mais je suis de ceux qui trouvent regrettable que les Américains aient arrêté l’excellent F22 au profit d’un F35 (en or massif) qui, voulant tout faire, est devenu une sorte de fer à repasser « invisible ».
    Mais non je ne suis pas excessif…

    • Le F35 est quand même plus apte (moins inapte en tout cas) aux missions air-sol ! Le F-22, tout performant qu’il est, est un chasseur air-air essentiellement !

  3. Ces la première fois que sur votre site je lis un article en faveur du F-35, d’habitude vous ètes plutot du genre à lui casser du sucre sur le dos, vous avez changer votre ligne éditorial ou quoi?

    • Nullement, simplement d’habitude le Lightning II fait parler de lui de manière plutôt négative. Pour une fois qu’il fait l’actualité de manière très positive notre rôle est aussi de le souligner, démontrant ainsi notre totale objectivité sur la question.

  4. le f35 zéro conduite!!!!! de toute façon nous sommes en 2016!!!!!!
    rien a voir avec LINDBERG qui a forgé l’aviation!!!! avec il faut le reconnaître
    avec un courage exemplaire!!!!! et son aéronef n’était pas ravitailler en plein
    vol!!!!!! ceci dit je respecte les aviateurs italiens!!!!!
    alors ne mélanger pas tout surtout avec LINDBERG!!!!!!!!

  5. Il y aurait beaucoup à dire, car l’appareil n’a pas volé 11h non-stop, mais 13 après rectification du Joint Program Office (organisme porte-parole du F35). De surcroît ledit JPO a fini par désavouer l’armée de l’air italienne en reconnaissant que l’appareil avait fait une escale de plus d’un jour à Lajes aux Açores pour cause de mauvaise météo, des spotters portugais ayant diffusé des photos de l’avion et ses accompagnants (l’incident technique est cependant démenti).
    Tout cela mis bout à bout, en effet les chiffres sont à peu près concordants, mais « l’exploit » perd de sa superbe ^^. Bref beaucoup de com’ pour un voyage en 2 temps que les prédécesseurs du F35 ont réalisé des milliers de fois avant lui.

    • Je pense que je serais toujours épaté par la manière avec laquelle, dans les commentaires, certains sont capables de s’acharner à ce point sur le nouveau chasseur américain. Cela me rappelle tellement le « Rafale bashing » que je finis vraiment par me demander s’il ne fait pas peur ce cher Lightning II. Pour moi ça reste un mystère. 🙂

      • Non il ne fait pas peur du tout car il n’est pas opérationnel avant plusieurs années, et quand il le sera les autres avions auront encore évolués; mais tout ce programme en devient l’exemple du ridicule et de ce qui ne faut pas faire et c’est

        • @goal235
          Opérationnel pour la formation des pilotes mais pas pour des missions sur le terrain. Ces avions n’ont que IOC Initial Operational Capabilities, faudrait être FOC Full … Pour pouvoir faire des missions pour lesquelles il était conçu

        • Le dogfight, sa vaut plus rien de nos jours avec les radars nouvelles générations on est plus en 39/45 avec Spitfire et Messerchmitt. Faut vivre avec ton temps.

        • @Goal235
          Si le dogfight n’est plus utile de nos jours pourquoi tous les avions dits de 5eme génération ont tous la poussée vectorielle?

        • Tout les avions en ont? J’ignorais que le Rafale, le F-18E, et le F-22 en avait. Il y a uniquement les avions russes, le Typhoon, et le F-35 qui ont de la poussé vectorielle.
          Tu connais beaucoup de cas récent de dogfight toi? Moi aucun depuis le Viétnam.

        • @Eowya:

          @Goal235:
          le Rafale, le F18E et l’Eurofighter ne sont des chasseurs de cinquième génération, plutôt 4.5 ou 4+. Le F22, (5ème génération) a la poussée vectorielle.
          Mais je suis d’accord pour dire que cela reste un « accessoire » sur un chasseur moderne.

          Par contre si le dogfight était devenu obsolète, pourquoi les pilotes des forces aériennes continuent à s’entrainer pour cela et effectuent des combats simulés de ce genre lors des exercices internationaux ?

        • le Rafale et le F-18E ne sont pas donnés pour des chasseurs de 5eme génération.
          Et le F22 a bien une poussé vectoriel ! Mais il s’en sert peut, en effet il me semble avoir lu que lors des combats simulés avec le Rafale et/ou l’eurofighter, l’utilisation de la poussé vectoriel avait plutôt pour effet de casser la vitesse de l’avion et donc tout avantage…

          La définition des avions de 5eme génération comprenait au départ la poussé vectoriel, mais le F35 et venu contredire cela. Et ça philosophie d’emploi est plutôt de voir sans être vu pour tirer le premier…

        • La poussée vectorielle utilisée correctement peut ajouter un peu plus de maniabilité mais il ne faut pas compter que sur ça. D’autre part, en croisière, elle permet de voler avec les gouvernes à neutre et donc une traînée moindre, offrant ainsi une plus grande allonge.
          Comme a écrit Clems, le dogfight est encore pratiqué à l’entraînement, ça veut dire que ça a encore de l’importance pour nos aviateurs.
          En temps de paix ou en conflit non généralisé, les avions doivent identifier visuellement d’éventuels ennemis avant d’ouvrir le feu donc le combat BVR y est proscrit

        • @ Goal235 : il y a au contraire eu de nombreux dogfights en-dehors et après le Vietnam, ou pour expliciter, des engagements canon / missiles en WVR. Une partie ne sera certes pas considérée comme du « vrai » dogfight à la sauce WW2 où il fallait obligatoirement prendre des G pour se placer dans les 6 heures de l’adversaire, mais en tout cas ils eurent lieu à portée visuelle, là où les capacités manœuvrières des appareils sont potentiellement nécessaires.

          Les conflits arabo-israéliens (Mirage3 et dérivés / Phantom / F15-16 contre toutes sortes de Mig, dont 21 et 25), les Malouines (Sea Harrier contre Mirage 3), les conflits indo-pakistanais, Iran-Irak, la première guerre du Golfe (F15-16-18 contre divers MiG dont 23-25-27-29, SU25 / Mirage F1 ; un EF111 a même « abattu » un Mirage Irakien en lui faisant percuter le relief !), les accrochages greco-turcs…

          Bref, tout cela laisse à penser que le WVR n’est pas mort, loin de là, certains appareils de génération 4 ayant déjà donné dans ce domaine. Pour l’instant, le F22 est le seul chasseur de génération 5 pleinement opérationnel, mais avec la mise en service prochaine du F35, du T50 si sa production est lancée, ainsi que celle des prototypes chinois, reste maintenant à définir les modalités du dogfight des appareils de génération 4++ et 5… Les capacités de détection à longue portée actives et passives, le partage des données et de guidage des missiles, la furtivité, tous ces aspect pèseront aussi dans la balance, la manœuvrabilité seule ne suffira pas, et le F35 aura à mon sens un cahier des charges relativement bien rempli dans certains de ces aspects, qu’il tourne moins qu’un F16 ou non !

      • Très honnêtement Arnaud, je ne bashe pas, j’apprécie même le F35, il a une bonne tête le petit nouveau. Et entre nous, lors d’un article pas si éloigné (sur ses capacités en dogfight face au F16 je crois) j’appelais à la tempérance sur le potentiel méconnu de cet appareil qui en est encore à ses balbutiements rappelons-le (malgré les retards et déboires, mais un programme de cette ampleur a forcément des déboires d’une ampleur proportionnelle) et qui, tout chauvins que nous puissions être, sera incontournable et redoutable à terme. Bien sûr qu’il y a de quoi avoir peur ! Enfin, « peur » est un bien grand mot, comme il équipera surtout nos alliés historiques, en soi je n’ai guère de craintes à ce sujet 🙂 .

        Mais dans le cas présent, la réalité sur cette « transatlantique » est ce qu’elle est : le communiqué initial de l’Aeronautica Militare qui parlait de 11h d’une traite était mensonger, puisqu’il a été corrigé ensuite par le très officiel JPO en 13h avec escale. Et je n’invente rien, je citais le rapport dudit JPO consultable ici : http://www.jsf.mil/news/docs/20160205_Crossing1.pdf

        « The two-phase deployment across the North Atlantic to the U.S. required a total of 13 flight hours and was enabled by an Italian Air Force KC-767 aerial refueling tanker, which refueled AL-1 seven times during the ocean crossing. AL-1 departed Cameri, near Milan, on Feb. 3 and flew the first leg
        of its journey with an Italian tanker and Typhoon escort aircraft to Lajes Air Base, the Azores, Portugal. After a weather delay enroute, AL-1 and the KC-767 tanker continued onward to Naval Air Station Patuxent River, landing on the afternoon of Feb. 5. »

        Il n’y avait en vérité pas de quoi fouetter un chat, car la flotte a accumulé 50 000h de vol et ça c’est un vrai événement. Mais je souhaitais néanmoins relever la stratégie de com’ sur ce petit happening qui est révélatrice : le F35 traine avant même sa mise en service une réputation médiocre auprès du grand public -pas des pilotes, notez, eux en sont satisfaits et confiants pour l’avenir- et on en fait des tonnes pour tenter de redorer son blason dès que l’occasion se présente ; quitte à mentir dans le cas présent, ce qui in fine nuit de plus belle au pauvre chasseur.
        C’est dommage, je trouve que l’on souhaite avant tout promouvoir l’avion auprès des profanes sur leur canapé (qui certes vont le financer) qu’aux professionnels qui vont le piloter ^^.

  6. Informations tout a fait quelconque et sans aucun intérêt pour ma part si ce n’est le coût que cela a dû être : deux Eurofighters un avion ravitailleur sur toute la durée du vol,ouffffff !!! Le f 35 n’est pas un avion qui regarde la dépense :-/

  7. Au vu du passif de l’avion, je suis assez content de constater qu’on a enfin atteint le stade de mise au point suffisant pour lui faire traverser l’atlantique sans trop s’inquiéter (avec tonton et tatie au cas où, quand même).

    Par contre, 7 ravitaillements pour 7000 bornes ?
    Ca fait beaucoup moins d’autonomie que les 2200 annoncées, même en prenant de la marge (et encore, si on en croit Lockheed-Martin, ce serait en hi-lo-hi, même pas en croisière)

    Une news un peu aigre-douce pour le F-35. J’essaie de pas trop le « basher », mais il faudrait qu’il y mette du sien un peu :p (surtout que c’est l’avion de nos alliés, donc vaudrait mieux qu’il soit pas trop mauvais)

  8. Le dog-fight…aaaaaaaaaaaaah…. parler en aux ricains les TRÈS mauvais souvenirs qu’ils ont gardés du Vietnam !
    Mais … « le dog-fight….ça n’existe plu !!!! Maintenant c’est le tir de missile  » qu’ils disaient a l’époque !!!
    Et quand les Phantom ont commencé à se faire botter les fesses par des vieux Mig15 et 17…ben la….ça pu été pareil !!!!
    D’où la création de TOPGUN !
    Quand t’as tiré tout tes fox….tu fais quoi ?! Tu te carapates ?!
    Quand il reste plu que le tir canon…ben si ton zinc et toi en etes pas capable….ben bye bye !

  9. @ Goal… Hum, des combat rapproché, il y a en eu durant la guerre Iran Irak et durant les accrochages entre indiens et pakistanais, sans compté le F-16 turc plombé par un Matra tiré d’un Mirage 2000 grec et les duels entre Mig 29 et Su 27 entre l’Érythrée et l’Éthiopie. Et j’oublie les cartons des chasses latino américaines contre les trafiquants de drogue.

  10. vous etes des rageux!!!!c’est un des meilleur avion conçu par l’homme,vous verez dans quelques années,ça sera l’avion le plus exporté!!!nan déplaise aux chauvins!!!est que pensez vous du T 50 russe?

Laisser un commentaire