Verra t-on bientôt des missiles Brimstone sur les Tigre HAD français ?

Verra t-on bientôt des missiles Brimstone sur les Tigre HAD français ?

Voilà un accord pour le moins intéressant passé entre David Cameron et François Hollande en marge du sommet franco-britannique qui s’est tenu ce mercredi 3 mars 2016 à Amiens. Le ministère de la défense a annoncé qu’il envisageait d’armer les hélicoptères de combat Tigre HAD avec des missiles air-sol Brimstone conçus et réalisés au Royaume Uni par MBDA. Comme tout accord de ce genre il implique une réciprocité, et donc les Britanniques devront étudier la possibilité d’équiper leurs six frégates lourdes de classe T-45 de missiles anti-aériens Aster 30NT en lieu et place de l’ancienne génération qu’ils utilisent actuellement.

Pour l’Aviation Légère de l’Armée de Terre cela pourrait vouloir dire la fin de l’aventure AGM-114 Hellfire, un missile d’origine américaine dont l’adaptation aux besoins français ne s’était pas faite sans difficulté. En fait la fameuse arme conçue initialement pour l‘US Army n’était qu’un pis-aller pour les Français.
L’adoption du missile britannique Brimstone aurait notamment la particularité de souligner et renforcer les capacités de polyvalence de l’Airbus Helicopters Tigre sur les futurs (hypothétiques?) contrats à l’export. Les clients ayant alors le choix entre les deux missiles.

Mais surtout c’est une arme qui permettrait à l’ALAT d’être encore plus interopérable avec l’Armée de l’Air. En effet l’acquisition du Brimstone pour nos aviateurs est dans les tuyaux depuis 2011 et la signature d’un protocole d’accord visant à sa dotation à bord des chasseurs omnirôles Dassault Rafale.
Bien entendu tout cela repose sur beaucoup (trop?) de conditionnels.

Quoiqu’il en soit une future adaptation du Tigre HAD au Brimstone ne peut être qu’un chantier intéressant à suivre, notamment quand on sait que les AgustaWestland Apache AH Mk-1 de l’Army Air Corps n’emploient pas encore ce missile pourtant réputé fiable et précis.
Affaire donc à suivre.

Photo © ministère de la défense.

 

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire