Un Boeing RC-135U américain intercepté par la chasse russe

Un Boeing RC-135U américain intercepté par la chasse russe

Voilà ce que certains pourraient considérer comme la réponse du berger à la bergère. Un avion de reconnaissance stratégique Beoing RC-135U River Joint appartenant à l’US Air Force a été intercepté dans l’espace aérien international par deux avions de combat porteurs des livrées russes. L’avion réalisait, ce jeudi 14 avril 2016, une mission d’entraînement au profit des forces de l’OTAN en mer Baltique.

Malgré ce qu’a d’abord annoncé Moscou le quadriréacteur espion américain ne se trouvait visiblement pas du tout au-dessus du sol ou des eaux territoriales russes lors de son interception. En fait à aucun moment l’équipage du Boeing RC-135U ne semble avoir dévié de son plan de vol initial. Dans le même temps deux biréacteurs de chasse Sukhoi Su-27 de l’aviation russe se sont rapprochés rapidement du River Joint. Volants parfois à moins de dix mètres de l’aile de l’avion de reconnaissance américain les deux avions de combat n’ont pas hésité à exhiber leurs missiles air-air à l’équipage de l’avion de l’US Air Force.

Rapidement l’équipage américain a avisé son contrôle aérien des faits, arguant de sa position dans l’espace aérien international et en aucun cas dans celui de la fédération de Russie. D’ailleurs les deux chasseurs n’ont pas essayé de « raccompagner » l’avion de reconnaissance. Ils n’en avaient juste pas la possibilité physique.
Malgré la gravité des faits rapportés, à aucun moment le Pentagone n’a demandé le décollage de la chasse de l’OTAN en soutien de l’avion espion.

Alors voilà trois jours seulement après le très médiatisé incident de l’USS Donald Cook, cette interception au-dessus de la mer Baltique pose pas mal de questions sur les futurs rapports diplomatiques entre la Russie et les États-Unis. Pourquoi l’aviation russe a t-elle outrepassée ses droits en interceptant un avion militaire d’une puissance non ennemie dans l’espace aérien international ? Le Boeing RC-135 River Joint réalisait-il en fait une mission d’espionnage aérien aux frontières du pays ? Jusqu’où les deux protagonistes seront-ils prêts à aller dans cette guerre des nerfs ?

Photo © Wikimédia Commons.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

17 COMMENTAIRES

  1. nul d’entre nous saura la vérité sur le sujet!!!!en attendant un vent souffle de guerre froide!!!!!! a l’horizon.
    tout va bien mal dans ce monde de fou!!!!

  2. Les américains titillent russes et chinois , ceux-ci réagissent ! Si les amerlos étaient à la même distance de chez eux que les russes, ils ne se rencontreraient jamais!

    • Sauf que dans le cas présent, si vous (re)lisez l’article, vous verrez que le RC-135U était dans l’espace aérien international. Ce sont donc les Russes qui sont en infraction flagrante, pas les Américains. Bon après chacun voit ce qu’il peut ou veut.

      • Excusez-moi, mais je vous trouve de moins en moins objectif dans vos articles. Je me permet de vous rappeler qu’en début d’année des avions russes ont également été intercepté dans l’espace aérien international. Info « traitée » par votre site: http://www.avionslegendaires.net/2015/01/actu/la-raf-intercepte-deux-tu-95-bear-au-dessus-de-la-manche/
        http://www.avionslegendaires.net/2016/02/actu/rafale-mirage-2000-interceptent-160-blackjack-russe/
        Deux poids, deux mesures ? L’OTAN peut voler près des frontières russes, mais les russes ne peuvent voler près des frontières de membre de l’OTAN ? Ah, pardon, une interception « musclée », voire « dangereuse » ? Preuves ? Vidéo ? Ah, le témoignage de l’équipage américain… D’une fiabilité et objectivité absolue s’est sur !
        Non, on joue au chat et à la souris, et nos médias occidentaux à la solde des USA font le reste…
        Dommage que votre site ne soit pas plus critique envers les dépêches des agences, même si je sais que celà n’est pas votre métier…
        Bonne continuation, vos articles sur l’historique des avions sont passionnant.
        Cordialement

        • Je me permet de vous rappeler que les tu-160 on simplement été suivi jusqu’à ce qu’ils s’éloigne de notre espace aérien. Les pilotes français ne sont pas allé faire des acrobaties autours des deux bombardier ce qui aurait été totalement irresponsable !
          Vous contestez la version des américains ? Et les photos et vidéos prisent depuis l’USS Cook, vous les contester aussi ?
          Vous ne pouvez pas nier que les méthode russes sont à la fois détestables et irresponsables…

          C’est fou comme le simple fait d’évoquer la Russie sur internet suffi à attirer une foule de Pro-Poutine…

  3. Si ce Boeing RC135 était dans l’espace aérien international pourquoi les russes l’ont intercepter? J’ai lu sur d’autres sites que les russes avaient été agressifes. Ces vrai ou pas?

  4. La réponse du berger à la bergère !!! Je tire mon chapeau aux américains, j’aime bien ce style de répartie, c’est bien joué 😉
    et le RC-135U n’était pas en mission d’entraînement, il ment: son nez s’allonge !

      • Eh bien désolé de vous contrarier tous deux mais l’équipage de ce River Joint était bien en mission d’entraînement pour le compte des forces de l’OTAN. Bon visiblement il a aussi permis aux pauvres pilotes russes d’entraîner leur agressivité face à un avion désarmé et ne présentant donc aucun danger pour eux. Qui plus est un avion opérant dans l’espace aérien international.

        • Alor là Arnaud ( je suis ni pro russe ni pro américain : juste pro FRANÇAIS) je pense que vous devriez garder votre point de vue pour vous ou sur d’autres sites( comme vous le dite souvent) car vos conclusions sont les vôtres est sont plus politiques qu’aeronotiques. Nous savons tous ici que se joue une guerre de propagande où les 2 protagonistes utilisent les mêmes méthodes et se rende coups pour coups . Mon amitié va aux 2 peuples respectifs (et non à leur gouvernement)

        • Tes malade ou quoi arthur, j’ai lu la réponse de arnaud et elle est pas politique. Il dit juste que l’avion était en reconnaissance et pas en mission météo comme le dit hugo. Faut que tu arrète de croire que les gens sont politiques. et il a raison le boeing était pas armé alors que les sukhoi eux oui.

          et puis ces quoi sa pro-francais? les francais sont meme pas dans cette histoire. tes un troll ou koi?

        • Pardon mais quand je dis « météorologique  » c est blague en référence au U2 abattu au dessus de l urss.
          Sinon le rc 135 u n est pas armé de missiles ou de canon, mais est un avion espion qui récolte des données donc une arme tout de même et non négligeable.

  5. Goal235 : quand je dit pro français c’est pour insister sur le fait que je ne suis ni pour défendre le parti de l’un ou de l’autre . quand au troll je vous retourne le compliment

    • Bon alors autant Arthur25 que Goal235 je respecte pleinement vos interventions respectives mais si ça ne vous dérange pas de demeurer cordiaux j’en serais ravi. Nous sommes ici tous des passionnés d’aviation, et de vous deux je ne vois aucun troll. Donc on débat oui, mais toujours aimablement et le plus souvent possible amicalement.
      🙂

  6. Les gars, pas la peine de se prendre la courge!

    Rien de bien neuf à l’horizon!

    On s’intercepte, on montre ses muscles, et on rentre à la maison.

    Back to the future!

Laisser un commentaire