Les Bombardier CL415 français à l’exercice en Dordogne

Les Bombardier CL415 français à l’exercice en Dordogne

Cinq amphibies Bombardier CL-415, rien de moins, voilà ce que les aérophiles et les curieux ont pu admirer ce mardi 19 et mercredi 20 avril 2016. Durant deux jours les aéronefs de lutte contre l’incendie se sont entraîner aux manœuvres aériennes au-dessus du lac de l’Escourou en Dordogne. Il s’agissait pour les personnels de la Sécurité Civile de se préparer au mieux à la saison des feux de forêts qui va malheureusement commencer dans quelques semaines.

Les cinq biturbopropulseurs provenaient de leur base de Marignane dans les Bouches-du-Rhône et s’entraînaient principalement aux techniques d’écopages et d’aéro-largages. Pour cela le lac de l’Escourou, avec ses 120 hectares de superficie est un lieu idéal.
En outre il est idéalement placé pour les pilotes de CL-415 qui peuvent réaliser ainsi des reconnaissances du lac en vue de son utilisation comme réserve. La région autours de ce plan d’eau est en effet propice aux feux de forêts et de broussailles.

CL415-entraînement-dordogne-2_SDIS24

Cet exercice a aussi été l’occasion pour les hommes et les femmes du service départemental d’incendies et de secours de Dordogne (ou SDIS 24) d’approcher ces mastodontes qu’ils ne voient habituellement que furtivement au travers des masques de leurs casques F2, et généralement au-delà d’une épaisse fumée. Cette fois les soldats du feu ont pu apprécier le spectacle, la météo étant en plus favorables aux pompiers volants.

Jusqu’au tout début de la saison des feux de forêts, qui chaque année semble débuter de plus en plus tôt, les équipages de la Sécurité Civile vont s’entraîner afin d’être fins prêts au moment crucial. Ensuite ils auront, une fois encore, à protéger la nature en France mais aussi chez nos voisins méditerranéens qui n’hésitent plus à requérir leur présence quand la situation l’exige. Le professionnalisme des équipages français de CL-415 n’est plus à démontrer.

Photos © SDIS 24.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire