Le parc aérien des Forces Aériennes Suisses en 2016 et en images.

Le parc aérien des Forces Aériennes Suisses en 2016 et en images.

Pour ce nouvel épisode nous nous rendons vers un pays frontalier de la France : la Suisse. Les Forces Aériennes Suisses sont l’élément aérien de la défense de ce petit pays neutre totalement enclavé dans les pays de l’Union Européenne, et ce même s’il n’en fait nullement parti. Bien que faiblement armée, l’aviation suisse dispose de moyens lui permettant d’assurer son autodéfense. (NB : la force aérienne suisse a fêté son centenaire en 2014 à Payerne lors du meeting AIR14)

Focus sur ces Forces Aériennes Suisses tournées en grande partie vers le service public et la défense de son propre territoire. Une aviation qui n’oublie pas de faire appel aux aéronefs de conception locale.

  • Beechcraft 1900, avion de transport de personnels et d’évacuations sanitaires, présent au printemps 2016 à hauteur d’un unique exemplaire de la version 1900D.

Beechcraft 1900D-FAS_Wikimédia

  • Beechcraft Super King Air, avion de cartographie aérienne, présent au printemps 2016 à hauteur d’un unique exemplaire de la version Super King Air 300C.

Beechcraft Super king Air-FAS_Wikimédia

  • Cessna Citation Excel, avion de transport d’état-major et de hautes personnalités, présent au printemps 2016 à hauteur d’un unique exemplaire de la version Citation Excel 560XL.

Cessna Citation Excel-FAS_Wikimédia

  • Dassault Falcon 900, avion de transport de hautes personnalités, présent au printemps 2016 à hauteur d’un unique exemplaire de la version Falcon 900EX.

Dassault Falcon 900-FAS_Wikimédia

De Havilland Canada DHC6-FAS_Wikimédia

  • Eurocopter AS-332 Super Puma, hélicoptère de transport, de manœuvres, et de recherches-sauvetages, présent au printemps 2016 à hauteur de 15 exemplaires de la version AS-332M1.

AIR14-Payerne-Super-Puma

  • Eurocopter AS-532 Cougar, hélicoptère de transport, de manœuvres, et de recherches-sauvetages, présent au printemps 2016 à hauteur de 11 exemplaires de la version AS-532UL.

Eurocopter EC 725 Cougar - Axalp 2012

  • Eurocopter EC635, hélicoptère d’entraînement, de liaisons, et de recherches-sauvetages, présent au printemps 2016 à hauteur de 20 exemplaires de la version EC635 P2+.

Eurocopter EC 625 - Axalp 2012

McDonnell Douglas F/A-18 Hornet - Meiringen

  • Northrop F-5 Tiger II, avion de chasse et de présentation officielle, présent au printemps 2016 à hauteur de 53 exemplaires des versions F-5E et F-5F.

Northrop F-5E Tiger II - Meiringen

  • Pilatus PC-6, avion de transport léger et de soutien opérationnel, présent au printemps 2016 à hauteur de 15 exemplaires de la version PC-6B.

Pilatus PC-6 Turbo-Porter - Meiringen

  • Pilatus PC-7, avion d’entraînement primaire et intermédiaire, présent au printemps 2016 à hauteur de 28 exemplaires de la version PC-7C.

Pilatus PC-21- Meiringen

  • Pilatus PC-9, avion d’entraînement intermédiaire et avancé et d’entraînement à la guerre électronique, présent au printemps 2016 à hauteur de huit exemplaires de la version PC-9 Mk-II.

AIR14-Payerne-PC-9

  • Pilatus PC-21, avion d’entraînement avancé, présent au printemps 2016 à hauteur de huit exemplaires de la version PC-21A.

AIR14-Payerne-PC21

 

  • RUAG KZD-85, drone cible, présent au printemps 2016 à hauteur de 30 exemplaires de la version KZD-85A.

Ruag KZD85-FAS_Wikimédia

  • RUAG Ranger, drone de reconnaissance tactique, présent au printemps 2016 à hauteur de 15 exemplaires de la version Ranger A.

Ruag Ranger-FAS_Wikimédia

Un œil avisé aura remarqué le peu de cohésion de la flotte de transport, dénué d’avion tactique. Les appareils de cartographie aérienne sont mis à disposition de Swisstopo, un organisme public.

Photos © Wikimédia Commons.

5 COMMENTAIRES

  1. Où en sont les négociations de vente de Rafales aux suisses ? Car les suisses ont d’abord choisis le gripen au détriment de Dassault mais ont fait marche arrière ensuite.

      • Merci. Même si cela serait une bonne nouvelle pour le Rafale et Dassault, personnellement je trouve que le Rafale est surdimensionné pour les besoin de la Suisse. Des avions comme le Gripen ou F16 serait parfait pour eux et beaucoup moins cher en achat et entretien.

        • je suis suisse moi-même et je ne pense pas différemment.
          Notre pays est certes riche, mais la majorité de l’argent ne se trouve pas aux mains de l’Etat. Notre gouvernement compte sur un budget total de 65 milliards de Francs, c’est à dire « seulement » deux fois plus que le seul budget de La Défense française. L’armée suisse ne peut compter que sur un budget fraîchement augmenté à 5 milliards. Dans ces conditions, on comprend pourquoi le Gripen remporte autant d’adhésion dans mon pays.

Laisser un commentaire