Un siège pas forcément des plus confortables

Un siège pas forcément des plus confortables

Ce qui est bien quand on est pas loin en date du 1er avril c’est qu’on peut toujours ressortir une photo humoristique, drôle, ou juste surprenante. Celle que je vous propose aujourd’hui m’a fait assez sourire quand je l’ai découverte, c’est pourquoi je vous la propose. On y voit une femme matelot assise sur la tête de rotor d’un hélicoptère de transport et de manœuvre Sikorsky CH-53E Super Stallion appartenant aux Marines.  En fait la femme en question est le pilote de l’hélicoptère et elle réalise ici une inspection pré-vol de son appareil.

 tête-de-rotor-article_USN

Surtout ce cliché permet d’admirer la taille réelle d’une tête de rotor à sept pales d’un CH-53E Super Stallion, le plus gros hélicoptère militaire opérationnel aux États-Unis. Par rapport à la pilote cette pièce mécanique est juste énorme !!! L’hélicoptère appartient alors au squadron HMM-166 stationné à bord du navire d’assaut amphibie USS Tarawa (LHA-1) en février 2008 lors de la prise de la photo.

Photo © US Navy.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

  1. effectivement un sacré rotor donc un prévol tout a fait nécessaire, et cela je le comprends bien pour
    les pales une vraie usine!!!!!! car la pression des hélices doivent être colossales quand tout l’ensemble
    tourne

Laisser un commentaire