Bientôt des A-29 Super Tucano sous cocarde nigériane ?

Bientôt des A-29 Super Tucano sous cocarde nigériane ?

L’annonce provient de l’US Department of State, le ministère américain des affaires étrangères. L’administration Obama s’engage à fournir rapidement une dizaine d’avions d’attaque légère A-29 Super Tucano au Nigeria. Ces monoturbopropulseurs construits au Brésil seront fournis dans le cadre de la guerre menée contre la secte djihadiste Boko Haram.

Déjà en novembre 2013 la Nigerian Air Force avait montré son intérêt pour l’Embraer A-29 Super Tucano sans pour autant donner suite, principalement pour des raisons budgétaires. Elle envisageait alors l’acquisition de six à huit avions pour mener des missions de lutte anti-guérilla, d’attaque légère, et de reconnaissance diurne.

Cependant les diplomates et généraux américains favorables à cette vente d’avions, payés par le contribuable américain, doivent encore convaincre le Congrès. Or aux États-Unis des lobbyistes font actuellement pression sur les politiques pour qu’ils rompent les relations avec le Nigeria, pays accusé de graves atteintes aux Droits de l’Homme. Outre-Atlantique la guerre contre le djihadisme est soumise au contrôle des parlementaires, histoire entre autre de faire oublier les excès de la CIA en Afghanistan et à Guantanamo.

A-29.patrouille_FABSi cette vente se fait ces dix A-29 Super Tucano pourrait dès le début de l’année 2017 venir grossir les rangs de la flotte aérienne nigériane qui actuellement repose ses missions d’attaque au sol sur ses avions de combat, Chengdu F-7I et Dassault-Dornier Alpha Jet A, mais bien entendu comme dans plein d’autres pays africains ils sont appuyés par l’omniprésent et bon marché hélicoptère Mil Mi-35.

Les monoturbopropulseurs brésiliens apporteraient un gain de précision et de puissance de feu non négligeable, étant apte au tir de munitions diverses : bombes lisses et guidées laser et/ou GPS, paniers à roquettes, conteneurs à mitrailleuses et/ou canons.

Photos © Força Aérea Brasileira.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire