Les CH-146 Griffon du 408ème Escadron en action à Fort McMurray

Les CH-146 Griffon du 408ème Escadron en action à Fort McMurray

Alors que les feux de forêts qui ravagent les environs de cette ville canadienne n’ont pas diminué d’ampleur de nouveaux acteurs sont entrés en action : les hélicoptères de transport et d’assaut du 408ème Escadron de l’Aviation Royale Canadienne réalisent des vols de reconnaissance, de commandement aéroporté, et même si nécessaire de lutte contre les flammes au plus près du gigantesque brasier. Les appareils en question sont des biturbines Bell CH-146 Griffon.

Ces hélicoptères n’ont eu aucun problème pour parcourir les (un peu plus de) 400 kilomètres qui séparent leur base d’Edmonton de Fort McMurray. Il est d’ailleurs à signaler que le 408ème Escadron est l’une des unités de l’Aviation Royale Canadienne basée en Alberta, avec le 435ème Escadron équipé de Lockheed CC-130 Hercules et le 440ème Escadron doté de De Havilland Canada CC-138 Twin Otter.

À l’instar de nombreuses autres unités d’hélicoptères de transport dans le monde les pilotes du 408ème Escadron sont entraînés à la lutte contre les feux de forêts au moyens de bambi buckets. Des moyens certes plus légers que les bombardiers d’eaux déployés des autres provinces canadiennes et notamment du Québec.

Au plus près du feu un équipage de CH-146 Griffon du 408ème Escadron.
Au plus près du feu un équipage de CH-146 Griffon du 408ème Escadron.
Pour combattre un tel feu il ne faut refuser aucun moyen. Or le Canada semble un peu trop loin pour que les Européens, et notamment les Français, puissent venir donner un coup de main. La traversée de l’Atlantique nord semble bien délicate pour les équipages opérationnels. C’est pourquoi le recours par les Canadiens à leurs forces aériennes ne doit surprendre personne de ce côté-ci du monde. Après tout dans le sud de la France nous avons bien chaque été l’opération Héphaïstos menée par les hélicoptères de l’ALAT.

Croisons les doigts pour que les équipages de ces avions et hélicoptères puissent mener leur difficile mission anti-feu sans mettre leur vie en péril. La protection de l’environnement est une mission bien dangereuse pour ces aviateurs. Chapeau bas à eux tous et toutes.

Photos © Aviation Royale Canadienne.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire