L’US Air Force engage sa flotte de C-130H Hercules anti-feux

L’US Air Force engage sa flotte de C-130H Hercules anti-feux

Le terrible feu de forêt qui a ravagé une partie de l’Alberta ces derniers jours n’est certainement pas étranger à la décision prise aux États-Unis. L’administration fédérale a décidé d’avancer de quinze jours le déploiement des avions-cargos Lockheed C-130H et J appartenant à l’US Air Force et employés dans la lutte contre les feux de forêts et d’espaces naturels. Habituellement, c’est au 1er juin que ces quadriturbopropulseurs militaires se mettent en ordre de marche.

En action à l'été 2012.
En action à l’été 2012.

De ce côté-ci de l’Atlantique, le recours par les services américains à des Lockheed C-130H Hercules militaires est en fait assez peu connu. Pourtant c’est une mission régulière depuis l’été 1973. À l’époque il s’agissait principalement de C-130B et E. Aujourd’hui ce sont principalement des avions de l’Air Force Reserve Command et de l’Air National Guard qui assurent cette mission de service public.

Pourtant ces Hercules sont des avions de série, spécialement modifiés en saison estivale pour fournir un appui direct aux services de lutte contre les feux de forêts. Pour cela ils emportent en soute le Modular Airborne FireFighting System, un équipement permettant l’emport et le largage sur site de 13 000 litres d’eau et de liquide retardant. Ils sont reconnaissables aux énormes chiffres de couleur rouge peints sur le fuselage et l’empennage, ainsi qu’aux panneaux day-glow installés sur les ailes.

Les équipages dotés du MAFFS (en fait le MAFFS de deuxième génération) vont être désormais prépositionnés, jusqu’à fin septembre ou mi-octobre, sur une dizaine de bases aériennes disséminées sur le territoire des États-Unis. Mais ce sont bien entendu vers la Californie et les états (forestiers) du nord que ces avions seront les plus présents dans les semaines à venir.

Les Super Hercules aussi participent à la mission.
Les Super Hercules aussi participent à la mission.

Il faut se souvenir qu’en juillet 2012 un C-130H participant à cette mission s’est écrasé dans le Dakota du Sud. Seuls deux des six membres de son équipage ont survécu. Tous venait de l’ANG de Caroline du Nord.

Photos © US Air Force.

1 COMMENTAIRE

  1. Je partage entièrement le point de vue de Arnaud. Les équipages des Hercules auront une autre saison estivale bien occupée. J’aimerais bien voir un C-17 effectuer un tel largage. Selon plusieurs spécialistes, le feu à Fort McMurray serait indirectement dû au réchauffement climatique et majoritairement les canadiens acceptent ce fait scientifique. Il en va tout autrement de nos voisins du 45e parallèle. Non seulement maints étatuniens contestent cette notion scientifique mais la gestion de l’eau dans plusieurs états de l’ouest des Etats-Unis est pour le moins très critiquable. En voici quelque uns: culture intensive en Californie; immense gazon sur des propriétés de gens riches, acharnement à faire pousser gazon en plein désert au Nevada dans la région Las Vegas. Ceci constitue une belle illustration de la mentalité des étatiuniens: le crédo du « free for all » (chacun pour soit) prédomine sur les intérêts et besoins de toute la collectivité.

Laisser un commentaire