Pourquoi certains T-45 Goshawk volent sous marquages de l’USMC ?

Pourquoi certains T-45 Goshawk volent sous marquages de l’USMC ?

Pour la majorité des aérophiles le McDonnell Douglas T-45 Goshawk est un avion typique de la flotte d’entraînement  l’US Navy. C’est vrai mais pas uniquement en fait. En effet une partie des Goshawk de l’aéronavale américaine volent pour le compte de l’US Marines Corps tout en continuant d’appartenir à l’US Navy. Il s’agit là d’une tradition qui remonte à la Seconde Guerre mondiale.

Durant la Guerre du Pacifique le corps des Marines avait besoin de pilotes capables de poser leurs chasseurs sur les îlots sablonneux des atolls repris aux troupes nippones. Le souci provenait du fait qu’à cette époque les futurs pilotes de chasse formés par le Department of Navy, dont dépend aussi le corps, n’apprenaient en fait qu’à opérer depuis les porte-avions et non depuis des bases isolées.
En janvier 1943 l’état-major du corps commença acquérir ses propres avions d’entraînement sous la forme de monomoteurs North American SNJ Texan. Avec ceux-ci les pilotes des Marines apprirent à poser leurs F4U Corsair et F6F Hellcat ailleurs que sur les ponts des bâtiments de l’US Navy.

Après-guerre l’USMC tenta de conserver ce particularisme, notamment grâce à trois types de jets : le Lockheed T2V Seastar, puis le North American T2J Buckeye, et enfin le Douglas TA-4J Skyhawk. Ce dernier était un biplace d’entraînement avancé directement dérivé du célèbre Douglas A-4. Mais au début des années 1990 les réductions de budgets dus à l’effondrement de l’Union Soviétique et la fin de la guerre froide qui en résultat changea la donne.

Il fallait faire des économies et si les Marines voulaient conserver leur particularisme de formation à l’aviation terrestre de leurs pilotes ils devaient choisir : conserver leurs avions d’entraînement mais perdre des unités de combat ou accepter de fusionner leurs unités d’instruction avec celle de l’US Navy, sous commandement unique de cette dernière. C’est cette seconde solution qui fut adoptée par les généraux de l’US Marines Corps. C’est la raison pour laquelle de nos jours vous pouvez voir des T-44A Pegasus, et des T-45C Goshawk porteurs de la livrée de l’US Navy mais de marquages de l’USMC. Les instructeurs appartiennent bien entendu au corps, et sont généralement d’anciens pilotes de combat.
L’entraînement initial est désormais à la charge quasi exclusive de l’aéronavale, le corps s’étant dégagé de cette charge en 2015.

T-45 Goshawk.USMC_USDoDDésormais vous comprendrez peut être un peu mieux pourquoi certains avions d’entraînement de l’aéronavale américaine portent les marquages du corps, alors même qu’ils sont absents de ses registres.
De nos jours les T-45C des Marines appontent également.

Photos © US Department of Defense.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire