L’EURO 2016 sous protection des Fennec du Parisis

L’EURO 2016 sous protection des Fennec du Parisis

Si c’est toute la France qui reçoit la coupe d’Europe de football de l’UEFA, la région parisienne est cependant en pointe avec trois sites principaux : le Stade de France à Saint-Denis, le Parc des Princes aux portes de Paris, et la fameuse (et assez contestée) fan-zone du Champs-de-Mars. En sus des milliers de CRS, gendarmes mobiles, fantassins de Sentinelle, et policiers franciliens mobilisés, la sécurité de l’organisation de cet évènement sportif de premier plan repose en partie sur les hélicoptères biturbines Eurocopter AS-555 Fennec de l’Armée de l’Air basés à Villacoublay en banlieue parisienne. Ce sont bien sûr les appareils de l’Escadron d’Hélicoptères 3/67 Parisis, aussi connus pour leurs missions MASA, qui assurent cette surveillance aérienne.

Pour l’occasion les hélicoptères embarquent deux membres des commandos parachutistes de l’Air en place arrière. L’un deux est un tireur de haute précision (et non pas un sniper) armé d’un fusil de précision et/ou d’un fusil à pompe de calibre 12. Le second est son adjoint, assurant notamment sa stabilité à bord du Fennec.
À la différence de la mission MASA ces militaires assurent désormais aussi de la surveillance terrestre aux abords immédiats des deux stades et de l’immense fan-zone parisienne.

Au même titre que le tireurs de précision du RAID, de la BRI, et de la gendarmerie nationale ils assurent une observation accrue du risque terroriste. Mais les hommes et les femmes de l’EH 3/67 Parisis peuvent aussi être mis au service de la préfecture de police afin de suivre « à l’œil » les éventuels mouvement de foule, notamment dans le cas de l’apparition de groupes de hooligans comme récemment dans le centre de Marseille. Dans ce cas là ils embarqueront un policier ou un gendarme spécialisé dans ce type de mission.

Cet UEFA EURO 2016 © est une démonstration de plus du très grand professionnalisme de nos aviateurs, qui notamment ce vendredi 10 juin 2016 surveillaient le ciel de Saint-Denis pendant que les 80 000 supporters français et roumains soutenaient leurs équipes nationales respectives durant le match d’ouverture. Il faut savoir que la mission de l’Escadron d’Hélicoptères 3/67 Parisis ne se limite pas aux seuls rencontres où l’Équipe de France joue, mais bel et bien tous les matchs qui ont lieu dans la région.

Fennec-Parisis-UEFA2016-sujet_AdlA

Jusqu’au 10 juillet prochain nos aviateurs franciliens voleront pour protéger les dizaines de milliers d’aficionados du ballon rond, avec pour point d’orgue la finale au Stade de France. Que les stars du foot jouent leur meilleur jeu, ils sont bien protéger depuis les airs autant que depuis le sol.

Photos © Armée de l’Air.

2 COMMENTAIRES

  1. Je me disait bien que j’avais entendu un hélicoptère au dessus de ma tete pendant la mi-temps. Tu n’as pas parlé de la patrouille de France qui est venu faire son show pour l’inauguration, j’ai pensé à toi et aux autre du site.
    Bon le match ces différent il était un peu pourri mais bon ils avaient la pression les Bleus ces normal.

  2. Quelles magnifiques photos de Paris! L’aérodynamisme des hélicoptères a progressé énormément depuis l’Alouette II. Je suppose que les aires d’atterrissage sont peu nombreux dans votre capitale. J’espère que vous vivrez cette cette coupe de l’Europe sans ces débordements disgracieux qui ternissent ce sport. Allez les bleus!

Laisser un commentaire