Le drone furtif Dassault nEUROn en vedette surprise du meeting d’Istres

Le drone furtif Dassault nEUROn en vedette surprise du meeting d’Istres

Les centaines de passionnés et de curieux présents sur la Base Aérienne 125 d’Istres en ont été quitte pour un très beau show aérien, cadeau réalisé par Dassault Aviation. À 14 heures 40 dans un ciel sans nuage une formation aérienne de trois aéronefs du constructeur clodoaldien se présente, et devant les yeux ébahis de tous l’appareil en pointe n’est autre que le drone furtif Dassault nEUROn, encadré d’un jet d’affaire Falcon 8X et d’un monoplace de combat Rafale C. Le démonstrateur technologique d’avion sans pilote n’avait encore jamais été présenté au public autrement qu’à l’état de maquette.

Certes aucune démonstration acrobatique, mais un survol qui n’est vraiment pas passé inaperçu. Il faut dire qu’avec son allure hyper futuriste le dernier né des avions sans pilotes européens ne ressemble vraiment à aucun de ses contemporains. Évoluant à environ 150 mètre du sol les trois avions (oui les drones sont des avions, n’en déplaise à leurs détracteurs) ont survolé la foule à une vitesse d’environ 350 km/h, soit environ 218 miles par heure pour nos amis québécois.

Du coup, le nEUROn semble presque faire vieillir rapidement le superbe Dassault Rafale C à ses côtés. Même l’ultramoderne triréacteurs d’affaire Falcon 8X a l’air de faire pâle figure à ses côtés.

En fait la surprise ne fut pas totale puisque la venue de l’avion sans pilote avait légèrement fuité, mais la plus part des participants au meeting ne semblait pas vraiment au courant du cadeau de Dassault fait aux passionnés et du superbe coup de pub à destination de la presse spécialisée et des sites internet.

Car ne nous trompons-pas ce survol n’a rien d’une œuvre purement gratuite, les ingénieurs de Saint-Cloud mais aussi les responsables du ministère de la défense comptait bien démontrer la toute puissance de leur dernière conception devant les nombreux équipages militaires étrangers présents dans les Bouches-du-Rhône ce samedi 4 juin 2016, et en premier lieu les hommes et les femmes de l’US Air Force. Alors coup de poker réussi ou flop hors de France ? Seul les jours à venir nous le dirons.

Photo © Dassault Aviation.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

6 COMMENTAIRES

  1. Petit hors sujet mais moi samedi j’ai eu la chance de voir le Boeing 747 présidentiel Sud-Coréen se poser au petit aéroport de Grenoble-Isère désert a cette période de l’année. C’était dans le cadre de la visite en France de la présidente Sud-Coréenne qui a donc fait un crochet par Grenoble où elle a étudié durant sa jeunesse. Imaginez ma surprise de voir un appareil comme celui-ci pour un aéroport habitué a voir uniquement des aéronefs de la taille au mieux de 737 ou A320. Je n’ai pu immortaliser le moment mais des spotters s’en sont chargés pour moi 😉
    http://www.spottingzone.com/forum/grenoble/topic20283.html

      • Le Neuron n’est pas piloté depuis le sol contrairement aux avions sans pilote classique, le Neuron lui effectue des vols avec des missions et paramètres de vol entièrement préprogrammés, il fait une utilisation intensive de l’intelligence artificiel pour les phases de vol critique. C’est une superbe technologie , décollage, missions et atterrissage sont programmer dans sa mémoire. Le vol en formation est une superbe démonstration et une première mondiale.

  2. Le Canada a officiellement adopté le système métrique dans les années 1970. Seules des personnes âgées, et certains anglophones nostalgiques de l’ancien système impérial, parlent encore en miles… Tous les panneaux routiers sont toutefois uniquement en kilomètres. Les USA résistent encore au système métrique, du moins dans la vie courante…

  3. Oui c’était vraiment un beau cadeau ,et les mirages 2000 de l’escadron Lafayette étaient magnifiques en passage bas inclinés vers le public en formation serré :-)) .le solo display du rafale est arrivé un peut tard ,une grande partie du public était partie; dommage car pour moi c’était le bouquet finale!! Merci à Dassault est à l’armée de l’aire pour cette belle journée très bien organisée malgré le danger terroriste et cette foule immense,étant avec toute ma petite famille on se sentait en totale sécurité ,merci encore.

Laisser un commentaire