L’Armée de l’Air célèbre le cinquantenaire de sa petite Abeille

L’Armée de l’Air célèbre le cinquantenaire de sa petite Abeille

Bon reconnaissons-le, il y a des avions militaires plus sexy et connus que d’autres, pourtant ce n’est pas une raison pour ne pas célébrer les anniversaires marquants. C’est peut-être ce que se sont dit les généraux français. En effet en cette seconde moitié du mois de juin 2016, l’Armée de l’Air a décidé de célébrer le 50ème anniversaire de l’entrée en service du Jodel D.140 Mousquetaire, mieux connu sous son nom de baptême militaire d’Abeille. Un joli clin d’œil fait à un de ses serviteurs les plus discrets.

Un demi-siècle que les Jodel D.140R servent à la formation des futurs pilotes de l’Armée de l’Air. Oh bien entendu ils ne prennent pas tous les commandes de ce joli petit monomoteur bien connu des instructeurs d’aéroclubs, loin s’en faut. Tous ou presque cependant se sont retrouvés un jour où l’autre les fesses coincées dans le cockpit exigu d’un planeur tracté par une Abeille. Et là ils ont pu apprécier la fiabilité du monomoteur.

Jodel D-140R Abeille.50 ans.sujet_AdlA

Une discrète mais élégante décoration spéciale a été réalisée pour l’occasion par la société CATS basée à Cognac à la demande de la SIMMAD (Structure Intégrée du Maintien en condition opérationnel des Matériels Aéronautiques de la Défense).

C’est à l’EETAA (École d’Enseignement Technique de l’Armée de l’Air) de Saintes que les pilotes de l’EIVV 25.535 « Cordouan » (Escadron d’Instruction au Vol à Voile) on réceptionné l’appareil fraichement décoré avant son transfert pour l’EIVV 21.535 « Chambord » de Romorantin qui le présente ce week-end même au meeting d’Avord.

Une belle commémoration car il faut dire qu’elles ne sont pas répandues que ça les machines volantes atteignant les 50 ans dans l’Armée de l’Air. Le petit monomoteur crée par Jean Delemontez rejoint ainsi le Boeing C-135FR de ravitaillement en vol.

Photos © Armée de l’Air.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire