Vers un Surion en version navale

Vers un Surion en version navale

Alors que le programme d’essais en vol du KUH-1 Surion se poursuit, les dirigeants de Korean Aerospace Industries (ou KAI) annonçaient leur intention de développer une version navale de  cet hélicoptère indigène sud-coréen. Ce Surion navalisé aurait pour rôles premiers la lutte anti-sous-marine et les missions de recherche/sauvetage en mer. Il permettrait à la Republic of Korea Navy de remplacer définitivement ses vieux Bell UH-1H Iroquois et Westland Lynx Mk-99.

D’ores et déjà le ministère sud-coréen de la défense a placé une option pour trente Surion navalisés pour le compte de l’aéronavale. Seulement voilà il n’est pas sûr du tout que les amiraux de ce pays soient réellement emballés par ce nouvel hélicoptère de conception (presque) nationale. En effet ils se sont récemment engagés dans l’acquisition de huit AgustaWestland AW.159 Wildcat, un des hélicoptères de combat naval parmi les plus évolués du moment.

Surion-naval-CGI_KAILes ingénieurs de KAI annoncent un premier vol du Surion navalisé pour fin 2016 ou début 2017, avec les premiers essais d’armement et d’avionique spécialisée pour le courant 2017. Mais cet appareil d’assaut est-il vraiment attendu sur le marché ultra verrouillé des hélicoptères de combat naval, quand on sait que même dans son propre pays il ne semble pas vraiment désiré. Que peut réellement faire KAI contre des géants comme AgustaWestland, Airbus Helicopters, ou encore Sikorsky ? Seul l’avenir nous le dira, mais le Surion est-il taillé pour autre chose que le marché intérieur sud-coréen ? Rien n’est moins sûr.

Photo et CGI © Korean Aerospace Industries.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire