Lockheed-Martin fait voler le premier Lightning II israélien

Lockheed-Martin fait voler le premier Lightning II israélien

Il s’appelle Adir dans la nomenclature israélienne, c’est à dire en français le Puissant. Tout un programme pour celui qui est actuellement l’un des avions les plus attendus dans l’aviation de l’état hébreu. C’est depuis le centre d’essais Lockheed-Martin que le premier F-35A Lightning II destiné à Heyl Ha Avir a réalisé son vol inaugural ce lundi 25 juillet 2016 en début d’après midi. L’essai a duré environ une heure et n’a pas soulevé d’interrogations particulières.

Même s’ils seront identiques aux avions en service dans l’US Air Force les appareils israéliens ne porteront pas la même désignation. Ils s’appelleront Lockheed-Martin F-35I, pour Israël. Mais ne nous y trompons pas derrière cette coquetterie toute israélienne se cache bel et bien un F-35A tout ce qu’il y a de plus classique. C’est un peu comme les Boeing F-15E devenus là-bas des F-15I.

C’est donc devant un parterre d’officiels de l’avionneur mais aussi de Heyl Ha Avir, et en présence de l’ambassadeur israélien à Washington que s’est déroulé ce premier vol très attendu. L’avion codé AS-1 n’a rencontré aucun souci durant ce vol.
Même dans ce pays le programme d’achat du Lightning II ne s’est pas fait sans heurts. Nombreux étaient les parlementaires et généraux qui ont publiquement exprimé leur méfiance vis à vis du chasseur furtif américain. Non pas à cause de ses retards de production mais simplement parce qu’il est furtif. Or certains Israéliens insistent sur le fait qu’un tel avion n’a pas sa place dans une force dont le rôle principal est la défense et la contre-offensive.

 F-35I.premier-vol_LMÀ moins bien sûr que l’état-major de Heyl Ha Avir ait dans l’intention de faire de ses F-35I des avions de pénétration pour des raids longue distance (contre l’Iran par exemple) il faut bien se dire que des F-16C/D Block 52 ou Block 60 auraient largement suffit. Sauf que comme à son habitude l’état hébreu fait voler ses pilotes sur ce qui se fait de mieux aux États-Unis.
Les deux premiers F-35I, AS-1 et AS-2, devraient arriver sur le territoire israélien en décembre de cette année.

Photos © Lockheed-Martin

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire