Accrochage entre l’aviation syrienne et l’US Air Force

Accrochage entre l’aviation syrienne et l’US Air Force

On redoutait depuis longtemps qu’un tel incident ait lieu au-dessus de la Syrie. Dans la soirée de ce vendredi 19 août 2016 deux chasseurs-bombardiers syriens Su-24 Fencer assurant une mission de frappe tactique contre une position combattante kurde ont été intercepté par deux chasseurs furtifs F-22A Raptor appartenant à l’aviation américaine. Fort heureusement aucun tir n’a été enregistré, ni d’un côté ni de l’autre mais la tension était visiblement palpable.

Depuis plusieurs jours l’aviation syrienne a décidé de frapper les positions combattantes se trouvant dans sa partie du Kurdistan. Il faut cependant savoir que les milices kurdes sont alliés de la coalition internationale menée par les Américains, les Britanniques, et les Français. En réponse à ces attaques aériennes le Pentagone a insisté sur le fait qu’il protégerait par tous les moyens ses alliés au sol.

De ce fait on comprend mieux cet accrochage entre des Sukhoi Su-24 syriens et des Lockheed-Martin F-22A américains. Il a eu lieu au-dessus de la ville syrienne de Hassaké. Rapidement les deux chasseurs de supériorité aérienne de l’US Air Force ont rejoint les deux avions hostiles syriens. Malgré des tentatives de communication de la part des pilotes américains c’est le silence radio qui a primé pour les équipages syriens. Une fois les biréacteurs d’origine soviétique loin du Kurdistan les avions américains ont rompu la formation et rejoint leur base d’origine.

Désormais les aviateurs syriens savent que s’ils s’aventurent de nouveau à attaquer les troupes kurdes ils risquent bien de se retrouver nez à nez avec l’élite des pilotes américains aux commandes d’un des (si ce n’est du plus) puissant des chasseurs de supériorité aérienne au monde. Bien sûr si le combat avait été engagé les Syriens n’avaient aucune chance avec leurs Su-24 face à des F-22A.

Photo © US Air Force.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

14 COMMENTAIRES

  1. les chasseurs bombardiers SYRIENS SU-24 contre une position Kurde, avec l’interception des deux
    chasseurs furtifs F- 22 A? il est à préciser que les Syriens avec le SU-24, n’ont pas la maîtrise des pilotes Russes, bien se mettre en tête que le F-22 A n’est pas en supériorité aérienne!!!!!!
    désolé de vous contredire.

    • Moi aussi désolé de vous contredire, mais le SU-24 n’est pas un chasseur bombardier mais un bombardier de pénétration à basse altitude. Le F-22A est un chasseur pur et avion de supériorité aérienne. Un avion de supériorité aérienne doit être capable de sortir facilement vainqueur d’un combat contre un avion ennemi, permettant d’obtenir la suprématie aérienne. Certes les pilotes syriens n’ont pas la maîtrise des pilotes russes mais en combat aérien contre des F-22A le résultat aurait été le même…

  2. Si demain, Donald Trump est président, quelles seront les instructions données aux pilotes de l’US Air Force en face de pilotes syriens avec ou sans russes ou des russes avec ou sans syriens ?

    Pour Hugo, la Syrie est le dernier point de présence de la Russie en Méditerranée. Si le régime de Bachar El Assad tombe, la Méditerranée et le Moyen Orient seront aux mains des puissances occidentales et de l’OTAN, ce qui doit être intolérable pour Poutine.
    Le rapprochement Russo-Turque semble être un plan B pour la Russie au Moyen-Orient, mais la Turquie n’est pas encore dehors de l’OTAN et ses bases militaires ne vont pas changer de locataires d’aussi tôt.

    • Je suis d accord avec toi la Russie n a pas intérêt à voir le régime Assad tomber ( pour l instant) mais il est aussi un allié de l YGP et donc du PKK Turc. Et même si cela cela ne fait pas plaisir à la famille élargi Assad, ils n ont pas trop le choix, c est pas comme ci le monde leur ouvrait les bras.
      Je ne vois toujours pas l intérêt pour la Russie d aller risquer une escarmouche avec tout les problèmes diplomatiques que cela rajouterai entre elle et les Etats-Unis, sans parler du risque de perdre des pilotes bien formés.

      Pour la Turquie tu as bien raison, on a n a mit un mouchoir sur l avion russe abattu et les survoles intenpestif de la Russie sur le territoire. D ailleurs la Turquie n a pas du apprécié de voir les F22 intervenir pour protéger l YGP.

  3. Je sens revenir les clashs entre pro machin et pro truc… De toute façon c’est sur que le su 24 ne peut rivaliser avec le f22 sur ce domaine quelque soit la nationalité du pilote. Mais pour « calmer » les esprits, même celui de l’auteur, MOI je dit que le plus grand des chasseurs reste le rafale !! Voilà comme sa ya un nouveau mouvement pro français qui ce forme na ! tous avec moi !! Bon maintenant je vais voler vers d’autre cieux comme dirai les autres….

      • Bonjour Alain, ce qui est rigolo c’est que depuis quelques jours je réfléchis à un sujet afin de présenter cet avion très original qu’est le Sonoca 200.

    • Oh je vous rassure Valtra vous n’êtes pas le seul pro-Rafale sur notre site. Loin de là d’ailleurs. Même si j’ai toujours eu un certain attachement pour l’Eurofighter, je dois bien reconnaitre que le biréacteur français est, et de loin, certainement le chasseur le plus polyvalent du moment. 😉

      • Bon ben voilà c’est mieux comme ça, c’est pénible de voir perdre de vue les capacités d’un avion juste pour son pays constructeur la passion doit pas s’arrêter à sa, sa serait dommage. Je connais pas le sonoca je vais de suite voir cette chose qui se dit avion ! 😉 sinon OK mon favoris est le rafale mais plein d’autres sont derrière pas loin quand même! ps: toujours intéressant tes divers articles Arnaud merci. Je me sens bien ici je vais changer mon pseudo je crois

  4. Ben voilà des commentaires plus sympa sa cole mieux au site ! C pénible les préjugés du au pays constructeur selon nos affiliations que l’on pense avoir avec tel ou tel pays sans y avoir vécu. Je ne connais pas le sonoca je vais de suite me renseigner pour voir cette chose qui se dit avion!;) sinon OK mon favoris est le rafale (faut quand même reconnaître ses performances à cette petite bête) mais plein d’autres sont pas loin derrière quand même !
    Ps: toujours intéressant tes divers articles Arnaud merci pour le temps que tu y consacre. Je plais bien ici j’va changer mon pseudo tien..

  5. Le Rafale est un avion très impressionnant, c’est ce que j’ai ressenti en le voyant lors de différents meetings.
    Le SONACA 200 ne joue pas vraiment dans la même cour.
    C’est juste un petit clin d’oeil, du petit voisin du nord à son grand voisin du sud 😉

Laisser un commentaire