Exercice aéronavale entre l’US Navy et les gardes-côtes malaisiens

Exercice aéronavale entre l’US Navy et les gardes-côtes malaisiens

Voilà un exercice passé relativement inaperçu même dans les deux pays qu’il a directement concerné. Du samedi 13 au lundi 15 août 2016 la marine américaine et la garde-côtière malaisienne ont réalisé l’exercice Pacific Partnership 2016 visant à augmenter l’interopérabilité entre leurs équipage, notamment au moyen d’un hélicoptère de sauvetage. C’est le navire-hôpital américain USNS Mercy (T-AH-19) qui servit de point central à l’exercice.

Il a permis notamment aux gardes-côtes malaisiens appartenant à la Malaysian Maritime Enforcement Agency de travailler dans le même environnement que les militaires et personnels de secours américains. Pacific Partnership 2016 a notamment été l’occasion de voir opérer un Eurocopter AS-365N3 Dauphin 2 malaisien à bord de l’USNS Mercy.

L’équipage de l’hélicoptère simulait l’évacuation d’une victime civile, blessée sur la côte par le passage d’un typhon. Malheureusement pour les personnels engagés l’exercice s’est déroulé par une mer des plus calmes. Aucun roulis, aucun mouvement brusque. Le Dauphin 2 opéra sur l’USNS Mercy comme si son pilote et son copilote avaient fait ça toute leur vie.

Pourtant apponter sur un bâtiment comme l’USNS Mercy n’est certainement pas chose facile. Avec ses 272 mètres de long et ses 32 de large le navire-hôpital américain est un très gros bateau. Il est aussi d’une surprenante stabilité. Rattaché à la 7ème Flotte de l’US Navy il est fréquemment engagé lors d’exercices dans le Pacifique.

AS-365N3.CG Malaisie.sujet_USN

Même si ce genre d’exercice peut sembler anecdotique il permet aux marins américains et à leurs alliés de travailler en commun sur des procédures parfois assez différentes les uns des autres. Gageons que les gardes-côtes malaisiens auront su tirer le meilleur de Pacific Partnership 2016.

Photos © US Navy.

PAS DE COMMENTAIRES

Laisser un commentaire