Les CL415 de la Sécurité Civile temporairement interdits de vol

Les CL415 de la Sécurité Civile temporairement interdits de vol

À coups sûrs voilà une annonce du ministère de l’intérieur qui tombe au plus mal. Quoique puissent en dire certains pseudos spécialistes les feux de forêts sont particulièrement violents cette année dans la moitié sud du pays et notamment dans les départements des Bouches-du-Rhône, du Var, des Alpes maritimes ainsi que sur l’Île de Beauté. Ce mardi 2 août 2016 en fin d’après-midi on a appris que la flotte de bombardiers d’eau CL415 en dotation au sein de la Sécurité Civile avait été temporairement interdite de vol, à titre conservatoire. Cette décision, prise en parfaite connaissance des risques, fait suite à un atterrissage difficile survenu ce lundi 1er août sur l’aéroport international d’Ajaccio.

En effet peu avant 20 heures un Bombardier CL415 français revenant de mission a été victime d’un incident de train d’atterrissage. Heureusement plus de peurs que de mal mais l’amphibie est cependant immobilisé. Une double enquête va d’ailleurs être diligentée, par le Bureau d’Enquêtes Accidents de la Défense (ou BEAD) et par l’avionneur lui-même.

Bien que l’avion soit une machine civile relevant du ministère de l’intérieur il faut savoir que le BEAD est compétent puisqu’il s’agit d’un aéronef appartenant à l’État.

Donc en attendant la reprise des vols des CL415 les seuls avions bombardiers d’eau qui pourront intervenir sont les huit Turbo Tracker d’attaque légère et les deux Dash 8 bombardiers lourds. Par ailleurs le ministère de l’intérieur prévoit des mise en alerte de moyens terrestres plus conséquents notamment par le biais du détachement de colonnes de réserves.
Les moyens au sol pourront également compter sur les hélicoptères bombardiers d’eau armés chaque année par certains SDIS.

Pour faire simple même si cette décision a été prise par bon sens c’est une énorme tuile pour les personnels engagés sur les feux de forêts.

Photo © Wikimédia Commons

5 COMMENTAIRES

  1. En vacances à Castello ( Tarragone Espagne), j’avais vu la semaine dernière deux 415 CL en train de faire des parcours entre la mer et à l’intérieur des terres, je supposais que ces équipages français ont prêtés mains fortes aux Catalans. Le son de leurs turbopropulseurs étaient très caractéristique

    • Le travail en commun entre Espagnols et Français est assez courant, vu que les deux pays utilisent le CL415 et ont des procédures d’attaque aérienne du feu assez similaire.

  2. « la petite phrase pseudo-spécialiste » m’étant adressée, je me permet de dire que le fait que les feux soient « violents » n’a jamais été contesté par mes propos, juste la quantité…….
    Contrairement aux idées reçues et aux prévisions alarmistes des scientifiques du climat, les feux de forêt sont en recul à l’échelle planétaire. La surface brûlée a globalement décliné lors des dernières décennies. Etude des chercheurs britanniques de l’université de Swansea, publiée dans la revue Royal Society.
    Salutation du pseudo spécialiste……

    • Allez donc dire ça aux Américains, aux Canadiens, aux Chinois, aux Français, aux Grecs, aux Portugais, ou encore aux Russes. Dans ces pays-là l’impression de recul des feux de forêt n’est pas flagrant. Mais bon comme vous dites les climatologues sont surement trop alarmistes.
      Au plaisir de vous lire de nouveau tonton.

  3. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de feux de forêt, je parle d’une étude globale, planétaire. Bien sûr, la situation est terrible pour les populations confrontées à ces dévastations. Soyez plus modéré avec vos lecteurs quand même. A bientôt, j’adore ce site.

Laisser un commentaire