Tracker et Dash 8 peinent à suppléer l’absence des huit CL415

Tracker et Dash 8 peinent à suppléer l’absence des huit CL415

On ne le dira sans doute jamais assez mais cette interdiction temporaire de vol des Bombardier CL415 tombe vraiment au pire moment pour la Sécurité Civile. En effet depuis le milieu de l’après-midi de ce mercredi 10 août 2016 une grande partie des Bouches-du-Rhône, du Gard, et de l’Hérault est la proie d’une série de feux de forêts. Avec seulement trois CL415 engagés sur le continent, les pompiers volants français sont obligés de pousser leurs biturbopropulseurs Tracker et Dash 8 au maximum de leurs capacités. Cependant il faut se souvenir qu’à la différence des amphibies ces deux modèles d’avions doivent rejoindre le plancher des vaches pour ravitailler en eau et en produit retardant.

Le « retardant » c’est cette sorte de boue rouge que les Conair Turbo Tracker et les Bombardier Dash 8 larguent sur les feux de forêts et de broussailles pour les étouffer. Un produit des plus efficaces mais qui demande que l’avion soit à l’arrêt pour recharger. En fait il se mélange à l’eau et colle littéralement à la végétation en flamme avant de se biodégrader rapidement.

Aux dernières nouvelles ce sont plus de 1000 hectares de végétation qui avaient disparu autour de la ville méridionale de Vitrolles. Mais l’inquiétude des sapeurs-pompiers concernait désormais la capitale du grand sud. En effet les quartiers nord de Marseille, avec notamment leurs tours et barres HLM étaient désormais sur le chemin du feu. Inutile de dire que dans une telle configuration le bombardement aérien est particulièrement difficile pour ne pas dire impossible.
Faire passer les avions en rase-motte au plus près de zones aussi densément peuplées et donc urbanisées ferait courir un risque inconsidéré aussi bien aux équipages qu’aux populations locales.

Les attaques aériennes du feu ont été suspendu temporairement en raison de la tombée de la nuit. Le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, qui s’était spécialement déplacé pour constater l’ampleur de cette série de feux hors norme a annoncé des déploiements de renforts terrestres d’une partie du grand ouest. Des colonnes de sapeurs-pompiers venues de la région nantaise mais aussi de Bretagne ont pris la route ce 10 août très tard dans la soirée en direction de Marseille et de ses faubourgs.

Dans le même temps le ministre a annoncé le déploiement de l’ensemble des moyens aériens de la Sécurité Civile, dont notamment les deux Beechcraft Super King Air utilisés comme avions de reconnaissance et de guet aérien armé. Ces biturbopropulseurs permettent depuis les airs de guider les pilotes de Tracker et de Dash 8 vers les zones à cibler pour leurs attaques aériennes.
En outre plusieurs hélicoptères EC145 jaunes et rouges, les fameux Dragon, sont employés dans un rôle similaire.

Marseille et sa région sont touché actuellement par des feux d’une rare intensité, et le retour de la chaleur venue d’Afrique du nord couplé au mistral ne risque pas d’arranger les choses. Peu de chances qu’il pleuve rapidement sur la région. Sauf éventuellement de l’eau et du retardant.

Photo © Sécurité Civile.

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

3 COMMENTAIRES

  1. Il y a notamment un C-160 Transall de la base aérienne 105 d’Évreux qui a transporté 70 pompiers avec leurs équipements entre Nantes et Istres. Les armées ont ensuite effectué la mise en place de ces renforts à Martigues et Salon de Provence.

  2. Hier sur les feux dans les Pyrénées-Orientales, nous avions 5 magnifiques CL415 en opération: 4 de la sécurité civile et un espagnol, jusqu’à la tombée de la nuit.
    Bravo et Merci à ces super pompiers et à leurs collègues au sol.

  3. Merci à ces pilotes qui combattent le feu et qui n’hésitent pas à braver le danger pour protéger les habitants, leur maisons ,et notre patrimoine forestier. Arnaud bravo pour tes sujets toujours aussi détaillés qui parfois nous concernent.

Laisser un commentaire